Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
25
Lun, Mar
244 Nouveaux Articles

SANTÉ & ENVIRONNEMENT
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Pr Gabriel Ngom, chirurgien à l’hôpital pour enfants Albert Royer, vient de réaliser un second grand exploit, ce mercredi 19 décembre 2018. Il s’agit de l’opération des jumelles Sophie et Adja, nées siamoises à l’hôpital de Pikine, le 2 novembre 2018, d’une jeune maman de 25 ans. L’intervention qui a  duré 6 tours d’horloge a été une réussite pour les blouses blanches. Les « zyphoanphalopages»  sont  désormais sauvées et ne sont sujettes à aucun pronostic vital. 

On peut dire que le mois de décembre est le mois béni pour les bébés nés siamois  au Sénégal. Après la grande prouesse de 2003, réalisée par le Pr Mamadou Ndoye, chirurgien à l’hôpital Aristide Le Dantec, c’est au tour  du Pr Gabriel Ngom de lui emboiter le pas, à l’hôpital Albert Royer. 

 

 Ironie du sort ou coïncidence de la vie, cette blouse blanche faisait partie de l’équipe qui avait miraculeusement sauvé,  le 03 décembre 2003, les jumelles Awa et Adama Ndoye de Yoff. Cette fois, il s’agit de Sophie et Adja nées le 2 novembre 2018, à l’hôpital de Pikine, avant d’être reçues à l’hôpital pour enfants Albert Royer,  3 heures après leur naissance, avec comme principal organe de fusion, le foie. Conscient  du fait qu’elles auraient plus de chances de survie à l’opération, le Pr Ngom et son équipe ont voulu jouer  avec le temps.

En effet, il explique que les siamoises sont « arrivées ici avec un poids global de 5kg. Et il a fallu un peu élever le poids pour aboutir à un poids beaucoup plus consistant  afin de les séparer sans problème. Parce qu’il est connu que plus le temps de les séparer est long, sans excéder un certain délai, plus les chances de succès  sont importantes ». Non sans se satisfaire du travail d’équipe qui a été fait. « Et  c’est ce que l’équipe de chirurgie a compris, en manageant  les filles siamoises jusqu’à un âge de 48 jours. Elles ont été opérées hier (mercredi 19 décembre 2018-Ndlr), à l’âge de 48  jours et avec 7,2 kg soit 2,2kg de plus », renseigne la blouse blanche.

Selon lui, cet exploit est le résultat du travail d’une véritable équipe de choc. « L’opération a été menée par une équipe de 6 chirurgiens, 5 anesthésistes et des infirmiers de blocs opératoires. Sans compter  l’appui du Pr Oumar Ndour, chirurgien pédiatre à  l’hôpital  Le  Dantec ». Seul hic, diront les Pr Gabriel Ngom et Marie Diop Ndoye  (chirurgien chef de service anesthésie), « Au moment de l’opération, on s’est rendu compte qu’en plus du foie qui les liait, il y avait le diaphragme (principal muscle de la respiration), mais également le cœur, le sternum (os médiane qui sépare la cage thoracique en deux), qui joignaient Sophie et Adja ».

L’expertise et la compétence de l’équipe d’intervention ont permis cependant de solutionner le problème et l’opération s’est conclue en  parfaite réussite. Et le chirurgien de relever que les jumelles « ont tous les organes en place pour vivre normalement et pendant longtemps et n’ont aucun pronostic vital ». Même si un suivi s’avère  nécessaire pendant leur croissance parce que l’une des jumelles est née avec une malformation cardiaque.

AISSATOU DIOP (STAGIAIRE)

 

source: http://www.sudonline.sn/le-chirurgien-gabriel-ngom-reussit-un-second-exploit-au-senegal_a_42271.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?