Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

Sénégal - VIOLENCE DANS LES FOYERS LES FEMMES, DES VICTIMES «CULPABILISEES»

 Ces derniers temps, de très nombreux cas de violence impliquant des femmes ont été relatés par la presse. Si ce ne sont pas des batailles rangées entre coépouses, c’est un différend dans le couple qui aboutit à un événement tragique; comme ce fut le cas dans l’affaire Aïda Mbacké. Une situation qui n’est pas nouvelle, selon les personnes interrogées, mais qui est liée aux pesanteurs sociales et culturelles défavorables à la femme et qui, à la longue, poussent cette dernière à commettre l’irréparable. En effet, rien qu’en 2018, l’Association des juristes sénégalaises (Ajs) a enregistré 1051 cas d’abus et de mauvais traitements à Thiès et 1259 autres à Dakar.

Sénégal - (Dossier) : Avortement médicalisé : Une loi en gestation qui divise religieux, députés et acteurs de la Société civile

Les religieux peinent encore à s’entendre sur l’opportunité du vote d’une loi en faveur de l’avortement médicalisé. Chacun tire de son côté pour justifier sa position. Les députés se sont voulus ferme dans leur refus d’aller dans le sens souhaité. Certains sont hésitants, au moment où l’Exécutif dit attendre que la Société civile fasse le plaidoyer avant de s’y prononcer. Mais, Me Ibrahima Mbengue, avocat à la cour, trouve que la question n'est pas si simple. Car, si la loi est votée, son application pourrait poser problème.

Inauguration du Bulding Administratif Mamadou Dia : Macky Sall rend hommage au Grand Maodo

Ce Mercredi 30 janvier, le président de la République a rendu un vibrant hommage à feu Mamadou Dia, à l'occasion de l'inauguration du Building administratif baptisé à son nom. Par cet acte, Macky Sall a affirmé vouloir honorer "un grand serviteur de l'État, un digne combattant du Sénégal". Il reste un exemple de citoyenneté (...) un modèle de rigueur..." Selon le chef de l'État qui a revisité l'histoire de l'ancien Président du Conseil des ministres du Sénégal, Mamadou Dia "le Grand Maodo est un sage africain. Il méritait bien de la nation cette reconnaissance exceptionnelle."

 La cérémonie officielle de la 39ème édition de la ziarra dédiée à Thierno Saidou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall s’est tenue hier, dimanche 27 janvier. Occasion pour le khalife Thierno Madani Tall de prêcher pour des élections apaisées. La tension notée dans le landerneau politique inquiète la famille omarienne à moins d’un mois de l’élection présidentielle.

44eme édition de la ziarra annuelle de Saré Mamady de Kolda : Chérif leheib Aïdara khalife général de la famille chérifienne : « Les familles religieuses sont des relais pour la stabilité sociale et nous demandons des élections calmes… »

« Les familles religieuses sont des relais sociaux pour la stabilité et la paix. Et nous demandons qu’il y ait des élections paisibles », voici les propos du khalife lors d'un point de presse organisé en marge de leur ziarra prévue les 1er et 2 février. 

À cette occasion, il avance : « nous formulerons des prières à l’endroit de l’élection présidentielle à venir pour qu’il y ait une paix des cœurs et des esprits. Et nous ferons des recommandations à l’endroit des acteurs politiques pour qu’ils n’oublient pas que le pouvoir est donné par Dieu. » 

Sunubuzz - Elle fait le buzz sur la toile. Elle, c'est l'épouse de Cheikh Béthio Thioune qui s’est défoulée comme pas possible lors de son dernier “thiant” en compagnie de ses “talibés” qui mettaient l’ambiance. Sokhna Aida Thioune s’est lâchée pendant un bon moment au rythme des chansons dédiées à son époux, le guide des Thiantacoune Cheikh Béthio Thioune. Regardez!


Le Casino du Port est menacé de fermeture par les autorités. En clair, depuis que Christophe Rahal a entrepris des travaux de rénovation et d'extension au sol et en hauteur sans autorisation de construire, il s’expose à de lourdes sanctions. En plus d’avoir démarré ses travaux sans le feu vert de la mairie du Dakar-Plateau, Rahal a commis une autre faute : celle de transformer un monument classé patrimoine historique. Jeudi dernier, la Commission régionale de la protection civile a effectué une visite sur les lieux.

Monitoring citoyen d'internet et des réseaux sociaux durant l'élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal

Le Sénégal peine depuis quelques années à tenir la réputation de pays démocratique. L’avènement de la deuxième transition avec un Président démocratiquement élu malgré les tentatives de remise en cause de la démocratie par l'ancien président est la preuve de la disposition du citoyen sénégalais à l'idée d'un gouvernement pour le peuple, par le peuple, et du peuple.

L'usurpateur qui se faisait passer pour «Kocc Barma», administrateur de senpxxxxxxx, se nomme Mbaye Dièye. Entendu sous le régime de la garde à vue depuis vendredi dernier à la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité (Dsc), il risque gros. Libération révélait que l’individu interpellé au King Fahd vendredi dernier par les enquêteurs de la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité (Dsc) n’était pas «Kocc Barma» mais un usurpateur. 

Pas moins de 3670 Sénégalais ont été rapatriés, entre mai 2017 et fin décembre 2018, de Niger et de Libye. C'est ce qu'a révélé Richard Danziger, directeur régional de l'Organisation international pour la migration (Oim). "L'écrasante majorité d'entre eux ont sollicité un soutien pour revenir de la Libye et du Niger après des expériences de voyage entachés souvent par des abus, des souffrances et des détentions dans  les prisons", a-t-il déclaré.