Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

 Les questions d’actualité relatives aux rapts et sacrifices d’enfants relatés par la presse, mais aussi les comportements notamment l’indiscipline sur les routes souvent source d’accidents de de la circulation entrainant des morts, sont au menu de l’homélie de Monseigneur Benjamin Ndiaye, l’Archevêque de Dakar lors de la célébration des Journées mondiales de la jeunesse catholique (JMJ) à Mbodiène, dans la commune de Nguéniène (département de Mbour) à 100 kilomètres au Sud-ouest de Dakar. Il a sollicité des fidèles des changements de comportements et un retour vers Dieu. Monseigneur Benjamin Ndiaye, l’Archevêque de Dakar est bien au fait des questions d’actualité. Hier à Mbodiène, dans son homélie lors de la messe célébrée dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse catholique (JMJ), il a dénoncé les rapts d’enfants et des sacrifices rituels qui font l’actualité dans les médias ces dernier temps.

 Alors que le compte à rebours est lancé pour sauver l’année scolaire à trois mois du démarrage des examens nationaux, le gouvernement et les syndicats d’enseignants les plus représentatifs ont terminé hier, vendredi 16 mars, leur deuxième round de négociations, sans aucun compromis. Le montant sur l’indemnité de logement bloque toujours les discussions. L’Etat propose une augmentation de 15 000 F Cfa alors que les enseignants exigent un relèvement de 40 000FCfa échelonnés entre 2018 et 2019.

 Si tous les milliards et financements annoncés en faveur des femmes sont arrivés aux ayants droits, l’on ne parlerait plus de féminisation de la pauvreté dans nos pays. Mieux, même si le Sénégal a fait des progrès en matière de lutte pour l’autonomisation des femmes, notre pays est encore en marge de ce qui se fait dans certaines parties du monde. C’est le constat fait par des femmes leaders avant-hier, samedi 10 mars, lors d’une cérémonie commémorative de la Journée internationale de la femme, organisée par les femmes de Dp-World.   

Elle est âgée de 43 ans et exerce la profession de Senior Advisor, chargée du management des affaires administratives et juridiques à l’institut africain de management à Dakar. Derrière cette femme carriériste se cache aussi une maman de trois enfants.
Une femme sur plusieurs fronts dont la journée n’est pas de tout repos. Pour elle, les femmes c’est d'abord un droit à l’éducation : “ la femme est au début et au dessus de tout, il faut trouver des financements aux femmes pour qu'elles soient plus autonomes ”, dira t-elle.

Madame Ndèye Saly Diop Dieng, Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre conduit actuellement la délégation sénégalaise à la 62ème session de la Commission de la Condition de la Femme qui se tient au siège des Nations Unies du 12 au 23 mars 2018.

En présence de Son Excellence Monsieur Fodé SECK Ambassadeur, Représentant du Sénégal auprès des Nations unies, elle a présenté une communication portant sur la contribution de notre pays à l’examen du thème : Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural.

Libreville, 9 mars 2018 - La Fondation  BGFIBank a honoré les femmes.

 

La fondation BGFIBank a clos sa première édition du programme ‘’Women Entrepreneurs Business Education’’, vendredi 9 mars 2018 à Libreville par la remise des certificats aux participants dudit programme. C’est en présence du Représentant du Ministre de la Promotion des Investissements Privés de l’Entreprenariat National des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce et de l’Industrie, du Représentant du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, Chargé du Programme Graine et de quelques invités triés sur le volet que 50 de ces femmes ont reçues leurs parchemins d’illustres remettants, issus du secteur bancaire, du secteur privé et des officiels du gouvernement.

 

 Selon le recensement de 2013 de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), les personnes handicapées font 5,9% de la population sénégalaise. Si, chez certains, des accidents ou maladies sont à l’origine du handicap, pour d’autres, il est inné. Souvent marginalisées, la discrimination à leur égard revêt différentes formes à cause de leur vulnérabilité. D’où les efforts du Comité des femmes de la Fédération des associations de personnes handicapées et la dynamique d’appuyer ces personnes vulnérables de la Direction de la promotion et de la protection des personnes handicapées au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Des va-et-vient incessants, des marchandises exposées par-ci, par-là, en plein air dans la rue, sur les trottoirs même.

Sénégal : « Silence, on viole ! »

Pour l’écrivaine sénégalaise Ndèye Fatou Kane, les propos d’un philosophe justifiant le viol à la télévision sont révélateurs de l’impunité qui règne dans une société sexiste.

Tribune. Le professeur Songué Diouf, enseignant en philosophie et chroniqueur dans l’émission « Jakaarlo Bi », diffusée tous les vendredis soirs sur la chaîne de télévision TFM, a jeté un pavé dans la mare. Dans ce programme hebdomadaire de près d’une heure, s’enchaînent pêle-mêle les interventions du présentateur, de ses invités et des chroniqueurs. La règle que tout ce beau monde observe est l’absence d’écoute. Tous les sujets sont « débattus »

A la veille de l’ouverture de la Conférence mondiale sur le tabac ou la santé qui s’étend du 07 au 10 Mars à Cap Town , en Afrique du Sud, vingt journalistes venus du Ghana, du Nigeria, du Burkina Fasso, du Kenya, de l’Ouganda, de l’Ethiopie, du Sénégal et de l’Afrique Sud, etc ont participé, ce Lundi 06 Mars 2018, à un atelier de renforcement de capacités sur la lutte contre le tabagisme, organisé par l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ATCA) avec l’appui de ses partenaires : The Union ( Union Internationale contre la Tuberculose et les maladies respiratoires) , CTFC et le FCA.

Merck lance sa Merck Foundation et célèbre la « Journée Internationale de la Femme » avec la Première Dame du Niger

Merck Foundation discute de son engagement à renforcer la capacité des systèmes de soins de santé avec le président du Niger

NIAMEY, Niger, 8 mars 2018/ --

  • La Merck Foundation, en partenariat avec la Première Dame du Niger renforce les capacités des soins de santé dans le pays en se focalisant tout particulièrement sur le cancer, le diabète et l'infertilité.
  • La Merck Foundation nomme la Première Dame du Niger ambassadrice de "Merck More Than a Mother".
  • Merck Foundation discute de son engagement à renforcer la capacité des systèmes de soins de santé avec le président du Niger.

Merck (www.Merck.com) lance sa Merck Foundation (www.Merck-Foundation.com) au Niger en partenariat avec la Première Dame du Niger et son Ministère de la Santé (www.NigerStateMoH.org).