Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Dim, Juil
15 Nouveaux Articles

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Plusieurs événements ont marqué l’actualité durant l’année 2018. Il s’agit, entre autres, du procès des présumés terroristes, les manquements dans la distribution de l’eau potable à Dakar, les rapts d’enfants et le drame de Bofa Bayotte.  PROCES IMAM ALIOU NDAO ET CIE, UN MIRAGE !

L’année 2018 a été marquée par une forte actualité judiciaire. L’une des plus marquantes est le procès des présumés terroristes. Après de nombreux renvois, ce qui était qualifié de procès Imam Aliou Ndao et coaccusés s’est ouvert en avril, dans une salle 4 du Palais de Justice Lat-Dior de Dakar archi comble.

Auparavant, en mars, l’étudiant Assane Camara a fait face à l’équipe du président Samba Kane. Il sera acquitté à la suite de l’audience. Moins chanceux qu’Assane Camara, Ibrahima Ly l’a été. Au terme d’un procès pour apologie du terrorisme, il a écopé d’une peine de 15 ans de travaux forcés.
S’agissant de l’imam Ndao et coinculpés, le jugement s’est révélé être un mirage. Des récits du séjour nigérian de certains prévenus aux combats dans les rangs de Boko Haram, la justice n’a finalement prononcé que 15 condamnations sur les 29 individus poursuivis pour actes terroristes, apologie et financement du terrorisme, etc. En tout 15 accusés seront acquittés parmi les 29 accusés par la Chambre criminelle spéciale, faute de preuves. Parmi ceux-là,  l’imam Aliou Ndao. 
 
KMS 3 ASSOIFFE DAKAR ET SA BANLIEUE PENDANT PLUSIEURS SEMAINES
Les problèmes dans la distribution de l’eau potable à Dakar sont aussi parmi les faits marquants de l’année qui s’achève.  Les services de la SDE et de la SONES avaient pris la peine d’expliquer aux ménages que les travaux de raccordement des installations de Keur Momar Sarr (KMS3) prendront du temps certes. Selon ces autorités, les perturbations étaient prévues du 12 au 16 mai 2018.  Ce en raison «des travaux de pose d’une pièce essentielle pour le raccordement du nouveau dispositif de protection des installations de l’usine de production  d’eau potable de Keur Momar Sarr.» Mais finalement, elles dureront plus de temps que prévu, laissant les foyers de la capitale, surtout ceux des Parcelles Assainies, Niary Tally, Biscuiterie, etc. dans une désolation totale.
En outre, l’attribution du contrat d’affermage de l’eau a aussi tenu en haleine les Sénégalais. La guerre entre la SDE, le moins disant, SUEZ, l’attributaire provisoire et le groupe Veolia a marqué l’actualité nationale pendant un certain temps.  
 
GUET-NDAR A LA MERCI DES VAGUES, EN ATTENDANT L’APPUI DE LA FRANCE CONTRE L’EROSION COTIERE
En 2018, l’avancée de la mer a été un grand problème pour les habitants de la zone côtière. Saint-Louis, qui subit les affres de sa brèche reste la ville la plus touchée. Les habitants du quartier Guet-Ndar ont assisté stoïquement à la présence des eaux dans leurs foyers. En visite dans la ville, en février, le président français, Emmanuel Macron, a annoncé un appui de la France pour lutter contre l’érosion côtière.
 
ENTRE MEURTRES ET ACCIDENTS TRAGIQUES
Des morts et des accidents tragiques, il y en a eu, en 2018.  Ce qu’il est convenu d’appeler le drame de Bofa Bayotte (dans une forêt situé dans la région de Ziguinchor) a coûté la vie à 14 personnes, touts des exploitants forestiers. 6 autres personnes ont été blessées pendant le carnage. Le meurtre de la dame Aïda Mbacké, (perpétré) sur son époux Khadim Ndiaye, a aussi défrayé la chronique. Il en est de même pour celui de la militante du PASTEF, Mariama Sagna, qui a été sauvagement assassinée après un meeting d’Ousmane Sonko à Keur Massar. Dans la forêt classée de cette commune de Keur Massar, le chef du bureau des Douanes de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) a été retrouvé mort dans sa voiture. Les rapts d’enfants ont été aussi occupé les devant de l’actualité.  Violentés, des enfants ont perdu la vie à cause d’actes malveillants.
Le crash de l’avion de l’Armée (commune de Toubacouta) à Missirah, en provenance de Ziguinchor où il a convoyé la dépouille de Jacob Sagna (dans la localité de Brin), un frère de Robert Sagna, ancien ministre d’Etat, a été une actualité saillante. 8 personnes ont perdu la vie après le crash. 12 autres s’en sont sorties avec des blessures. Les secours des pêcheurs et populations de Bétenti ont été très déterminants pour extirper les survivants et victimes de la zone marécageuse.
 
BRUNO DIATTA ET SIDY LAMINE NIASSE ETERNELS
L’année 2018 s’en est allée, emportant avec elle plusieurs personnalités. Le chef de protocole de la Présidence de la République, Bruno Diatta, le patron du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niasse sont entre autres hommes publics arrachés à l’affection de leurs proches et de la nation toute entière pendant cette année écoulée. 

 

 

source: https://www.sudonline.sn/2018-une-annee-pleine-de-troubles_a_42376.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?