Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Dim, Mar
261 Nouveaux Articles

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Voilà une semaine que les inspecteurs de la jeunesse et des sports poursuivent une grève de la faim. Motif : la réclamation de leur recrutement au sein de la Fonction publique. Cependant, la diète fait des effets sur leur santé. Un quatrième inspecteur a été évacué ce matin à l’hôpital. Malgré cela, ces inspecteurs sont déterminés à continuer leur grève.

 

 

Moussa Diallo, le coordonnateur des inspecteurs sortants de l’Institut national supérieur de l’éducation populaire et du sport  de dire sur les ondes de la Rfm : «Nous continuons cette grève, parce que  nous réclamons ce qui nous revient de droit. Nous sommes sortis depuis sept mois, mais jusqu’à présent les départements ministériels de la tutelle sont en train de faire la sourde oreille. Et nous comptons poursuivre cette grève jusqu’à obtenir gain de cause. On ne voit pas une autre solution, nous sommes à notre ultime plan d’action. La grève de la faim est l’extrême. On a fait des démarches auprès des autorités, mais jusqu’à présent, la situation persiste.»

En dépit des nombreuses évacuations notées, les grévistes sortants de l’Inseps ne comptent pas reculer. Ainsi, ils interpellent le chef de l’Etat, car, selon eux, Macky Sall n’est pas au courant de cette situation et de sa gravité.

 

Auteur: Marie-Thérèse Sagna (Stagiaire) - seneweb.com

source:http://www.seneweb.com/news/Societe/greve-de-la-faim-a-l-rsquo-inseps-un-qua_n_269303.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?