Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
25
Sam, Mai
114 Nouveaux Articles

Oustaz Alioune Sall sur Cheikh Béthio Thioune : « La mort n’éponge pas la dette »

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times


Selon Oustaz Alioune Sall , les héritiers du Cheikh (c’est à dire ces fils légitimes) doivent hériter des passifs et des actifs du guide. Le prêcheur précise que la mort n’éponge pas la dette. « Dans la religion musulmane, si un fidèle rend l’âme, avant même son enterrement, on doit demander s’il n’a pas de dette envers quelqu’un. Quel que soit le volume de la dette, l’Islam exige qu’elle soit payée avant de procéder à l’héritage », a t-il fait savoir dans le journal l’Observateur



senenews.com
 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?