19
Sam, Jan
234 Nouveaux Articles

SPORTS
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

 L’Egyptien Mohamed Salah a décroché ce mardi 8 janvier, lors des CAF Awards organisés au centre Abdou Diouf de Diamniadio, le Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur africain de l’année 2018. Comme l’année dernière, le Pharaon a devancé l’international sénégalais Sadio Mané et le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang. Les lauréats ont été fêtés lors d’une cérémonie, haut en couleurs, en présence du Chef d’Etat Macky Sall, du président de la Fifa, Giani Infantino, mais aussi des légendes du football africain. C’est la consécration pour le football égyptien quelques heures seulement après la désignation de l’Egypte comme pays hôte de la Can 2019. Comme la précédente année, l’Egyptien Mohamed Salah est encore au firmament du football africain. Mohamed Salah s’est emparé du trophée du Ballon d’Or africain récompensant le meilleur joueur africain de l’année 2018. Le Pharaon a reçu son sacre ce mardi, lors des Caf Awards organisés au Centre Abdou Diouf de Diamniadio (Dakar), en présence du Chef de l’Etat Macky Sall et des sommités du football africain et mondial. Mais aussi des grandes légendes du football africain notamment les anciens vainqueurs comme Georges Weah (président du Liberia), Emmanuel Amuniké du Nigeria, Nwanko Kanu (Nigeria), Frederick Omar Kanouté ( Mali), Victor Ikpéba (Nigeria), Samuel Eto’o ( Cameroun), Patrick Mboma (Cameroun) et El Hadji Diouf ( Sénégal). 
 
Après s’être adjugé du Trophée Bbc et inscrit 44 buts en 2018, l’attaquant vedette des Reds de Liverpool s’est ouvert la voie royale et a devancé son coéquipier et international sénégalais Sadio Mané. Mais aussi Pierre-Emerick Aubameyang. L’international gabonais d’Arsenal et non moins vainqueur du Ballon d’or 2015 ne s’est pas toutefois déplacé pour recevoir sa récompense. Avec cette deuxième distinction, le Pharaon rejoint le Camerounais Samuel Eto’o Fils (2003, 2004), l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Sénégalais El Hadji Ousseynou Diouf (2001, 2002) qui sont les seuls joueurs à décrocher deux années successives, le trophée de meilleur joueur africain. 
 
Dans les autres catégories, la Sud-Africaine Chrestina Thembi Kgatlana a été sacrée meilleure joueuse de l’année mais aussi l’auteur du but de l’année. Le titre d’Espoir de l’année sera attribué au Marocain Achraf Hakimi (Dortmund). Le Sénégal, première sélection africaine dans le classement de la Fifa, ne verra pas son entraîneur Aliou Cissé sur la plus haute marche. C’est le sélectionneur du Maroc Hervé Renard qui a été élu entraîneur de l’année tandis que le trophée de l’entraîneur de l’année de football féminin allait à Desiree Ellis (Afrique du Sud).Le trophée du président de Fédération de l’année a été décerné à Fouzi Lekjaa du Maroc.
 
 Qualifiée pour la première fois de son histoire à une Can, la Mauritanie a obtenu le titre d’équipe nationale de l’année. Pour l’équipe-type de l’année, on notera l’entrée du défenseur Kalidou Koulibaly à côté de Onyango du Cameroun, des Ivoiriens Aurier et Bailly, du Ghanéen Partey, de l’Algérien Mahrez et du trio Salah, Mané et Aubameyang. 
 
Omar DIAW

 

source:https://www.sudonline.sn/mohamed-salah-sacre-ballon-d-or_a_42460.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?