Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mer, Avr
58 Nouveaux Articles

SPORTS
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

 

Le Sénégal s’engage à organiser une Coupe d’Afrique des nations (Can). Et, le plus tôt possible. En effet, dans un entretien accordé à Rfi, ce week-end, le ministre des Sports, Matar Bâ informe que le Sénégal est résolument engagé pour l’organisation de cette grande compétition du ballon rond africain. «Même avant 2027, si on a une opportunité, on est partant. On a toujours dit qu’en 2023, on serait prêt», a ajouté Matar Bâ. «Avec la manière d’organiser les Can, il y a eu des désistements (de pays-hôtes, ndlr). Donc, on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le Sénégal a toujours joué un rôle de sapeur-pompier, pour aider l’Afrique», a rappelé le patron du sport sénégalais. Le message est donc passé. Et a priori, on en saura plus dans les prochains jours, puisque le président de la Caf, Ahmad, est attendu, ce lundi, à Abidjan, pour négocier avec les Ivoiriens concernant la Can 2023.

Très engagé à accueillir l’organisation d’une Can, le Sénégal avait récemment soumis à son voisin guinéen, pays-hôte de l’édition 2025, l’idée d’une co-organisation de la compétition cette année-là. Mais mercredi dernier, le ministre guinéen des Sports, Bantama Sow, a totalement exclu cette hypothèse en déclarant notamment : «Il n’y a pas de co-organisation, 2025 sera la Guinée…». Ces propos ont forcément glacé les Sénégalais.

Matar Bâ se dit notamment surpris que ce refus «catégorique» vienne d’une voix autorisée. «J’ai été surpris qu’une voix officielle rejette une collaboration pour organiser une Coupe d’Afrique», a lancé l’homme Politique sur les ondes de Rfi. «Car ce sont deux présidents de fédération (Augustin Senghor et son homologue guinéen Antonio Souaré, ndlr) qui ont émis cette idée de co-organisation. Cette idée n’a jamais été formelle, ni officielle», a recadré le patron du sport sénégalais.

Mais, malgré ce refus, le Sénégal ne perd pas espoir d’abriter cette compétition majeure de la Confédération africaine de football (Caf). Soit en briguant l’édition 2027 (la première qui n’a pas encore été attribuée), soit en se tenant prêt, par exemple, en cas de refus de la Côte d’Ivoire d’organiser l’édition 2023. Une attribution qui est déjà source de conflit entre la Caf et les autorités compétentes du pays des «Eléphants» de Côte d’Ivoire.

Tirage au sort le 12 avril !

Par ailleurs, l’Egypte, pays-hôte de la Can 2019 (15 juin – 13 juillet), annonce par la voix du porte-parole de la Fédération égyptienne (Efa), Ahmed Medjahed, que le tirage au sort de la phase finale de cette compétition aura lieu le vendredi 12 avril prochain. Pour rappel, cette Can sera la première à 24 équipes et la dernière journée des éliminatoires aura lieu les 22 et 23 mars prochains.

Mamanding Nicolas SONKO

 

source: https://www.walf-groupe.com/organisation-dune-can-senegal-intensifie-lobbying/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?