Darou Mousty
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

DAROU MOUSTY - THIERNO LO AFFICHE SES AMBITIONS PRESIDENTIELLES - «Je veux devenir le président de la République du Sénégal»

L'OBS - L’ancien ministre Thierno Lô affiche ses ambitions politiques. Présidant l’installation d’une cellule de sa formation Politique dans son fief de Darou Mousty, il a éclairement dit qu’il veut devenir le président de la République du Sénégal et se donnera les moyens pour réussir ce pari.

«J’assume entièrement le bilan de Me Wade. Je suis comptable de ses réussites et de ses échecs. Actuellement, il n’est plus au pouvoir et puis, il ne peut plus se présenter à une élection. Donc, j’ai les coudées franches pour décliner mes ambitions politiques», a d’emblée précisé l’ancien ministre sous le magistère de Me Abdoulaye Wade. La voie balisée, l’actuel  Président de  la communauté rurale (Pcr) de Darou Mousty installait officiellement la cellule de son parti, Alliance pour la paix et le développement (Apd), dans son fief. 

«C’est Dieu qui nous donne le Pouvoir, nous lui tendons nos mains.  Nous voulons diriger ce pays. Nous le disons haut et fort que nous voulons devenir le président de la République du Sénégal. Nous sommes très déterminés pour réussir ce pari. Seulement, nous ne faisons pas de promesse que nous ne pouvons pas tenir. Nous ne serons plus derrière quelqu’un. Nous n’avons pas créé un parti Politique pour amuser la galerie. Nous avons des ambitions pour notre pays et pour l’Afrique. Notre vœu est de faire partie de ceux qui vont sortir ce continent de son étranglement.» M. Lô souligne que «le politicien doit dire la vérité au lieu de chercher à tromper le Peuple». L’ancien ministre est d’avis que  «l’Apd  jouera un rôle d’arbitre aux prochaines élections». «Nous avons  certes un jeune parti, mais aucun candidat ne pourra gagner une élection au Sénégal sans passer par nous. Nous sommes maintenant une force incontournable», dit-il.

Ce que le Président Macky Sall m’avait demandé …

Thierno Lô fait savoir que sa formation Politique a décidé de nouer des alliances avec des partis politiques : «Nous sommes favorables à des alliances. Nous pouvons discuter avec l’Apr, l’Afp…, mais certains partis sont d’emblée exclus. Nous choisissons nos alliés. Nous ne serons jamais sur une même liste avec des partis qui ont des jeunes insolents et qui passent tout leur temps à injurier les autres. Cependant, nous n’allons pas demander à nos militants de suivre aveuglément les autres. Beaucoup de leaders veulent coaliser avec nous, mais je préfère d’abord avoir un parti solide avant  de passer à une prochaine étape. Même le président de la République m’a demandé de travailler avec lui», apprend-il. A l’endroit de ses proches, il conseille ceci : «Discutez avec les gens. Si vous ne parvenez pas à tomber d’accord, laisser tomber, mais n’attiser pas le feu. Ce pays nous appartient. En tout cas, je ne fais pas de la Politique pour tuer des gens ni pour plaider la violence.»

Oui au report des Locales…

Le leader de l’Apd est favorable a un report des Locales. Pour lui, avant d’entamer cette réforme sur l’Acte III de la décentralisation, il faut un large consensus. «D’ici aux Locales, il est fort probable que les discussions ne soient pas épuisées. D’ailleurs, il est question que le projet de loi retourne à l’Assemblée nationale. Il faut discuter pour que nous puissions avoir un document non partisan. On ne doit pas aller dans  la précipitation», dit-il. «Le mois de juin coïncide avec l’hivernage, la Coupe du monde et le mois  de Ramadan. La position de notre parti est claire, nous voulons que les Locales soient reportées. D’ailleurs, tous ces partis qui parlent ne sont même pas prêts», soutient-il.

Craintes par rapport au récépissé de l’Apd

Les responsables de l’Apd nourrissent des craintes par rapport au retard noté dans la délivrance du récépissé de leur parti. «Nous avons déposé tous les documents administratifs relatifs à notre récépissé. Mieux, la police nous a entendus. D’ailleurs, nous avons même fourni un certificat de nationalité, mais depuis notre dépôt, les choses sont à la traîne. Nous avons fait notre devoir, donc nous réclamons nos droits. Cependant, avec ou sans ce récépissé, nous irons aux Locales», disent-ils.

ABDOU MBODJ

source: http://www.gfm.sn/actualites/item/12477-darou-mousty-thierno-lo-affiche-ses-ambitions-presidentielles-je-veux-devenir-le-president-de-la-republique-du-senegal.html