Dagana
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Un comité de facilitation mis en place par des jeunes et des cadres mène des concertations avec les candidats déclarés à la mairie de Dagana. L’objectif poursuivi est de permettre à la mouvance présidentielle d’avoir une liste unique pour faire face au coordonnateur du Pds, le maire Oumar Sarr lors des élections locales.

Un comité de facilitation pour l’unité de la candidature de «Bennoo Bokk Yaakaar» à Dagana vient d’être créé par des jeunes et des cadres originaires de cette localité située dans le nord du Sénégal. « Ce comité a vu qu’il y a une léthargie à Dagana. Les militants n’ont aucun problème entre eux.

Les difficultés se posent entre les responsables. On enregistre des guerres de positionnement. C’est pourquoi le comité s’est réuni pour plaider l’unité de la candidature de «Bennoo Bokk Yaakaar », a déclaré le président du comité de facilitation, Pape Touré. Et ce dernier d’ajouter : «  nous souhaitons avoir une liste commune pour faire face à Oumar Sarr qui est l’actuel maire de la ville de Dagana ». Tout en jugeant normal que des leaders locaux aient des ambitions pour leur ville. « Il faut quelqu’un qui unit tout le monde autour de l’essentiel. Nous voulons que la mouvance présidentielle soit dans un grand cadre pour l’intérêt général de Dagana », a dit Pape Touré qui est par ailleurs membre de la frange du Jëf-Jël favorable à Yoro Bâ.

Le président du comité de facilitation appelle les responsables locaux à descendre à la base pour expliquer aux populations ce que le président est en train de faire pour le développement du Sénégal. Il révèle avoir déjà pris contact avec des responsables locaux qui ont l’intention de briguer les suffrages des populations de Dagana. « Nous avons pris contact avec des candidats. Ils ont bien accueilli notre initiative et ont promis de privilégier l’intérêt des populations. Nous saluons leur engagement. Nous allons poursuivre les contacts pour que la Mouvance présidentielle puisse avoir un candidat unique pour faire face à Oumar Sarr », insiste-t-il.

Pour M. Touré, sans une candidature unique, il sera difficile de battre le coordonnateur du Pds. Toutefois, il indique que le dernier mot revient aux populations. C’est pour cette raison qu’il estime que « si les alliés du chef de l’Etat travaillent dans l’unité, ils pourraient convaincre les populations ».

Babacar DIONE
SOURCE : http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=36707:dagana-un-comite-de-facilitation-prone-une-candidature-unique-de-l-bennoo-bokk-yaakaar-r&catid=70:Politique-nationale&Itemid=57