Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Ven, Mar
306 Nouveaux Articles

Sénégal, Mamadou Diouf, ancien secrétaire général du SUDES et de la CSA « l’école publique est bien affectée »

 Plus de 35 ans dans le mouvement syndical répartis entre la gestion du syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES) et la Confédération des syndicats autonomes (CSA), Mamadou Diouf est un homme du sérail quand il s’agit des questions relatives à la vie syndicale, notamment dans le secteur de l’éducation.

Trois questions à Alioune Tine, fondateur D’africajom Center sur l’après – présidentielle «il est absolument nécessaire d’encadrer les pouvoirs exorbitants du président »

 Dans cet entretien, le fondateur d’Africajom Center par ailleurs directeur d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest analyse la victoire du Président Macky Sall au premier  tour, lors du scrutin du 24 février dernier. Alioune Tine revient aussi sur les chantiers attendus du Président Sall mais aussi sur la percée du président du Pastef, Ousmane Sonko, candidat malheureux à la présidentielle. Comment analysez-vous la victoire de Macky Sall, dès le premier tour ?

VIDEO - Nata Samb Mbacké : "Avec Macky Sall, le FAISE est passé de 340 millions à 3 milliards 500"

Administratrice du Fond d'Appui à l'Investissement des Sénégalais de l'Extérieur (FAISE), Nata Samb Mbacké salue la vision du Chef de l'Etat Macky Sall dans la promotion des investissements des Sénégalais de la diaspora au cours de son mandat du septennat. A l'en croire, le FAISE est passé de 340 millions à 3 milliards 500, permettant ainsi de financer plus de 4000 femmes établies dans 28 pays, à hauteur de 5 à 15 millions de nos francs.

Mamadou Mouth Bane est journaliste, Directeur de publication du quotidien «DakarTimes», spécialiste en sécurité, criminalité et lutte contre le terrorisme. Il est aussi l’auteur du livre «Crimes organisés dans le Sahel : l’utilisation du numérique et politiques de prévention», édité par l’Harmattan et sera bientôt mis sur le marché. Dans ce qui suit, il donne son avis sur l’information livrée par le site «01net.com » disant que «la DGSE a livré des ordinateurs vérolés au Sénégal ». Entretien…

Pr. Ibou Sané, politologue : «Les grands enseignements du scrutin du 24 février… »

Le spécialiste de la sociologie politique, Professeur Ibou Sané, a analysé les premières tendances issues des urnes au soir du 24 février. Considérant que ni le pouvoir, ni l’opposition n'étaient habilités à se prononcer publiquement sur les scores du scrutin, le politologue fait ressortir, dans un entretien avec Seneweb, un certain nombre d’enseignements.

ENTRETIEN) Cheikh Ahmed Tidiane Sall, Coordinateur du Front pour le départ de Macky Sall : « Pourquoi je soutiens Idrissa Seck (...) Ce qui m'a opposé à Ousmane Sonko (...) Si Macky tente de passer au premier tour... »

Coordinateur du Front pour le Départ de Macky Sall (FDM), Cheikh Ahmed Tidiane Sall a rejoint la coalition IDY2019. Un choix de raison et de coeur, nous confie-t-il dans ce grand entretien accordé à Dakaractu. Convaincu que l'heure d'Idrissa Seck a sonné, Cheikh Tidiane Sall ne l'est pas moins sur le fait que l'ancien maire de Thiès pourra assurer pleinement les fonctions de président de la République.

Le directeur de cabinet du président de la République, El Hadj Oumar Youm s'est prononcé sur la situation politique du pays. Le coordinateur de l'Apr dans le département de Mbour qualifie la situation actuelle d'épiphénomène et affirme que les élections auront bel et bien lieu à date échue. Dans la même foulée, le maire de Thiadiaye trouve que si les partisans de Karim Wade et de Khalifa Sall sont arrêtés, c'est parce qu'ils ont fait quelque chose. Pour conclure, le natif de Djegem s'est permis de s'adresser à Ousmane Sonko...

Senegal Rugby : A la rencontre d’un homme au parcours tres riche : Mr Pompigne-Mognard

DAKAR, Sénégal, 22 février 2019/APO Group/ -- 

Interview réalisée par la Chargée de communication de la Fédération Sénégalaise de Rugby :

1- Pouvez-vous nous dire en quelques mots qui est Nicolas Pompigne-Mognard et son parcours ?

Entretien exclusif / Bamba Fall met fin au suspense : « Si toutefois la candidature de Khalifa Sall est rejetée, nous allons soutenir un candidat de l’opposition »

 Dakaractu : M. le maire, une persistante rumeur vous prête de vouloir soutenir Macky Sall, qu’en pensez-vous ?

Bamba Fall : 80% de mes militants ont un penchant pour un candidat de l’opposition. Je n’ai jamais promis mon soutien à quiconque. J’attends la décision de la CEDEAO. Mais si toutefois la candidature de Khalifa Sall est rejetée, nous allons soutenir un candidat de l’opposition. Que ça soit clair, je n’accepterai pas de « Ndigueul » venant de quelqu’un. La décision que je vais prendre va dépendre de mon mouvement la Nouvelle vision.

Le directeur exécutif d'Amnesty International Section Sénégal, Seydi Gassama, n'a pas manqué d'exprimer ses inquiétudes sur la situation politique que traverse le Sénégal actuellement. "Si avant même d'entrer en campagne électorale les acteurs politiques se regardent en chiens de faïence et se font des menaces de part et d'autre, recrutent des gros bras, cela est évidemment lourd de dangers pour la sécurité et la stabilité du pays", souligne Seydi Gassama.  
Au membre de la société civile de poursuivre : "c'est pour cela que nous appelons l'opposition qui promet de s'opposer par tous les moyens à la campagne électorale de Macky Sall, de ne jamais recourir à la violence, car elle ne profite à personne. Et il est de la responsabilité du président Macky Sal de faire en sorte que les personnes de son camp aient un discours de responsabilité. Que ces derniers sachent que leur sécurité et celle de tous les  sénégalais ainsi que les candidats à l'élection présidentielle, doivent être assurées par les forces de sécurité républicaines..."