Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Fév
511 Nouveaux Articles

Justice sénégalaise - Ismaïla Madior Fall – Ce qu’il a dit est trop grave

Le ministre de la justice Ismaïla Madior Fall a réfuté les accusations d’une justice focalisée sur les opposants. Une occasion pour faire une grosse révélation dans les colonnes de Jeune Afrique (Ja), précisant que des  membres du parti au pouvoir épinglés par des organes de contrôle sont en train de rembourser les sommes en cause.

Lire la suite...

Retrait total du président de la république du conseil supérieur de la magistrature l’opposition valide, Macky Sall s’oppose

 La Plateforme des acteurs de la société civile pour l’indépendance de la justice (Pascij) a procédé hier, mardi 19 février 2019, à une cérémonie de signature, par les candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019, du mémorandum pour la mise en œuvre des réformes judiciaires devant garantir l’indépendance de la justice.

Lire la suite...

Me Sidiki Kaba: Le procureur a été saisi du dossier sur la mort de Ibrahima Diop

Cycle infernal de violence à Tamba, Sidiki Kaba appelle les populations au calme et à la retenue. Pour lui, justice sera rendue et d'ailleurs, le procureur a été saisi.

A la suite du President Macky Sall qui a demandé que la lumière soit faite sur la mort du jeune militant de BBY Ibrahima Diop, le délégué régional assure que justice sera rendue à la victime et à sa famille.

Lire la suite...

Cour de justice de la Cedeao : La requête de Khalifa Sall déclarée recevable

La cour de justice de la Cedeao saisie par l'ex-maire de Dakar, Khalifa Sall s'est déclarée compétente en déclarant recevable la requête de ce dernier dont le dossier a été rejeté par le Conseil constitutionnel. Selon Sud Fm qui donne l'information, ladite cour va rendre sa décision rendue demain vendredi à 10 h. Elle dira si oui ou non Khalifa Sall peut être candidat à la présidentielle du 24 février prochain, malgré la décision de justice qui frappe le candidat recalé.

 

Lire la suite...

Tambacounda : Ce qui attend les "gros bras" du Pur

L'enquête sur les affrontements meurtriers de Tambacounda, entre les militants de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) dirigée par Macky Sall et ceux du Parti de l'unité et du rassemblement (Pur) dont le porte-étendard est Issa Sall, avance à grands pas. En effet, le nouveau commissaire Hamady Baldé, qui a pris la procédure en cours, en remplacement de Yaya Samba Tamba muté à Dakar, ne traine pas les pieds.

Lire la suite...

La CEDEAO rejette les demandes d’incompétence et d’irrecevabilité, les avocats de Karim Wade s'en félicitent

Le collectif des avocats de M. Karim WADE informe l’opinion publique nationale et internationale, que la Cour de justice de la CEDEAO, examinant sa plainte pour violation par l’Etat du Sénégal de son droit d’être électeur et éligible à l’élection présidentielle du 24 Février 2019, a rejeté lors de son audience du 7 Février 2019 les demandes d’incompétence et d’irrecevabilité formulées par l’Etat du Sénégal. 

Lire la suite...

Intrusion chez la maman de Sonko à Ziguinchor: Le verdict est tombé

Le Tribunal de Grande instance de Ziguinchor a donné son verdict dans l’affaire Nicolas Mendy, du nom du gendarme accusé d’avoir opéré une incursion chez la maman d’Ousmane Sonko au quartier Néma, pour lui réclamer des fiches de parrainage.

Lire la suite...

Après l’attaque du minibus des journalistes à Tambacounda les acteurs des médias annoncent une plainte

 24h après l’attaque du minibus des journalistes commis pour la couverture médiatique de la campagne électorale du professeur El Hadji Issa Sall, candidat à la présidentielle du 24 février prochain, les organisations faitières du secteur des médias ne décolèrent pas. Dans une déclaration conjointe, signée par le Synpics, la Cjrs, l’Appel, Rsf,  le Cdeps et l’Unpjs, elles posent des conditions, notamment la sécurité des journalistes, pour la poursuite de la couverture de cette campagne. Aussi exigent-elles l’auto-saisine du Procureur de la République, non sans annoncer une plainte contre X. 

Lire la suite...

Présidentielle 2019/ Affaire Khalifa Sall : « La cour de justice de la CDEAO ne peut neutraliser, ne peut pas annuler, ne peut pas invalider une décision rendue par une juridiction nationale » (Ismaïla M. Fall, Ministre)

La décision de la Cour vient de tomber et l’ancien maire de Dakar a vu ses deux demandes purement et simplement rejetées.
Les avocats de l’ancien maire de Dakar et leader de « Taxawu Senegaal » avaient introduit deux demandes en urgence à la Cour de la CEDEAO. Il s’agissait de l’inscription de Khalifa Sall sur les listes électorales et de l’arrêt du processus électoral.

Lire la suite...

Affaire des 94 milliards - Me El Hadji Diouf enfonce le leader de pastef Mamour Diallo va porter plainte contre Ousmane Sonko

 En conférence de presse hier, jeudi 31 janvier 2019, Me El Hadji Diouf, avocat de Mamour Diallo, directeur des domaines, annonce une plainte contre Ousmane Sonko, leader du parti PASTEF, après les élections. L’avocat rappelle que, «les 94 milliards, c’est un contentieux entre l’Etat du Sénégal et des familles Lébous. Ce dossier était géré par Tahirou Sarr et le montant dépasse largement cette somme. Après des négociations, les lébous ont accepté 94 milliards et l’Etat du Sénégal a payé un peu plus de 3 milliards.» Selon lui, Ousmane Sonko est allé voire ces familles pour leur demander de résilier le contrat pour le lui confier.

Lire la suite...

Rebondissement dans l’affaire de Tamba : 24 éléments du PUR arrêtés par la Gendarmerie et déférés au parquet, leurs armes récupérées par les hommes en bleu

Après les attaques qui ont causé la mort de trois militants de l’APR à Tamba, l’enquête menée par la gendarmerie est allée vite pour porter ses fruits. Selon des informations de Dakaractu, 24 éléments du PUR ont été arrêtés par la Gendarmerie et déférés directement au parquet. Toutes leurs armes qui sont interdites d’usage en cette période de campagne, ont été saisies (Voir photo). Un arsenal d’armes blanches récupéré par les gendarmes. 

Lire la suite...

Cour de justice de CEDEAO : Karim remporte la première manche contre l’Etat

Karim Wade a remporté la première manche dans la procédure qui l'oppose à l'Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la CEDEAO, à propos de son droit d’être électeur et éligible à l’élection présidentielle du 24 Février 2019. Le collectif des avocats qui assurent sa défense, informe que la Cour a rejeté lors de son audience du 7 Février 2019 les demandes d’incompétence et d’irrecevabilité formulées par l’Etat du Sénégal.

Lire la suite...

ACCÈS AU NOTARIAT LE DIALOGUE DE SOURDS DES ACTEURS

 Aucune anomalie, aucun favoritisme n’est fait dans l’exercice de la profession de notaire, encore moins dans l’octroi de la charge. La Chambre des notaires du Sénégal, composée de 42 cabinets dans lesquels exercent 51 notaires, a rencontré la presse hier, mardi 30 janvier, pour faire connaitre leur profession méconnue du grand public, soutient la présidente, Aïssatou Sow Badiane. Une occasion pour les notaires et le représentant du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de revenir sur le mouvement d’humeur des 22 sortants de la promotion de 2013 qui fustigent la répartition annoncée de la charge. 

Lire la suite...