Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Fév
511 Nouveaux Articles

Tous les candidats viendront interagir avec les citoyens sauf Macky Sall

Le mouvement Y'en a marre, a lancé l'initiative «Wallu Askan Wi», pour permettre aux candidats à la présidentielle d’interagir avec les citoyens sur leurs préoccupations. Cependant, parmi les cinq candidats, seule la coalition Benno Bokk Yaakaar n’a pas confirmé sa participation.

Des responsables de Pastef accusent des «Apéristes» de saboter la visite de Sonko

gfm- il y’aurait de l’électricité dans l’air. Les risques d’affrontements ne sont pas à négliger selon la Tribune. Les responsables de la coalition de Sonko à Pikine tirent la sonnette d’alarme. Selon eux, ils ont reçu des informations selon lesquelles des « apéristes » sont dans une logique de saboter la visite de Sonko à Pikine. Des menaces que les « Sonkistes » prennent très au sérieux.

Caravane de «Tawaxu Senegaal» à la Medina les pro Khalifa Sall défient le maire Bamba Fall

 « Taxawu Senegaal ak Khalifa Ababacar Sall » est décidée à garder la Médina sous son giron. Aussi a-t-il organisé une grande caravane hier, lundi, dans les rues de ce populeux quartier dont le maire Bamba Fall, proche de Khalifa Sall, a opté pour la neutralité à la présidentielle. A contrecourant de son mentor, l’ancien maire de Dakar qui s’est rangé derrière Idrissa Seck.

Présidentielle au Sénégal : le vote « magique » de la diaspora de France

Samedi 9 février, le Bol d’or a des allures de QG de campagne. Derrière les vitrines opacifiées par des affiches orange à l’effigie d’Idrissa Seck, un des cinq candidats à l’élection présidentielle du Sénégal, le 32, rue de Laghouat, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, s’active. Une vingtaine de militants plient des tracts fraîchement imprimés en buvant l’ataya, ce thé à la menthe aux parfums subsahariens.

Organisation d’un débat entre les candidats le cnra appose son veto

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), n’autorise pas le débat qui visait à rassembler les candidats à l’élection présidentielle à l’occasion d’un débat télévisé Lancée par des citoyens sénégalais sur les réseaux sociaux, ‹‹SunuDébat››, cette initiative qui visait à regrouper les candidats à l’élection présidentielle du 24 février à l’occasion d’un débat télévisé, n’aura pas finalement lieu. Pour cause, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), dirigé par Babacar Diagne a dit niet.

À contrecourant de Khalifa Sall qui soutient « Idy 2019» Bamba Fall affiche sa neutralité

Le maire de la Médina, Bamba Fall, ne soutient aucun candidat à la présidentielle. Ce lieutenant de Khalifa Sall, dont on attendait la position après que son mentor a décidé d’entrer en alliance avec Idrissa Seck, a opté pour la neutralité. Il a rendu publique sa position avant-hier, samedi, en marge d'un meeting politique organisé à la Médina. Le maire de la Médina, Bamba Fall, a officialisé sa position par rapport à la prochaine présidentielle.  

Oumar Gueye, en caravane dans la zone de Niague où la population compte réélire Macky Sall à 95%, raille l’opposition : « Notre pays ne peut pas être dirigé par des gens incapables de gérer un service »

Depuis le début de la campagne, le maire de Sangalkam, monsieur Oumar Guèye, multiplie les visites de proximité pour sensibiliser la population à réélire le candidat Macky Sall au premier tour le 24 février 2019. Ce fut le tour du village de  Niague qui a accueilli, ce jeudi 14 février 2019, la caravane du coordonnateur départemental de la coalition Bby de Rufisque. 

Non prise en compte du genre dans leurs programmes le cosef et Cie interpellent les 5 candidats

 Quoiqu’elles représentent 75% de l’électorat sénégalais, les femmes ne sont pas suffisamment prises en compte dans les programmes des 5 candidats à la présidentielle du 24 février prochain. C’est du moins le constat du Conseil sénégalaise des femmes (Cosef) qui, en collaboration avec les organisations des femmes, planifie une rencontre avec chacun de ces candidats, sous le thème: «Un nouveau contrat social plus juste, plus équitable», pour une meilleure prise en charge des besoins des femmes. 

Abdoul Mbaye désavoue Wade : "Ce n’est pas notre choix de brûler les procès verbaux"

Abdoul Mbaye a réagi à la sortie controversée de Me Wade appelant à brûler les bulletins de vote et les cartes d’électeurs. Invité sur le plateau de Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, l’ancien Premier ministre pense qu’une telle attitude n’est pas citoyenne.

Sénégal présidentielle 2019 - « Sunu débat » : Idrissa Seck campe sur sa position de débattre seulement avec Macky Sall

Le candidat de la Coalition IDY2019 est interpellé sur l'organisation d'un débat entre les candidats. Une idée qui est émise depuis quelques temps pour permettre aux différents candidats de débattre sur leur programme et leur approche de la gestion du pays.