Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Sam, Sep
0 Nouveaux Articles

Sénégal : disparition de Jacques Diouf, directeur de la FAO pendant 18 ans

Le président Macky Sall a annoncé samedi soir la mort de l'ancien directeur-général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) de 1994 à fin 2011. L'homme politique et diplomate sénégalais est décédé à l'âge de 81 ans.

« Le Sénégal vient de perdre un de ses plus valeureux fils avec le décès de notre compatriote Jacques Diouf. Il a été pour moi un collaborateur efficace au début de mon premier mandat », a déclaré sur Twitter le chef de l’État

Lire la suite...

Abus de pouvoir - Affaire de la pharmacie Fadilou Mbacké sise à la patte d’oie commissaire Sankhare en attente de son ordonnance

Pour s’en être pris au Docteur Cheikhouna Gaye de la pharmacie Fadilou Mbacké sise à la Patte d’Oie, qui aurait refusé de lui procurer un médicament sans ordonnance, le Commissaire Sankharé risque gros. Un communiqué du Bureau des relations publiques de la Police, rendu public hier, jeudi 15 août, informe que toutes les mesures disciplinaires seront prises dans pareilles circonstances.

Lire la suite...

« Djiguénou rewmi » : « L’entrepreneuriat agricole pour une meilleure autonomisation des femmes » (Mme Aminata Djigo, Tamba)

Mme Dia née Aminata Djigo est une dame jusqu'ici connue dans les milieux féminins Tambacoundois pour son combat en faveur du plein épanouissement des femmes et de la scolarisation des filles.

Depuis quelques saisons, elle excelle dans l'entrepreneuriat agricole pour, dit-elle, «lutter contre l'insécurité alimentaire et promouvoir la richesse à travers l'autonomisation des femmes».

L'agriculture, selon Mme Dia, «c'est d'abord une passion pour être née dans le Fouta et avoir vu mes parents s'atteler à cette activité». Elle a essayé pendant 5 ans des cultures sous pluie et s'est vite rendu compte qu'il fallait maîtriser l'eau.

Lire la suite...

Sénégal : Accidents et destruction d’infrastructures routières ces gros porteurs de la pagaille

 Les accidents impliquant des camions, engins et autres gros porteurs sont récurrents. Roulant sans lumières ou stationnant sans mettre en place, au préalable, une insigne ou triangle de signalisation nécessaire, surtout en cas de panne, les camions causent de nombreux dégâts.

Lire la suite...

VIDEO - Pèlerins bloqués à Dakar - Imam Niang charge Abdou Aziz Kébé: "C'est un voleur..."

Dans cet entretien exclusif accordé à Leral Tv, Imam Moustapha Niang, propriétaire de l'agence "Sirmang Voyages", n'a pas raté le Délégué général au pèlerinage à la Mecque, Abdou Aziz Kébé. Qui, selon ses dires, pour se venger de lui, n'a pas hésité à bloquer ses 41 pèlerins pour le Hadj 2019 à Dakar. Regardez la vidéo...

Lire la suite...

Sénégal homophobie - Kilifeu : «Thione SECK a insulté toutes les femmes du Sénégal»

Le T-Shirt LBGT porté par Wally Seck est toujours d’actualité. La dernière réaction est du rappeur, membre du mouvement « Y en a marre », Kilifeu.

Interpellé sur la question par YesDakar, Kilifeu n’a pas raté le père de Wally, qui avait demandé à ceux qui taxent son fils d’homosexuel, de laisser leur fille accompagner son rejeton dans une chambre à Saly.

Lire la suite...

AETOSWire et RoadSafetyUAE unissent leurs efforts pour promouvoir la campagne de sensibilisation à la sécurité routière pendant le ramadan de l'année 2019

AETOSWire, la société de distribution de communiqués de presse novatrice et pionnière dans la région MENA etRoadSafetyUAE, une initiative qui vise à améliorer la sécurité routière dans la région, coopèrent une nouvelle fois pour promouvoir la campagne de sensibilisation à la sécurité routière durant le mois sacré du Ramadan.

Lire la suite...

Homophobie - Vidéo- Le président des LGBT au Sénégal se dévoile et étale sa stratégie

Les rumeurs autour de l’existence d’une association LGBT au Sénégal étaient niées ou pas prises au sérieux jusque-là. Le sénégalais, Diadji Diouf, a statué sur la situation de la communauté LGBT au Sénégal. Il révèle les difficultés majeures et les stratégies mises en place pour exister au Sénégal.

Lire la suite...

Kessal - Pratique de la dépigmentation hypothétique beauté, sante en péril !

Pratiquée depuis fort longtemps en Afrique, dans les années 60 en fait, la dépigmentation artificielle volontaire consiste à s’éclaircir la peau par différents procédés et pour des raisons diverses. Appelée Xessal au Sénégal, Akonti au Togo, Dorot au Niger et au Burkina Faso, Bojou au Bénin, Kobwakana ou Kopakola au Congo et Tcha-Tcho au Mali, la pratique est notée dans de nombreux pays au monde.

Lire la suite...

Décès du guide des thiantacounes Cheikh Bethio Thioune tire sa révérence

 Le guide des Thiantacounes est décédé en France hier, mardi 7 mai, quelques heures après le verdict de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour le condamnant à la peine de 10 ans de travaux forcés suite aux meurtres de ses disciples Bara Sow et Ababacar Diagne. Administrateur civil de formation, il s’est distingué de par sa proximité avec l’ancien Khalife général des mourides, Serigne Saliou Mbacké. Cheikh Bethio Thioune n’est plus.

Lire la suite...

Sénégal - Offense au chef de l’Etat : Adama Gaye sous le coup de l’art 80

Depuis hier, le journaliste Adama Gaye est placé en garde à vue pour «offense au chef de l’État» et «diffusion de propos contraires aux bonnes moeurs».

Lire la suite...

Prendre conscience des effets du jeûne sur le corps peut aider les automobilistes à mieux gérer leurs comportements de conduite pendant le Ramadan

La deuxième semaine de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière, portant l’hashtag"#HappyNotHastyRamadan" (Rendre le Ramadan joyeux non hâtif), vise à sensibiliser les automobilistes sur les effets du jeûne sur le corps pendant le mois du ramadan afin de les aider à relever les défis de la conduite.

Lire la suite...

Oustaz Alioune Sall sur Cheikh Béthio Thioune : « La mort n’éponge pas la dette »

Le guide des Thiantacounes est décédé ce mardi, à Bordeaux, 24 heures après sa condamnation dans le double meurtre de Bara Sow et Ababacar Diagne. Le tribunal l’avait condamné à 10 ans de travaux forcés et une amende de 100 millions pour chaque famille des deux défunts. Un passif que les héritiers du Cheikh doivent honorer selon la loi musulmane. 
Lire la suite...