Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Ven, Mar
306 Nouveaux Articles

Sénégal - Ne touchez pas à l’Assemblée nationale !

Immédiatement après l’élection du Président Macky Sall à un second mandat, Me AÏssata Sall a relancé le débat sur la dissolution de l’Assemblée nationale, pour faire coïncider la durée du mandat Présidentiel, qui est désormais de Cinq ans, avec celle de l’Assemblée nationale, en couplant les élections locales de Décembre 2019, avec une Législative anticipée.

ASUTIC - Déclaration conjointe pour le maintien d’un internet ouvert et sécurisé durant l’élection présidentielle du 24 Février 2019 au Sénégal

Nous, la COALITION POUR UN INTERNET LIBRE ET OUVERT (ARTICLE 19, AccessNow, #KeepItOn, ASUTIC, AFRICTIVISTES):

Réaffirmons­ que­ l'internet­ ouvert,­ accessible­ et­ sécurisé,­ en­ particulier­ durant­ les élections, facilite la libre circulation et l'accès à l'information, et la liberté d'expression en ligne et hors ligne.­

Présidentielle 2019 - Halte à la violence au Sénégal

L’entame de la campagne électorale, pour la Présidentielle du 24 Février 2019, a été émaillée d’abord par des propos puis des actes violents ayant, en définitive, entraîné mort d’homme à Tambacounda, dans les rangs de BBY. 
Un dénouement regrettable et condamnable à tous égards, faisant suite à une banale querelle d’affichages. Mais un dénouement qui alourdit et rend pesant le climat de violence verbale entretenu par des cercles bien identifiés de l’opposition. Des cercles qui n’ont cessé de proclamer, publiquement, leur volonté d’empêcher la tenue de la Présidentielle à date échue, au prétexte de s’opposer à un prétendu « projet d’hold-up  électoral » que mijoterait la majorité présidentielle pour faire gagner son candidat dès le premier tour !

L’islam, les femmes et les ‘’droits humains’’ !!! De la nécessité d’une autre approche

[Journée internationale de la femme (8 mars)]

L’ISLAM, LES FEMMES ET LES ‘’DROITS HUMAINS’’ !!! [DE LA NÉCESSITÉ D’UNE AUTRE APPROCHE DE L’’’APPROCHE GENRE’’ !!!].  

[Audio (En Wolof) 11 min] Cliquer sur le lien suivant : https://drive.google.com/file/d/14_U4wM2tFMXGZFWyJrORMhgkMWzU4W_N/view?usp=drivesdk

Le sujet est régulièrement soulevé par les détracteurs de l’Islam - entre autres, les intégristes laïcs et certains ‘’défenseurs des droits de l’Homme’’ malveillants, pour décrédibiliser notre noble religion qui, pourtant, a vocation, entre autre, de promouvoir la femme et de lui procurer son plein épanouissement , là où l’approche laïque a manifestement et irrémédiablement montré ses limites.

Le 24 février 2019, ne ratons pas le coche pour la troisième fois !

’Chat échaudé craint l’eau froide’’, dit l’adage.  Oui, comme je l’ai rappelé dans ma contribution précédente, le 24 février prochain, nous ne devons pas nous laisser flouer, berner pour la troisième fois. Pendant dix-neuf (19) ans, nous avons subi deux gouvernances décevantes, à mille lieues des engagements qui avaient déterminé notre vote le 19 mars 2000 et le 25 mars 2012.

images/Un_ultime_sauvetage_mmrj.png.jpg

Cliquer sur le lien suivant : https://drive.google.com/file/d/1INFlDWln71PDObgTfURiE3-u0G6EaOXm/view?usp=drivesdk


En vérité, le Prophète (PSL) nous a légué un message complet et éternel ; et entre autre, tout ce qui arrivera jusqu’à la fin du monde - tant les maux (crise spirituelle) que les remèdes, dans de très nombreux hadiths authentiques. Ainsi, les oulémas qui sont ses héritiers et serviteurs n’ont véritablement rien apporté de nouveau ; ils n’ont fait, en vérité, que rappeler ce message, parfois sous d’autres formes plus adaptées et plus accessibles à leurs communautés respectives.

Quelques leçons de la Présidentielles du 24 février 2019

A l’issu de la campagne électorale pour la Présidentielle du 24 février 2019, il est clairement apparu l’existence de trois principaux camps qui se sont distingués de par la nature sociale des forces qui les composent, et du contenu de leurs programmes respectifs :

Il y a le Camp des "Nationaux démocrates" qui sont pour la République laïque démocratique et citoyenne, et le maintien de l’Etat dans le domaine marchand.

Laser du lundi : Alpha Condé transforme l’ouragan Abdoulaye Wade en alizé électoral pour le Sénégal. (Par Babacar Justin Ndiaye)

La présence du Président Abdoulaye Wade dans son pays (le Sénégal) est manifestement une source de tourments croissants voire de panique palpable pour la majorité présidentielle et – par ricochet – pour l’Exécutif en charge de la sécurité et de la paix intérieures.

Un soutien décisif à Ousmane Sonko pour parachever notre démocratie et notre indépendance nationale !!! par Docteur Mouhamadou Bamba Ndiaye

UN SOUTIEN DÉCISIF À OUSMANE SONKO POUR PARACHEVER NOTRE DÉMOCRATIE ET NOTRE INDÉPENDANCE NATIONALE !!! Par Docteur Mouhamadou Bamba NDIAYE (le Rétro confirmateur du Mahdi) 
Je précise que je ne suis d'aucune chapelle politique ; mais je fais partie des déçus de la seconde alternance ; oui, personnellement, j’ai été surtout marqué par ces aspects négatifs du bilan de Macky SALL : ingratitude caractérisée envers son mentor (Abdoulaye Wade) ;

dentielle 2019 au Sénégal - Quel désastre ! 

Quel désastre !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   «Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter», disait Georges Santayana.

Mes chers compatriotes sénégalais,

Jeu politique et hors -jeux… (Par Amadou Tidiane Wone)

« Politique ? Po la tiggi ! » entend-on dire parfois « La politique, c'est vraiment un amusement, un jeu. » C'est ainsi que je tenterai de traduire, laborieusement et sans la fine saveur de certaines tournures de nos langues nationales, l'expression ouolof «po la tiggi » . Elle joue en effet, et à bon escient, avec les sonorités du mot « Politique » en français pour le tourner en dérision une fois mis à la sauce du cru.

La gagnante de la palme d’or 2019 des transhumants, Aïssata Tall Sall

Qu’ils s’en aillent tous ! Celle qui a remporté la Palme d’or 2019 des transhumants, AISSATA TALL SALL doit impérativement nous dire combien a-t-elle empoché pour cet acte indigne, injuste et injustifié ?

-N’est ce pas AISSATA TALL SALL qui disait : « qu’il fallait combattre et interdire l’apologie de la transhumance en établissant des valeurs et principes dans l’atmosphère politique du Sénégal »?

-N’est ce pas La gagnante de la palme d’or 2019 qui disait au meeting des socialistes de la médina en juillet 2016 : « qu’elle est l’amie et la sœur de KHALIFA ABABACAR SALL et partage avec ce dernier des idées d’aller à l’assaut de la reconquête du pouvoir » ?