Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Sam, Sep
0 Nouveaux Articles

Changement annoncé par Wade au sein du Pds : Des militants de Mbacké appellent à la résistance

Il semble loin cette période où Wade était la seule constance du Pds et les autres des variables. Après avoir annoncé un changement du secrétariat national que certains considèrent comme une sanction contre Omar Sarr qui a rejoint la table du Dialogue national, Wade devra faire face à un vent de révolte au sein de son parti. La dernière en date est la sortie des militants de Mbacké.

Libération de Khalifa Sall : Macky signe la grâce présidentielle mais le PS veut maintenir Khalifa Sall en prison afin de ne pas perturber le processus de succession à la tête du parti socialiste

 L’information rapportée par nos confrères de la RFM a fait le tour de la place et déclinée sous différents angles de traitement, dont celui de chantage que Macky  Sall exercerait sur Khalifa Sall. La vérité est autrement plus renversante. La pression vient d’ailleurs. Des sources concordantes bien informées, y compris dans les rangs du  PS,  parlent de manœuvres socialistes travaillant à affaiblir l’ex-Maire de Dakar. En vérité, le Président de la République qui avait voulu donner suite aux appels à une mesure de Grâce, a déjà signé le décret pour une sortie de prison. Et cela fait un peu plus de trois semaines, selon des informations de diverses sources recoupées par Sud Quotidien.

Dialogue national: la presse privée écartée, le Synpics s’insurge

Dialogue national: la presse privée écartée, le Synpics s’insurge
La presse privée n’a pas pu accéder à la salle, hier, jeudi 16 mai, lors de la restitution des amendements des termes de référence en vue du dialogue politique fixé au 28 mai prochain. Seule la RTS avait accès aux locaux. Toute chose que déplore le Secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé.

Parti démocratique sénégalais : La deuxième traversée du désert

L'une des particularités de la présidentielle du 24 février, c'est l'absence du Parti démocratique sénégalais (Pds) de la course. Un fait inédit qui n'était jamais arrivé depuis la création du parti, en 1974, et qui renseigne sur sa léthargie profonde. D'aucuns accusent Karim Wade d'être la racine du mal.

Report des Locales : Ld et Udf approuvent

La Conférence des leaders de la Confédération pour la démocratie et le socialisme (Cds), composée des alliés de la gauche de Bby, se déclare par principe pour le respect du calendrier républicain. Toutefois, les alliés de gauche du Président Sall «prennent acte du report des élections locales».

Sénégal - Examen du projet de loi constitutionnelle n°07/2019 portant révision de la constitution, ce samedi l’assemblée, à l’épreuve du « super président» de la république !

 Convoqués en séance plénière, les députés vont examiner en ce jour du samedi 4 mai le controversé Projet de loi constitutionnelle n°07/2019 portant révision de la Constitution. En cas d’adoption, ce texte va inaugurer une nouvelle ère de gouvernance des affaires publiques marquée par la centralisation de tout le pouvoir exécutif par le président de la République.

Sénégal: l’opposition réagit au projet de réforme constitutionnelle de Macky Sall

Au Sénégal, le projet de loi de réforme constitutionnelle de Macky Sall sera soumis au vote de l’Assemblée le 4 mai prochain. Le projet, qui n’a pas été rendu officiellement public, est une priorité du chef de l’État et va entraîner, s’il est entériné, la suppression du poste de Premier ministre. Habituellement très critique, l’opposition a mis du temps à réagir. Jeudi soir, les quatre candidats perdants à la présidentielle ont signé un communiqué commun et indiqué qu’ils rejetaient la méthode choisie pour faire passer ce texte.

Sénégal - Sortie de l’union européenne contre le parrainage Thierno Alassane Sall parle de victoire de l’opposition

 Le président du mouvement politique «République des valeurs» a réagi favorablement au rapport rendu public par l’Union européenne sur la dernière présidentielle. Interpellé par Sud quotidien hier, mercredi 19 juin, Thierno Alassane Sall soulignant que le gouvernement n’a plus de choix pour constater le caractère inopérant de ce système, invite les Sénégalais à plus d’engagement dans les questions relevant de l’intérêt national. 

Sénégal - Premiers actes de gouvernance du quinquennat l’opposition, en mal de «fast-track» !

Macky Sall déroule, l’opposition cherche ses marques. Le jeu politique post-investiture du président de la République et chef de file du parti au pouvoir semble assez caricatural. Pour cause, alors que Macky Sall pose sans discontinuer ses premiers actes de gouvernance dite «Fast-Track», le camp d’en face semble en mal de repères pour marquer de manière structurée son opposition aux initiatives présidentielles.

Modification de la Constitution : L’appel retentissant d’Abdoul Mbaye aux députés du peuple

À quelques jours de leur rencontre en séance plénière prévue le samedi 4 mai 2019, les députés ont été visés par une correspondance à eux adressée par Abdoul Mbaye. Dans ce message, le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) rappelle que le Sénégal s’achemine en procédure accélérée vers la 4e modification de sa Constitution, en moins de 7 ans, sous le magistère de Macky Sall. Une volonté présidentielle qu’il trouve ‘’indigne d’un système politique se présentant comme une démocratie’’.