21
Dim, Oct
53 Nouveaux Articles

POLITIQUE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Suite à la tuerie de la forêt classée de Boffa-Bayotte, les réactions de condamnation continuent. L’un des dernières vient du Secretariat executif permanent (SEP) de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY).

 «S’agissant de la tuerie en Casamance, le SEP joint sa voix à celle de toutes les forces vives de la nation pour exprimer son indignation et sa consternation devant la tragédie survenue dans la forêt de Boffa-Bayotte, le samedi 06 janvier 2018, avec l’exécution sauvage de 13 jeunes sans armes. Aux familles des victimes et à toute la nation sénégalaise, le SEP de BBY présente ses condoléances attristées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Il exprime son soutien aux pouvoirs publics dans la traque des assassins afin qu’ils soient sévèrement punis pour leurs actes ignobles.


 
Par ailleurs, le SEP de BBY encourage le gouvernement à demeurer ferme dans la dynamique de recherche continue d’une paix définitive en Casamance, après les efforts déployés pendant 05 ans et qui ont abouti à l’instauration d’une véritable accalmie dans la région», lit-on dans un communiqué daté d’hier, mardi 10 janvier 2018.

En effet, le samedi 6 janvier 2018, vers 16h30 locales, des populations de la commune de Brofaye, située dans le département de Ziguinchor, dans la partie Sud du Sénégal (855 km de Dakar), ont fait l’objet d’une attaque armée dans la forêt de Boffa-Bayotte. Ce drame, cette barbarie a occasionné la mort de treize (13) personnes (coupeurs de bois) et sept (7) blessés par balles, dont un grièvement.

 

source:http://www.sudonline.sn/bby-soutient-l-etat-dans-la-traque-des-assassins-afin_a_37854.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir