Introuvable depuis hier, le corps sans vie du second jeune du nom d’André Gomis a été repêché ce matin vers les coups de 07 heures et dont la dépouille mortelle vient de rejoindre celle de Mariama Mendy âgée de 17 ans seulement à la morgue de l’hôpital de Mbour.

Le drame s’est produit aux larges des côtes de la commune de Somone, hier samedi aux environs de 14 heures, il s’agit de cas de noyades.

Les victimes en provenance de Grand-Yoff avec leur camarade étaient en sortie dans la zone lorsque trois d’entre eux se sont noyés amis l’un d’eux plus chanceux, Thomas Dasylva du même âge que la défunte Mariama Mendy qui a été pour sa part repêché vivant et qui a été acheminé au service du même hôpital de la localité pour des soins d'urgence au moment où les sapeurs pompiers ont été obligés d'interrompre les recherches d'André Gomis à cause de la nuit. 

Une dispute au sein d’un couple mixte a dégénéré, à la Somone. Le mari Belge a violenté son épouse Sénégalaise qui a fait le mur pour échapper à ses griefs, avant de se retrouver totalement nue chez les voisins.

MBOUR - Le Belge Dany Lucien Victor Dubois a décidé de finir ses jours dans notre pays. Pour ce faire, il épouse Sokhna Oumou Pouye et vit avec elle dans une somptueuse villa à Somone. D’ailleurs, les deux conjoints viennent d’officialiser leur mariage le 22 juin passé, c’est-à-dire trois jours avant les faits qui l’ont fait voler en éclat. Car, en vérité, le bonhomme est en proie à une nervosité maladive. En effet, étendue aux abords de la piscine familiale, Mme Dubois décroche le téléphone portable et se met à communiquer avec une de ses copines. Mais dès qu’elle s’est mise à parler avec son vis-à-vis en Wolof, son mari se met dans tous ses états.

S’agit-il d’une intoxication ou alors d’un empoisonnement ? Jusqu’à, hier, il était difficile de se faire une idée après la mort d’un Français du nom de Gérard Pierre Pipons et de son gardien Cheikhou Diatta. L’épouse du Français est également internée dans une clinique à Dakar.

Les faits remontent au 30 avril dernier, lorsque des gendarmes, alertés, se sont pointés au domicile du Français. Sur les lieux, ils ont découvert le Français, son épouse et celui qui avait été recruté comme gardien se tordant de douleurs. Ils venaient de prendre le déjeuner préparé par la maîtresse des lieux, Anne Marie Pipons. Tous les trois se plaignaient de maux de ventre et étaient sur un canapé.