L'Ong Tostan a organisé à Ndorma, dans le département de Médina Yéro Foulah une grande mobilisation sociale contre la fistule. Les communautés ont été informé sur les causes et les conséquences de cette maladie imposant aux malades de s’isoler pour fuir la stigmatisation.

 

La  fistule obstétricale est une communication anormale entre le vagin et la vessie et/ou le rectum résultant d’un accouchement prolongé. La prévalence de la fistule reste encore élevée dans les régions de Kolda, Tambacounda, Ziguinchor et Matam. Plus de 600 femmes de la région de Kolda ont été traitées et ont pu retrouver une nouvelle vie, à la faveur d’une opération de chirurgie réparatrice, a-t-on appris sur place.  On estime à 400 le nombre de cas survenant chaque année au Sénégal.