Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
26
Mer, Jui
9 Nouveaux Articles

Résultats provisoires dans les deux grands centres de vote à Grand- Yoff et Dakar plateau Macky, en tête avec 7 363 contre 4 213 voix pour Idy

 Le candidat de la coalition Bby est arrivé hier, dimanche 24 février, en tête dans les deux plus centres de vote de la commune de Grand-Yoff que sont le centre de Khar Yalla et le foyer des jeunes. Après le dépouillement des voix au niveau des 24 bureaux de vote au niveau du Centre de Khar Yall, le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall sur un nombre de votants de 15 736, a obtenu 7 363 voix contre 4 213 voix pour Idrissa Seck, candidat de la coalition Idy2019, arrivé en seconde position.

Présidentielle 2019 : La section PDS de Grand-Yoff soutient Macky Sall

Le comité électoral Benno Bokk Yaakaar de Grand-Yoff coordonné par Cheikh Bakhoum vient d’enregistrer un soutien de taille en vue de la présidentielle du 24 février 2019. Le Coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais à Grand Yoff, El Hadj Souleymane Ba a décidé de prendre ses responsabilités et de porter son choix sur le candidat Macky Sall.

L’ancienne première ministre Aminata Touré a pris sa revanche sur Khalifa Sall maire de Dakar à Grand Yoff lors du référendum de ce 20 mars. Son camp, celui du Oui a remporté tous les bureaux de vote.

Centre de Khar Yallah                                  

2835 voix pour le Oui

Khalifa Sall tend la main à ses adversaires qu’il a battus à Grand Yoff le 29 juin dernier. La tête de liste de la coalition Taxawu Dakar y inclut Aminata Touré, limogée de son poste de Premier ministre. «Les élections locales sont derrière nous. Je tiens à féliciter tous les candidats des autres listes ; ils n’ont pas démérité, mais c’est la règle du jeu. Il faut un vainqueur et des vaincus», rapporte un communiqué de la Cellule de communication du maire de Dakar.

 A l’arrivée de Khalifa Ababacar Sall, vers les coups de 9h28 minutes de ce vendredi 30 mars au Palais de justice Lat Dior de Dakar,  les partisans du maire de Dakar ont investi massivement les lieux. Ils ont tenu à  clamer le nom de leur leader, «Khalifa président» pendant une dizaine de minutes avant que les forces de l’ordre armées jusqu’aux dents et munies de grenades lacrymogènes, ne viennent les écarter de force ou de gré. Une tâche qui n’a pas été facile du moment où les Khailifistes leur ont opposé une ferme résistance avant de céder avec le jet d’une grenade lacrymogène par les policiers.

Le poste de police de Grand-yoff sera bientôt un commissariat. L’annonce a été faite par le ministre de l’Intérieur. «L’inauguration de commissariats d’arrondissement est le début d’un processus qui va se poursuivre bientôt à Dakar avec la transformation du poste de police de Grand-Yoff en commissariat et à l’intérieur du pays avec des commissariats urbains de Kédougou et de Sédhiou », a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo qui inaugurait hier le poste de police de Diakhaye. 

Centre de vote, Grand Yoff 2, communément appelé école marché, environ 1 heure après que les bureaux de vote aient fermé leurs portes, les résultats commencent à tomber. Khalifa Sall sort vainqueur des premiers bureaux dépouillés.

L’hystérie commence dans la rue, quadrillée par les forces de l’ordre. Les minutes passent, les tendances se confirment. La ferveur monte. Partout dans les centres où le vent « Khalifa » s’est emparé des bureaux de vote, ce sont des militants surexcités qui expriment leurs joies. Au quartier général, de la coalition Taxawu Dakar, c’est la même extase. Des militants enthousiastes acclament le nom de leur leader, qui les donne rendez- vous à la permanence du parti à Grand Yoff.

«Grand Yoff est une commune qui connaît un  grand retard sur le plan éducatif.» Le constat est de Demba Ba, président des jeunes leaders de la République. Il s‘explique : «Chaque année, plus 10% des élèves dans la commune abandonnent leurs étude en classe de Cm2. C’est tout à fait anormal pour une commune qui aspire à l’émergence», s’insurge en plus Demba Ba, contre le fait que la majeure partie des élèves «sont exclus du système éducatif dans la commune pour n’avoir pas été déclarés à l’état civil par leurs parents». Il ajoute : «C’est pourquoi nous avons choisi l’Apatride comme thème. Pourquoi l’apatride ? Parce que des enfants n’ont pas été déclarés dans notre commune. Il y a certains dont, pendant leur naissance, leur père était en prison», assure-t-il.

iGFM – (Dakar) L’Agence de l’Informatique de l’Etat (Adie) a octroyé par le biais de son Directeur, du matériel informatique dont 65 ordinateurs (Pc). A ce lot, s’ajoute un nombre important de fournitures scolaires.
 
La réception de son don, a eu lieu ce vendredi à l’école Kalidou Sy de la commune en présence des représentants de l’Iden et du maire de la commune.
 
Selon Cheikh Bakhoum, Directeur de l’Adie, ce geste répond non seulement aux aspirations du chef de l’Etat qui a toujours plaidé pour une bonne formation des décideurs de demain, mais également, constitue le début d’une collaboration entre les écoles élémentaires et collèges de Grand-Yoff.

 

La série macabre des meurtres sur des Sénégalais se poursuit avec un 13e cas enregistré à Grand-Yoff. Un adolescent de moins de vingt ans, du nom de Alfred Antoine Yassin, plus connu sous l’appellation de «Le Roi» a été poignardé par une de ses connaissances hier, lundi nuit, vers 23 heures, à Grand Yoff.   

Selon des informations recueillies auprès de témoins sur place, après une vive altercation entre les deux adolescents, ils se sont donné rendez-vous derrière le centre Talibou Dabo pour se battre. Une fois sur place, pour joindre l’acte à la parole, le nommé Benoît a sorti un couteau pour le planter dans le ventre de son vis-à-vis qui a rendu l’âme. 

A travers un communiqué parvenu au journal Le Quotidien, la Coordination de l’Alliance pour la République de Grand-Yoff a défendu bec et ongles Aminata Mimi Touré contre les avocats de Hissène Habré, qui tiennent à faire citer à comparaître leur leader. Le texte signé du porte-parole Cheikh Ndiaye dénon­ce : «Madame Ami­nata Touré n’a vraiment pas le temps de ces avocats alimentés par l’argent sale de Habré.

D’ailleurs, elle n’est même pas sur le territoire national et donc se préoccupe d’autres actions d’envergure nationale et internationale. Si ces avocats veulent des interlocuteurs autres que ceux qui assument le pouvoir et qui ont mandat officiel à répondre de ces sujets, alors les militantes et militants de l’Apr de Grand-Yoff seront leurs valables interlocuteurs et répondront à toutes leurs questions et interpellations relatives à l’affaire Habré.» 

Nous sommes partis voter dans la paix. Je félicite la coalition Taxaw Dakaru. Notre ambition pour Grand-Yoff reste intacte. Cette déclaration est surtout destinée à tous ces jeunes qui m’ont soutenu accompagné durant toute cette période. Quand on participe dans une compétition, il faut accepter de perdre. Nous allons tirer toutes les leçons pour les échéances futures. Les grand-Yoffois ont choisi, il faut se plier. Nous aurions souhaité gagner, mais c’est la politique. Seul le cavalier tombe de cheval. Et lorsqu’il tombe il se relève pour aller chercher d’autres combats. C’est l’occasion de remercier tous mes amis, tous les alliés, tous ceux qui étaient avec nous » a expliqué le PM dans son quartier général.