Materiel agricole 2Les paysans de la communauté rurale de Coumbacara n’ont plus de soucis à se faire. Les jeunes villageois vont désormais fabriquer sur place leur matériel agricole.

Près de la moitié des jeunes Sénégalais qui sortent de l’école ne trouveront certainement pas de travail. Ce qui constitue un énorme défi pour le gouvernement qui doit redonner de l’espoir à tous ces jeunes. C’est du moins ce que pense Patrick Demilt, représentant délégué de la fondation « La Maison des orphelines » des Pays-Bas qui s’exprimait lors de la cérémonie de présentation du matériel agricole fabriqué par des jeunes de la communauté rurale de Coumbacara. Il a réaffirmé l’engagement de sa fondation qui intervient déjà depuis plus de deux décennies au Sénégal et qui continue d’appuyer les autorités par le financement des petits projets de développement rural.