bande-armée

Abdoulaye Baldé producteur d’anacarde a été admis à l’hôpital régional de Kolda hier vendredi, victime d’un coup de feu tiré par les bandes armées non identifiées. Les bandits qui ont fait irruption dans le champ d’anacardes du paysan à Saré Lawo, communauté rurale de Niagha, ont tiré sur lui à balles réelles. Mais il y a plus de peur que de mal, à en croire les sources hospitalières. Tout porte à croire que la psychose s’installe dans cette bande frontalière avec la campagne de commercialisation de l’anacarde en pleine expansion.