C’est parti pour les élections des maires de commune. C’est la commune de Wakinane Nimzatt qui a ouvert le bal avec l’élection de son maire dans la salle de délibération. Ils étaient 70 conseillers convoqués. Sous la supervision du sous –préfet de l’arrondissement de Guediawaye les conseillers ont procédé au vote.  

 

Le Dg de la RTS candidat de la coalition Benno Bok Yakaar obtient 65 voix .Son adversaire Mamadou Diouf de la coalition Alliance Sam Sunu Momel n’a obtenu que 03 voix. Il est secondé par un progressiste du nom de Thair Konaté.

Le maire sortant de la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt s’est dit «très déçu» par le comportement des responsables de l’Alliance pour la République (Apr) de la commune. Le Socialiste Alioune Badara Faye a, en conséquence, décidé de se retrousser les manches pour faire face à la tête de liste majoritaire de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) dirigée par le directeur de la Rts Racine Talla et dont il est la tête de liste proportionnelle. «Nous avons été piégés et trompés depuis le début. Tout ce qui a été dit n’a pas été respecté.

Racine Talla défie Khafor Touré. C’est l’Apr ou Benno bokk yaakaar (Bby) contre le Parti démocratique sénégalais à Wakhinane Nimzatt. Mais en attendant, c’est l’allié du directeur général de la Rts, Boubacar Vieux Diop du mouvement Samm sa gox, qui raille le Libéral. «Khafor Touré habite la même commune, tout comme Kalidou Niass. Mais ils ont tous eu à faire leurs preuves. Maintenant, je pense qu’ils feraient mieux de venir se ranger derrière notre liste et la soutenir. D’ailleurs, c’est ce qu’ils sont en train de faire», a dit M. Diop.

La tête de liste de la coalition «And Deffar Wakhinane Nimzatt» n’a pas été tendre avec le maire sortant de la commune de ladite localité. Aux yeux de Abdou Khafor Touré, Alioune Badara Faye n’a pas d’ambition pour développer la commune.

Les Libéraux de la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt regroupés au sein de la coalition «And Deffar Wakhinane Nimzatt» avec des acteurs de la société civile et conduits par Abdou Khafor Touré (tête de liste) Ousmane Thiam dit Oudiou, de Babacar Mbaye Ngaraff, à travers un long convoi ont sillonné toute la commune pour une campagne de sensibilisation des populations. 

L’ex-directeur de l’Agence natio­nale pour l’emploi des jeunes (Anej) va à l’assaut du maire socialiste de Wakhinane Nimzatt, Alioune Badara Faye. Le libéral Abdou Khafor Touré, tête de liste de la coalition And défar Wakhinane Nimzatt, avec «presque 50% de personnalités apolitiques» qui composent ladite coalition, compte sur cet «esprit d’ouverture» pour «changer le visage» de la commune. «Nous pensons, aujourd’hui, que les partis politiques ne peuvent pas et ne doivent pas gérer seuls les collectivités locales.