17
Mar, Juil
61 Nouveaux Articles

Mountakha Bassirou Mbacké a fait une sortie hier, pour édicter sa ligne de conduite, à la tête de la communauté mouride. Dans son discours, le Khalife général des mourides a prévenu à qui veut l’entendre, que « rien ni personne ne pourra me divertir ou m’empêcher de demeurer sur la trajectoire que je me suis tracée ».

« Je ne cherche rien de particulier. Je ne cherche que la bénédiction de Serigne Touba. Je ne respire que pour lui. Je  tâcherai néanmoins d’avoir d’excellentes relations avec tout le monde, tant que c’est possible. Je donnerai à tout le monde le respect qui sied à son rang, sans exception», a-t-il souligné.

La gendarmerie de Bélél de Touba avait mis la main, en Novembre dernier, sur deux camions remplis de médicaments. De la contrefaçon estimée financièrement à environ 1 milliard 350 millions de francs Cfa. Ce 23 janvier 2018 était prévue la destruction des médicaments selon la Cellule communication du Ministère de la Santé et de l’Action sociale. Mais selon la même source, « la saisine est actuellement entre les mains du juge.

La communauté mouride a célébré hier, le 3e jour de la disparition de Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké. A Touba, l’ambiance était telle qu’on se croirait être au Magal de par l'affluence et la ferveur observées. Les Echos rapporte que c’est un petit matin en effet que les gens ont commencé à prendre place, devant la résidence privée du regretté guide de la communauté mouride qui repose au quartier Gouye Mbind. 

C'est à la tête d'une délégation composée de personnalités religieuses, en l'occurrence Serigne Babacar Sy Sarr, Imam Samba Diop, Imam Mansour Ndione et Hadj Malick Mbaye, que la Dahira des Moustarchidines Wal Moustarchidines s'est présentée, ce jeudi, à Touba. ''C'était, a confié le porte-parole de la délégation, pour venir se recueillir devant le mausolée de Serigne Sidi Mokhtar et adresser toute la solidarité de Serigne Moustapha Sy au nouveau Khalife Général des Mourides.

Serigne Sidy Moukhtar Mbacké repose désormais dans sa demeure à Gouye-mbind. Son mausolée, devant lequel plusieurs centaines de fidèles avaient défilé depuis l'inhumation, a été construit dans son domicile familial. La dernière demeure du défunt marabout a été installé dans l'enceinte d'une mosquée en construction. Celle-ci est située entre la résidence et le lieu de prière, sur le bas-côté Est du domicile de Serigne Sidy Moukhtar Mbacké. Le tombeau a été clôturé par des tôles en zinc.

Touba, la deuxième ville du Sénégal est confrontée à une cohorte de problèmes que seule la rigueur jugulera. Les ordures, les véhicules illégaux, les pharmacies clandestines constituent la face cachée de l’iceberg. 
L’espoir d’un changement est toutefois réel, selon un penseur mouride qui rappelle que dans un des ses poèmes, «Matlaboul Fawzaini», en l’occurrence, Cheikh Ahmadou Bamba a présenté un havre de paix et de félicité où ne règnent que paix et prospérité et qui s’appelle Touba. Cette prière accordée par son Seigneur fait son chemin. 

La visite du Président Macky Sall à Touba , ce weekend, a été ponctuée de huées. Les signes de mécontentement ont fusé de partout, selon Walfadjri, lors du passage du cortège présidentiel dans certaines artères de la ville.

La visite du chef de l'Etat, ce weekend, qui entre dans la cadre de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain, à Touba, n'a pas été de tout repos. C'est un concert de huées que les populations de Touba et environs ont servi à la délégation présidentielle. Ce sont, en effet, des "Houaaa..." et des "Non" qui fusaient de partout. Sur des pancartes et des tee-shirt, on pouvait lire : "Mouvement Réthiou, Stop Macky...". 

Touba, 10 jan (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a présenté, mercredi à Touba, ses condoléances et celles de la Nation sénégalaise à la communauté mouride, suite au rappel à Dieu de son khalife général, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, dans la soirée de mardi, a constaté l’APS.

A la tête de la communauté mouride depuis le 30 juin 2010, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké est décédé mardi à l’âge de 92 ans, des suites d’une longue maladie, au village de Niary Ngayné, non loin de la capitale du mouridisme.

A Gouye Mbind où repose le saint homme, le chef de l’Etat, accompagnée du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a souligné que ‘’la nouvelle a été ressentie par toute la Umma Islamique’’.

Les gendarmes de la brigade spéciale de Touba ont «démantelé» à la suite d’«une enquête poussée», ce 16 juillet 2016, «un réseau de trafic d’hydrocarbures avec une saisie de treize mille (13 000) litres de gasoil», indique un communiqué de la Gendarmerie nationale rendu public hier. Les pandores qui opéraient dans le cadre de l’exécution «d’un plan de sécurisation» ont aussi mis la main sur «quatre (4) individus».

L'affaire de l'enlèvement et de l'agression d'un militant d'El Pistolero par des proches de Sadaga a atterri devant la brigade spéciale de gendarmerie de Touba. Les choses risquent de se clarifier aujourd'hui même avec l'audition, par les pandores du témoin principal Youssou Diallo qui travaille à la Fondation Servir le Sénégal. Il faut dire que cette affaire ira chercher loin. Selon une sources citée par le Populaire le parquet de Diourbel aurait demandé une enquête exhaustive suivie d'arrestation. 

Ses dénégations devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel n'ont pas empêché Arame Guèye d'être reconnue coupable d'usage et détention de chanvre indien à Touba, où elle exerce en qualité de prostituée.

Du haut de ses 37 ans, Arame Guèye, qui se réclame pourtant mouride convaincue, est une des nombreuses belles de nuit qui exercent le plus vieux du monde en plein cœur de la cité religieuse de Touba. Et pourtant, ce n'est pas pour prostitution, encore moins pour défaut de carnet sanitaire qu'elle a été attraite devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel.

[VIDÉO (En Wolof) 3 min] UN TÉMOIGNAGE DÉCISIF DE SERIGNE FALLOU MBACKE SUR SERIGNE BABACAR SY - L'INCONTOURNABLE MAÎTRE-D’ŒUVRE DE LA MISSION DU MAHDI !!! (RAPPORTÉ PAR SERIGNE MADIOR CISSE).

Cliquer sur le lien suivant : https://youtu.be/S33euLqjNTs

Lors d’une visite de courtoisie rendue à son frère en Dieu et ami, Serigne Babacar SY, à Tivaouane, Serigne El Hadj Fallilou MBACKE a fait ce témoignage décisif rapporté par un témoin oculaire, Serigne El Hadj Madior CISSE en l’occurrence, en ces termes : « Serigne-bi, Yalla wonnama domou sokhna yop thi rewmi, ma guislène ; wanté gnoppa ngi nék thi nadj-bi ; koudoul yaw, nékoul thi kergui, té yâ-ngi yoré parasol ». [‘’Serigne-bi, Dieu m’a montré tous les chefs religieux de ce pays ; je les ai vus tous sous le soleil ; tu es le seul à l’ombre et sous un parasol’’].

Idrissa Seck et Moustapha Cissé Lô se sont retrouvés chez Serigne Bass Abdou Khadre. Les deux « ennemis » politiques se sont serré la main. La scène n’a pas échappé à l’assistance. Des applaudissements nourris s’en sont suivis. C’était comme dans un meeting de réconciliation ou de retrouvailles d’acteurs politiques. En tout cas, les pèlerins qui ont assisté à la scène s’en sont fortement réjouis.

C’est aux environs de 4 heures du matin, dans la nuit du dimanche au lundi, qu’une bande armée de 6 personnes a pris d’assaut une maison à Ndamatou 3. Les malfrats ont agressé gravement deux hommes avec des machettes et gourdins avant d’obliger les dames à livrer leurs parures et bracelets en or.  Une moto, des téléphones portables seront emportés avec une somme d’argent. Les cris émis par les voisins alertés n’auront point servi à grand-chose. 

Le Chef de l’Etat Macky Sall était en visite à Mbacké Kadior et à Touba aujourd’hui pour expliquer au Khalife Général des mourides le contenu du projet des réformes. La première étape de la visite du Chef de l’Etat a été Mbacké Kadior ou il est arrivé vers 12 heures 30 minutes.  Macky Sall a expliqué les 15 points de la réforme au Khalife général en présence de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre et de différents dignitaires mourides. S’adressant au Khalife, le Président Sall a répété 3 fois de suite et promis, que jamais dans son magistère? « il ne ferait quelque chose qui serait contraire à la religion musulmane. » 

Regrettable encore une fois...ce qui s'est passé vendredi, aux abords de la.grande mosquée avec Serigne Mountakha Mbacké, qui avait été effectivement bloqué. 
L'incident a eu lieu à quelques mètres de la mosquée et à quelques minutes de la prière. En effet, après l'arrivée du Président Macky Sall qui est allé rejoindre le Khalife Général des Mourides qui l'attendait à l'intérieur, le Patriarche de Darou Miname est arrivé, mais à ce moment précis le passage était déjà bloqué par les policiers. Conformément au protocole, après le passage du président de la République toutes les portes doivent être fermées. C'est la raison pour laquelle les policiers, qui pensaient que toutes les autorités et dignitaires de Touba étaient déjà dans la mosquée, ont bloqué le passage. Et ils ne pouvaient pas savoir que Serigne Mountakha était toujours dans la voiture.