Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
20
Sam, Avr
29 Nouveaux Articles

POLITIQUE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En conférence de presse, ces jeunes opposants se disent surpris des attaques de l’Alliance pour la République (Apr) contre leur leader Idrissa Seck qui a eu le seul tort de demander des comptes à l’ancien Premier ministre Macky Sall dans l’affaire des sept milliards de Taiwan. ‘Nous avons assisté à une série d’attaques virulentes des structures de l’Apr contre notre leader.

Or, poursuit Bocoum, coordonnateur des jeunes du Rewmi, Idrissa Seck n’a fait que rappeler un principe fondamental de bonne gouvernance et un sacerdoce sur lequel il ne reculera pas : tous ceux qui ont eu à manipuler des derniers publics doivent rendre compte au peuple’.Pourtant, demander des comptes à Macky Sall ne devrait pas, d’après les jeunes camarades d’Idrissa Seck, instaurer la panique dans les rangs de l’Apr.Car se souviennent-ils encore, ‘pour souscrire, disait-il aux obligations de transparence, Macky Sall alors Premier ministre avait demandé que des comptes soient rendus par Idrissa Seck sur les chantiers de Thiès le 26 juillet 2005 devant la presse nationale et internationale’. C’est pourquoi, poursuit Thierno Bocoum, ‘si demander des comptes est considéré comme un acte noble quand on le formule, il devrait être perçu comme tout autant quand on en reçoit’.

Quant à Idrissa Seck, ses jeunes camarades rappellent qu’il a expérimenté tout un processus de contrôle et d’enquête sur sa gestion. Résultat : ‘il en est ressorti avec un non-lieu total’. Comme lui, les jeunes du Rewmi pensent qu’il devrait en être de même pour tous ceux qui réclament le suffrage des Sénégalais. Et, ‘à fortiori Macky Sall qui a publiquement déclaré avoir distribué un montant de 7 milliards remis par le président de la République. Il doit dire aux Sénégalais de quel compte est venu cet argent ? Où il est allé ?’ insiste Bocoum. Non sans regretter qu’en lieu et place de réponses convaincantes à ces questions, ‘ce sont des accusations fallacieuses qui ont été livrées par les structures de l’Apr’. Aux républicains, les jeunes ‘rewmistes’ signifient que l’urgence est ailleurs : ‘dans la lutte pour la libération de Malick Noël Seck injustement emprisonné pour avoir exprimé un point de vue’.Mais aussi, ‘au rassemblement des forces au sein du M23 pour empêcher la candidature inconstitutionnelle d’Abdoulaye Wade’. Les jeunes camarades d’Idrissa Seck se disent prêts, à ne ménager aucun effort pour prendre en charge ces différents combats.

SOURCE: Walfadjri

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?