Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
26
Mer, Jui
9 Nouveaux Articles

SÉDHIOU - meurtre d’un vieux berger à Secafoula, en zone de frontière le Balantacounda inquiet, exige sécurité et considération

 Le vol de bétail est sans répit dans l’extrême sud de la région de Sédhiou, frontalière à la Guinée Bissau. Le dernier en date remonte à la nuit du lundi 22 au mardi 23 avril, avec le meurtre de Habib Camara, berger de son état et âgé de 67 ans.

Sédhiou - mise en garde contre la « confiscation du pouvoir » des partis de l’opposition prêts à marcher sur Dakar

La conférence des partis membres de l’opposition de Sédhiou est formelle contre toute velléité de «confiscation du pouvoir» par les tenants actuels. Ils l’ont fait savoir hier, lundi 25 février, lendemain du scrutin présidentiel. Face à la presse et en présence de nombreux militants au siège du Grand parti à Julescounda, ses membres de l’opposition disent être convaincus de l’occurrence du second tour et menacent de marcher sur Dakar si toutefois la victoire de la mouvance présidentielle est prononcée, compte tenu de la part importante des suffrages de l’opposition ont-ils fait observer avec fermeté.

 La distribution des cartes d’électeurs a démarré à Sédhiou, depuis le 9 janvier dernier, avec l’opérationnalisation des commissions administratives itinérantes. A la mi-décembre 2018, 118.329 cartes issues de la refonte du fichier ont été reçues dont 6,87% non encore retirées et 16.361 cartes reçues au titre de la révision dont 50,009% en souffrance dans les commissions de distribution. Les citoyens se font toujours désirer.

 L’édition 2018 de la fête patronale de la paroisse Saint Jean l’évangéliste de Sédhiou a vécu. Ces trois derniers jours, la culture sérère parrainée pour la circonstance a eu droit à tous les honneurs, de son expression traditionnelle à l’art culinaire. Ce fut sans doute aussi un moment de prière pour le retour définitif de la paix en Casamance. L’église s’est profondément indignée de la tuerie de Boffa-Bayotte et recommande d’éviter la rechute dans l’esprit des manipulateurs. La fête patronale consacre l’église Saint Jean l’évangélique dont le nom est conféré à la paroisse de Sédhiou. L’édition 2018 a parrainé la communauté sérère et, dans leur esprit, ces festivités marquent la symbolique du raffermissement des relations humaines au travers de la culture et de la croyance religieuse. «Dans l’église, pour sa consécration, c’est l’héroïque de Saint Jean que nous avons mis dans cette église de Sédhiou.

SÉDHIOU - nouvelle saisie de bois en zone frontalière avec la Gambie gouverneur et forestiers promettent l’enfer aux délinquants

La coupe de bois est sans répit en zone de frontière avec la Gambie intéressant le département de Bounkiling sur toute la bande du Kabada/Dator, du Fogny et du Sonkodou.

 L’enregistrement des dossiers en vue du financement de la délégation à l’entrepreneuriat rapide (DER) s’effectue dans la douleur à Sédhiou et dans le reste de ses capitales départementales. La bousculade est montre et quasi quotidienne alors que rien n’est moins sûr, sur un possible financement de l’ensemble des requêtes soumises à l’administration. A la date du 5 juin dernier, le cumul des montants sollicités était de l’ordre de 1.879.000.000 pour 2.784 demandeurs toutes catégories confondues. Les passants du boulevard central de la place de l’indépendance de Sédhiou sont très vite déconcertés par la bousculade monstre qui a lieu ces derniers jours à la préfecture de Sédhiou. Ce,  à cause, du dépôt des dossiers de soumission au financement annoncé par la Délégation à l’entrepreneuriat rapide (DER).

 La session et les débats d’orientation budgétaire qui devraient avoir lieu avant-hier, samedi 3 février, au Conseil départemental de Bounkiling ont été ajournés pour insuffisance de quorum, selon l’autorité administrative. Les partisans du député-maire de Madina Wandifa qui écartent ces motifs, en veulent à l’adjoint au préfet de Bounkiling l’accusant de connivence avec le président du Conseil départemental. Le remplacement d’un conseiller est à l’origine de cette discorde. Le Conseil départemental de Bounkiling qui devrait siéger ce samedi autour de la session budgétaire en vue des débats d’orientation et en second lieu sur le remplacement au dit Conseil, du maire de Madina Wandifa Malang Sény Faty élu député, n’a finalement pas pu se tenir.

SÉDHIOU - un pick-up du cortège de sécurité de Macky Sall fait plusieurs tonneaux 4 morts et 12 blesses grièvement dont 2 civils

 Le cortège de la Gendarmerie nationale assurant la sécurité du candidat Macky Sall, en provenance de Kolda, a fait une sortie de route suivie de plusieurs tonneaux dans le décor, à hauteur du village de Bougnadou-Soucoutoto. Le drame, manifestement très violent, a fait quatre (04) morts sur le coup et dix (10) blessés parmi les gendarmes occupant le véhicule. Deux (02) autres civils se trouvant sur le bas-côté sont aussi grièvement blessés, rapporte une source proche des corps habillés. Par ailleurs, en meeting à Sédhiou, le candidat Macky Sall annonce de nouvelles réalisations pour la ville et invite les populations à le reconduire au soir du 24 février prochain. 

 Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a effectué une visite de travail toute la journée du lundi dernier dans la région de Sédhiou. Cette mission est consacrée à l’inauguration du Collège d’enseignement moyen (CEM) de Ndiama et le lancement des travaux de construction et d’équipement des écoles de Niandanki, de Faoune et de Boughary. Le ministre a rappelé la volonté manifeste du gouvernement du Sénégal à éradiquer les abris provisoires présentement au nombre de 1032 salles de classes. La coopération avec la France au travers du Projet d’amélioration de l’éducation de base en Casamance (PAEBCA) et avec le peuple américain via les collèges Matching sont les piliers de cette croisade contre la précarité en milieu scolaire. 

 

L’appel à un arrêt du travail pour trois jours lancé par le Secrétariat national du syndicat autonome des médecins du Sénégal est largement suivi dans la région de Sédhiou. Cependant, les urgences sont prises en charge selon Amadou Yéri Camara, le secrétaire général adjoint du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES), par ailleurs médecin-chef de la Région médicale de Sédhiou. Ces médecins grévistes exigent l’application des points d’accord signés avec le gouvernement, en mars 2014. Ils menacent de restreindre la gestion des urgences, si leurs interlocuteurs restent sourds à leurs requêtes.

 Plusieurs dizaines de personnes de tous âges ont pris part, samedi 19 janvier, à un sit-in à Madina Bourama, dans la commune de Bambaly (ouest Sédhiou). Les manifestants réclament l’accès au courant électrique, à l’eau, à une route bitumée et autres ouvrages hydro-agricoles pour lutter contre la remontée de la langue salée. Arborant tous des brassards rouges, jeunes, moins jeunes, hommes et femmes, le village de Madina Bourama tout près de Bambaly, son chef-lieu de commune, a accueilli ce samedi plusieurs dizaines de personnes venant de cinq localités environnantes.

 Un atelier interrégional de formation a réuni à Kolda, différents acteurs du développement des régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor autour de la mise en route d’une plateforme de gestion du système informatique des données et indicateurs et le passage à l’échelle du processus en cours. L’outil centralise la base des données avec option d’actualisation permanente conformément aux normes ISO créditées d’une grande fiabilité et de performance selon l’agence de développement local. Cette rencontre interrégionale s’inscrit dans le sillage de la pratique des mécanismes de gouvernance locale dans les régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor.

 L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) déroule des activités de sensibilisation des masses sur le phénomène des migrations irrégulières. Le chargé de la communication de l’OIM/Sénégal en mission de quelques heures hier, dimanche 28 janvier dans la région de Sédhiou, a rappelé les bonnes dispositions de son organisme à œuvrer pour la dissuasion de candidats potentiels au voyage ainsi que l’accompagnement de ceux de retour à leur foyer d’origine. El Hadji Seydou Nourou Dia ajoute que le défi est aussi de travailler pour créer des créneaux porteurs de revenus aux jeunes.