17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

Le débat soulevé par Dakar Actu, relativement à la conférence internationale tenue par une organisation affiliée à la secte Mooon au Sénégal les 18 et 19 janvier 2017, a généré de l’électricité dans l’air sur le plateau de Dtv ce vendredi.

Face à Déthié Diouf, Ouztaz Makhtar Sarr et le Pr. Cheikh Omar Diagne ont démontré aux téléspectateurs de ladite télé la menace que représente la secte Moon, dont le fondateur a aussi créé la Fédération pour la paix universelle. Ils ont remonté l’origine de cette organisation secrète et expliqué pourquoi celle-ci est surveillée comme du lait sur le feu dans plusieurs Etats.

L’histoire  est-elle en train de se répéter? Les  francs-maçons  devront  chercher  un  autre  endroit  pour tenir leur congrès. C’est Pierre  Mbow, le Directeur  du  King  Fahd  Palace  qui  a fait  savoir  que  King  Fahd n’était  pas en  mesure  d’abriter  ce  sommet.

 
Le PDG du groupe Walfadjri a révélé quelques grandes lignes de ses discussions avec le président de la République, le terrorisme et les soupçons de franc-maçonnerie, notamment.

Sur Walf Tv il a, en effet, parlé de la supposée influence de la France sur les décisions majeures au Sénégal. Craignant que le Sénégal soit à la merci du pays dirigé par Emmanuel Macron, Sidy Lamine fait ainsi part de sa « méfiance » au président.

La Grande Loge Mixte d'Afrique (GLMA) condamne avec « force et vigueur » la violence et les actes barbares qui ont endeuillé le peuple français.  

La Grande Loge Mixte d'Afrique (GLMA) exprime « son indignation face au terrorisme et aux extrémismes et manifeste sa compassion et sa pleine solidarité envers les victimes et leurs familles et partage leur douleur »  

La 26ème Édition des rencontres humanistes fraternelles, africaines et malgaches (REHFRAM) prévue à Dakar du 2 au 3 Février 2018, prend déjà du plomb dans l’aile. En effet, les quotidiens parus ce 16 Janvier 2018 font quasiment tous état d’une annulation pure et simple de ladite rencontre. 
Pour cause, l’hôtel King Fahd Palace de Dakar qui devait l'accueillir, a finalement renoncé à servir de réceptacle à ce congrès maçonnique. 

Peut-être avec les PD et lesbiennes, transgenres, dans leurs valises, les maçons, plus audacieux que jamais, décidés à peser sur nos vies, à les orienter, selon leur philosophie et intérêts, nous font donc l’honneur, selon le magazine Jeune Afrique, de planter leur tente chez nous, ces temps-ci, pour leurs agapes. 


Est-ce aussi une opération sauvetage d’un des leurs? Ce peut être le cas. Tant, s'il en est l'un d'eux, comme beaucoup d'indices pourraient le faire croire, celui-ci est en mauvaise posture. 
Il s'agirait, manifestement, de ce pauvre soldat à la tête d’un pays, le Sénégal, plongé dans une crise systémique en raison principalement de son impéritie. 

Ce sont les organisations précisément Islamiques qui vont ruer dans les brancards en apprenant la nouvelle. Et le moins que l'on moins puisse dire, est que ce séjour annoncé d'une pièce maîtresse de la franc-maçonnerie, fera à n'en point douter, grand bruit. 

Le sujet fait tabac sur les réseaux sociaux au Sénégal. Depuis quelques jours, la toile grouille de commentaires sur les Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram, une organisation obédience maçonnique). Ce congrès était prévue pour les 2 et 3 février prochains à l’hôtel King Fadh Palace. Mais, aux dernières nouvelle,s le directeur du réceptif, Pierre Mbow aurait annulé la réservation à cause des pressions des Sénégalais, dont certains menaçaient d’envahir l’hôtel et de s’en prendre aux participants. 

Franc-maçonnerie en Afrique: Ces "frères" qui nous gouvernent
En voilà une révélation qui pourrait relancer le débat sur la Franc-maçonnerie en Afrique, particulièrement au Sénégal. Dans son édition de cette semaine, le magazine panafricain "Jeune-Afrique", ouvre une large fenêtre sur les francs-maçons qui dirigent l'Afrique. Entre autres, Ja parle d'Ibrahim Boubacar Keïta ( Mali), Denis Sassou Nguéssou ( Congo), Mamadou Issoufou ( Niger), Roc Marc-Christian Kaboré ( Burkina), Aly Bongo ( Gabon), Alpha Condé ( Guinée), Faure Gnassingbé ( Togo) Joseph Kabila ( Rdc), Paul Biya ( Cameroun)... Qui de Macky Sall ?

People Le 7 juin 2014, devant un parterre de personnalités, des flashs et caméras, Jennifer Yéo est sacrée Miss Côte d’Ivoire. Pendant un an, elle sera l’égérie de la beauté made in Côte d’Ivoire. Mais entre le port du diadème, et les sanglots qu’elle laisse échapper, une subtilité s’est glissée.

Celle-ci n’a pu être remarquée, ni par les téléspectateurs ni même par le public présent dans la salle. Et pourtant sur la vidéo de 2minutes 50secondes captée par un cadreur professionnel avec de gros zoom sur les doigts de Jennifer, le message est patent.