Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

17
Mer, Avr
0 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : ébola

Sénégal   Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a relevé dans un communiqué parvenu à notre rédaction que le test fait par l'Institut Pasteur hier, vendredi 28 Août, sur le ressortissant guinéen suspecté d’Ebola est négatif. Les services de Awa Marie Coll Seck dissipe, ainsi les inquiétudes de la population de Ziguinchor où les symptômes de la personne en question, isolée l’hôpital régional de Ziguinchor,  avaient fini par hanter les populations.   

Un homme d'origine guinéenne, rappelons-le, venu pour se faire consulter à l’hôpital régional, semblait présenter des signes douteux, obligeant le responsable du centre hospitalier de le mettre en isolement au bâtiment qui abrite les consultations externes pour éviter tout contact avec toute autre personne.
Publié dans La Une de la Presse

Le sang du médecin italien, qui avait contracté le virus Ebola en Sierra Leone et a été officiellement déclaré guéri vendredi, sera utilisé pour fabriquer du plasma et soigner d'autres malades en Afrique de l'Ouest. "Nous produirons avec le sang de Fabrizio Pulvirenti le plasma nécessaire, qui sera utilisé en Afrique pour d'autres malades d'Ebola", a annoncé devant la presse le directeur scientifique de l'hôpital Spallanzani, Giuseppe Ippolito. 

Les quatre médicaments expérimentaux utilisés pour soigner le médecin italien seront rendus publics fin janvier, à l'issue d'une procédure harmonisée avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a précisé M. Ippolito. 

Publié dans News
Elle s’est retrouvée en première ligne dans la lutte contre la plus terrible épidémie qu’a connue l’humanité en ce début de millénaire. Face au spectre de ce terrible fléau (6 841 morts, sur 18 464 cas enregistrés, d’après le dernier bilan fait par l'Organisation mondiale de la santé, ce lundi 15 décembre 2014), elle s’en est sortie haut la main. Et c’est avec sa blouse blanche de praticien, qu’elle a enfilé comme un treillis militaire, qu’Awa Marie Coll Seck est venue à bout, troublée mais sereine,  de la propagation du virus Ebola au Sénégal.
Publié dans News

sports  Dans un communiqué reçu hier à notre rédaction, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (Fmi), par la voix de M. Min Zhu, directeur adjoint et président par intérim, a signalé que les retombées de l’épidémie d’Ébola ont pesé sur la croissance du Sénégal malgré la stabilisation macroéconomique et la lenteur des réformes structurelles ayant conduit à une croissance inférieure à la moyenne. Il pourrait ainsi accroître le déficit de 0,3% du Pib durant l’année 2015.  

Le directeur adjoint du Fmi, M. Min Zhu qui s’exprimait à l’occasion la huitième revue des résultats économiques obtenus par le Sénégal dans le cadre du programme appuyé par l’instrument de soutien à la politique économique (Ispe), a annoncé que l’élan de la réduction de la pauvreté au Sénégal a souffert des retombées de l’épidémie d’Ebola et des différents chocs exogènes qui ont aussi pesé sur la croissance. 

 

Publié dans La Une de la Presse

Sénégal  Selon une information publiée dans «La lettre Santé Innovation» les pays africains seraient sous le coup d’une menace de pénurie d’équipements contre Ebola, notamment les combinaisons de protection. A cause, souligne notre source, « des commandes massives effectuées par le gouvernement américain, pour constituer ses propres stocks pour protéger son propre territoire ». Mais nos autorités sanitaires ne semblent pas ébranlées et soutiennent que pour l’instant, les stocks disponibles sont jugés suffisants. Au même moment les pilotes des avions loués par la compagnie Sénégal Airlines refusent de se rendre dans les pays affectés par le virus (libéria et Guinée).

Publié dans La Une de la Presse
Tags:

Sénégal

Le Sénégal a officiellement décidé d’ouvrir son ciel et son port aux pays affectés par le virus Ebola. Mais, il maintient la fermeture de ses frontières terrestres avec la Guinée. La montée de l’inquiétude au Mali, qui a enregistré hier deux nouveaux décès dus à Ebola, accrédite cette décision.

Le Sénégal se soumet partiellement aux recommandations de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Il a, officiellement, ouvert hier ses frontières aériennes et maritimes au Liberia, à la Guinée et à la Sierra Léone. Dakar n’a pas, par contre, souhaité ouvrir la voie terrestre pour réduire les risques de contamination du virus Ebola. Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique précise : «Cette mesure concerne uniquement les frontières aériennes et maritimes à l’exclusion de la frontière terrestre. Toutefois, le Sénégal réitère sa solidarité à tous les pays touchés par l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola.»

Publié dans La Une de la Presse
Tags:

Sénégal

La Cedeao demande au Sénégal tout comme aux autres pays qui ont décidé de fermer leurs frontières, face à la fulgurance de l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest, de les rouvrir. Mais le Sénégal lui, prendra le temps nécessaire avant de le faire, après s’être bien organisé en interne, en renforçant davantage le dispositif de prévention et de surveillance de son territoire.

Les recommendations du Som­met des Etats de l’Afrique de l’Ouest tenu à Accra au Ghana, sur la nécessaire réouverture des frontières, qui séparent certains pays de la sous-région, ne semblent pas emballer les autorités sénégalaises. Car, à la lecture des propos du mi­nis­tre de la Santé et de l’Action so­ciale, le Sénégal n’ouvrira les siennes, que quand il sera prêt, après s’être bien organisé en interne. 

Publié dans La Une de la Presse

Malgré la persistance d’Ebola dans les pays affectés, la Cedeao, qui a tenu son sommet extraordinaire hier à Accra, a demandé aux Etats d’ouvrir leurs frontières. En réalité, cette mesure s’adresse au Sénégal et à la Côte d’Ivoire. Même si on y a mis les formules diplomatiques convenues.

Le Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), tenu hier à Accra, a pris une décision extraordinaire. Elle a enjoint aux Etats qui avaient fermé leurs frontières avec les pays affectés par le virus Ebola de les rouvrir. 

Publié dans La Une de la Presse

L’arrivée d’un groupe de migrants sur une plage des Canaries a créé la panique chez les touristes. Les Africains présentaient des symptômes du virus de la fièvre hémorragique.

Les vacanciers nudistes qui se prélassaient sur une plage de l’archipel des Canaries, en Espagne, ont eu une sacrée frayeur. Ils ont découvert, mercredi, une vingtaine de migrants débarquer sur un petit bateau dans l’espoir de trouver une vie meilleure. 

Publié dans News

S'il y a quelqu'un que la fermeture des frontières avec la Guinée met hors de lui, c'est bien Alpha Condé. Malgré ses dénégations, il est évident que le Président guinéen a toujours une dent contre le Sénégal. Aussi, menace-t-il de nous couper les vivres en mettant fin à l'exportation de certaines denrées qui nous viennent de son pays. M. Condé s'exprimait lors d'une tournée économique tenue ce weekend à Kamsar.

"Ils (les Sénégalais) nous ferment leurs frontières alors que c'est nous qui les nourrissons. Laissons-les. Ne les insultons pas et ne les en voulons pas. Nous sommes des panafricains.

Publié dans News