Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

21
Dim, Avr
0 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : politique

L’ambition du gouvernement sénégalais est un accès universel à l’électricité en 2025 au lieu de 2030 initialement prévu. Ceci, au regard des capacités de production d’électricité du pays qui devront être renforcées par l’exploitation prochaine des ressources gazières et pétrolières. Selon le président de la République Macky Sall lors de son adresse à la Nation le 31 décembre 2023, la capacité électrique du Sénégal est passée de 500 MW en 2012 à 1787 MW en 2023.

Publié dans News

Membre de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar, la secrétaire générale de l’Union pour le Développement du Sénégal (UDS/ Authentique) attend comme tant d’autres de la mouvance, le choix du président sur la question de la candidature. Adji Mbergane Kanouté s’attend toutefois, à voir un candidat rassembleur, consensuel et qui porte la vision du chef de l’État. Dans cet entretien avec Le Soleil, la vice-présidente du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar en fouinant dans les autres questions d’actualité, s’explique…

Publié dans POLITIQUE

Des dizaines de milliers de personnes dans la région du Tigré auraient été chassées de leurs foyers par la milice d’Amhara ces derniers mois en raison d’un conflit foncier qui oppose, depuis plus de trois décennies, ces deux régions du nord de l’Éthiopie. Pour trouver une solution durable, le gouvernement éthiopien envisage d’organiser un référendum afin de déterminer le statut du territoire contesté.

Publié dans POLITIQUE

Au regard des grèves intempestives des agents des collectivités territoriales, la rétention volontaire des fonds destinés aux dites collectivités, l’absence d’assistance de services déconcentrés de l’Etat, la vague d’arrestations arbitraires des maires de l’opposition, entre autres, sont le constat du mouvement politique dénommé ‘’ANSAR’’ And Samm Reew Mi/ Les Véridiques. Une conférence de presse est tenue à cet effet ce jeudi aux Parcelles Assainies pour faire cesser cet acharnement et lancer ainsi un appel à la lucidité et à l’esprit républicain des autorités.

Publié dans POLITIQUE

C’est la fin du compagnonnage entre Taxawu Ndakaru de Khalifa Sall et Pastef d’Ousmane Sonko. Les conseillers municipaux de Khalifa et ceux de Benno se sont ligués, hier, lors de la constitution du Bureau municipal pour faire la fête à Pastef. 

L’élection des adjoints au maire, conformément à la décision rendue par la Cour d’appel de Dakar, s’est tenue, hier, sous la présidence du maire Barthélémy Dias et de l’autorité administrative. Cette poste qui devait pourtant revenir à une femme de Pastef est finalement revenue à la conseillère Ngoné Mbengue de Taxawu Ndakaru. Les conseillers de Taxawu Ndakaru et ceux de Benno se sont ligués pour remporter l’ensemble des postes. Taxawu Senegaal a ainsi phagocyté le poste de 1er adjoint au maire, gagnant en rang dans la composition du bureau municipal de Dakar. A l’issue de l’élection avec la candidate de Pastef, la conseillère Ngoné Mbengue, auparavant deuxième adjointe au maire, a finalement pris la place d’Abass Fall de Pastef par ailleurs responsable du parti à Dakar. 

Publié dans POLITIQUE

De Dakar à Thiès, en passant par Ziguinchor, tous les campus ont été fermés par les assemblées de l’université ? A l’exception de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui n’a pas rouvert ses portes après le saccage de certaines facultés et du Cesti. A l’université Gaston Berger de Saint-Louis, la mesure a été prise pour des raisons de sécurité. «Les activités pédagogiques sont suspendues à l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Le Conseil académique a décidé de suspendre les cours à partir de ce jeudi 3 août 2023. Le conseil s’est réuni pour délibérer sur la situation sécuritaire du campus pédagogique. Il a constaté une escalade de la violence dans l’enceinte de l’université», note un communiqué de l’Ugb. «La reprise des activités pédagogiques est prévue le lundi 2 octobre 2023», ajoute le conseil dans un communiqué.

Publié dans POLITIQUE

La Chambre Africaine de l'énergie condamne fermement le coup d'État nigérien et demande la libération urgente des dirigeants ministériels

En tant que porte-parole du secteur africain de l'énergie, la Chambre africaine de l'énergie condamne fermement l'attaque contre la démocratie au Niger suite à la prise du pouvoir par l'armée et l'arrestation du président et de plusieurs ministres

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 1 août 2023/APO Group/ -- 

La Chambre africaine de l'énergie (AEC) (www.EnergyChamber.org) condamne fermement la prise de contrôle militaire et l'arrestation subséquente du président et de plusieurs ministres au Niger, reconnaissant cette action comme une attaque directe contre la démocratie africaine. Pour que les nations africaines grandissent, se développent et prospèrent, des processus démocratiques stables doivent être en place, et le récent coup d'État a non seulement limité les progrès, mais a directement enfreint les droits du peuple nigérien.

Publié dans News

Les enjeux de la prochaine élection présidentielle du 25 février 2024 au Sénégal se font sentir déjà, à travers la flopée de candidatures. En effet, la seule région de Thiès compte au moins 14 prétendants au fauteuil présidentiel dont 2 seuls ont déjà subi cette épreuve en tant que candidats.

En perspectives de la présidentielle, la région de Thiès verra une flopée de leaders solliciter le suffrage universel. Ancien maire de Thiès, ancien président du Conseil Départemental, ancien ministre et ancien directeur de cabinet du Président, Idrissa Seck est à sa quatrième expérience. Talla Sylla, lui aussi ancien maire de Thiès a annoncé sa candidature.

Publié dans POLITIQUE

Le ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique a décidé, ce lundi, de suspendre l’Internet via les données mobiles. Dans le communiqué ci-dessous, l’autorité justifie cette mesure par « le contexte de troubles à l’ordre public marqué par la diffusion de messages haineux et subversifs ».

Publié dans POLITIQUE

Les réactions ne finissent pas depuis que le Président Macky Sall a annoncé qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de février 2024. Aujourd’hui, c’est le président du parti Pastef, qui s’est exprimé au micro de France 24 dans une interview qu’il leur a accordée.

Pour Ousmane Sonko, il n’y a  aucune exception sénégalaise.

Publié dans POLITIQUE