Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

27
Lun, Mai
0 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : Culture

Sénégal Le Président Macky Sall est décidé à traquer et punir toutes les personnes responsables des rapts et assassinats d’enfants constatés ces derniers temps-ci au Sénégal. De retour de Kigali  (Rwanda) où il a signé l’accord de libre-échange continental, le chef de l’Etat a fait part de son engagement résolu à mettre fin aux nombreux cas d’enlèvements d’enfants suivis de meurtres en mettant à contribution toute la force publique du Sénégal. Macky Sall s’exprimait hier, vendredi, sur les ondes de la Rfm. Le président de la République, Macky Sall, a vivement déploré hier, vendredi 23 mars, les nombreux cas d’enlèvements d’enfants suivis de meurtres notés ces temps-ci au Sénégal. « J’ai appris avec beaucoup de consternation et de douleur ces rapts d’enfants suivis de meurtres », a ainsi déclaré le chef de l’Etat sur les ondes de la Rfm.  Selon le président, les mesures nécessaires seront prises pour mettre un terme à ce phénomène. « J’ai déjà donné des instructions les plus fermes au ministre de l’Intérieur, au ministre des Forces armées pour que la police, la gendarmerie, disons tous les services de sécurité de l’Etat, les renseignements puissent se mobiliser pour traquer ces malfaiteurs et les traduire devant la justice », a-t-il dit.

Publié dans La Une de la Presse

L'ambassadeur itinérant Abdou Samath Mbacké a organisé ce dimanche un forum pour discuter sur le sort des arabisants. Il s'agissait pour le marabout, par ailleurs acteur politique, de mettre le doigt sur les maux de ces sénégalais dont le seul tort, est d'avoir appris l'arabe. C'était l'occasion pour l'ambassadeur de rappeler que les arabisants sont des citoyens à part entière et non des Sénégalais entièrement à part. L'occasion faisant le larron, il a rappelé que l'Islam n'est pas incompatible avec les valeurs de la République.

Publié dans POLITIQUE

Sophie Tal Men est neurologue et habite en Bretagne (France). Son livre est un petit bijou. Une excellente œuvre pour se vider la tête et respirer un bon coup, surtout quand on vient de lire, comme moi, toute la semaine, des thrillers et autres genres littéraires décousus, issus de l’invention humaine. Ce livre est écrit comme un synopsis de film, sous forme de chroniques nous détaillant chacun des instants vécus. On imagine très bien ce qui est décrit, il y a telle précision qui amène le lecteur à se reconnaître dans cette aventure.

Publié dans News
Tags:

Le réalisateur Ousmane William Mbaye a fait face à la presse hier, à l’institut culturel Léopold Sédar Senghor. Il présentait aux journalistes des extraits de son nouveau film : ‘’Kemtiyu, Seex Anta’’.

Faire un film sur Cheikh Anta Diop n’est pas facile. Et pour cause, il n’y a pas assez d’archives visuelles sur le savant Sénégalais. Mais cela n’a pas retenu Ousmane William Mbaye.  Car en dépit de tous les écueils rencontrés, il a fait quand même un film sur le natif de Tieytou. 

Publié dans News

Cheikh Anta Diop est parti avec son vœu de voir l’Afrique unie dans le cadre d’un Etat fédéral. Cependant, cet aspect peut être considéré comme la face visible de l’iceberg, car aujourd’hui l’œuvre du savant est quasi-inconnue du grand public. 30 ans après sa mort, Le Quotidien a donné la parole à certains de ceux qui l’ont pratiqué afin de donner des pistes qui pourraient transformer les rêves de l’Egyptologue en réalité.  

Publié dans News

Sénégal   Le tambour major sénégalais de renommée internationale n’est plus. Doudou Ndiaye Coumba Rose, de son vrai nom, Mamadou Ndiaye, est décédé hier, mercredi 19 août à Dakar des suites d’un malaise. Un décès qui intervient environ 24 heures après celui d’un autre icône de la culture le Vieux Sing Faye, père de Mbaye Dièye Faye. La levée du corps est prévue ce jeudi 20 août à 11h à la mosquée des Hlm.  

La mort a encore frappé, frappé très dure, qu’elle a emporté en moins d’une journée  deux icones de la culture traditionnelle sénégalaise. Il s’agit du Vieux Sing Faye et de Doudou Ndiaye Comba Rose décédés respectivement les mardi 18 et mercredi 19 aout. Le monde de la culture est aujourd’hui, dans la consternation à cause de la perte des deux «tambours» de renoms.
Publié dans La Une de la Presse

Le port vestimentaire des jeunes filles cet été, n’est pas toujours accepté de la même manière dans la société. Le Sociologue Djiby Diakhaté, dans cet entretien, explique le phénomène par des écarts qui existent entre l’habillement des jeunes filles et les règles en vigueur dans la société. C’est pourquoi, il interpelle le ministère de la Culture appelé à revaloriser notre identité culturelle. D’ailleurs, l’été ne doit pas être un prétexte pour s’habiller n’importe comment. Au contraire, relève le sociologue, il est possible de lutter contre la chaleur tout en respectant les normes élémentaires de décence.  

Publié dans News

iGFM – People (Dakar) Stromae se met dans la culture sénégalaise. Sur ces images, il est en mode Lutteur traditionnel à la station balnéaire de Saly Portudal (Mbour).

Gambia

Publié dans News

Elle se faisait appeler "Toutencombrant Ier". La momie d’une petite fille égyptienne née quelques siècles avant Jésus-Christ  a échappé de peu à la poubelle. Alors qu’elle se retrouve mystérieusement dans une collecte d’objets encombrants à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) en 2001, des employés de la voirie ont l’heureux réflexe de contacter le musée local. Celui-ci confirme rapidement qu’il s’agit d’une authentique momie dans son cercueil, haut de 92 cm. Elle est aujourd’hui en cours de restauration et a récupéré son véritable nom Ta-Iset, inscrit sur le cartonnage qui la protège. Désormais propriété de la ville de Rueil-Malmaison, elle sera exposée début 2016 dans le musée  de la ville.

Publié dans News

 

Programme du festival international RAPANDAR 2015


10eme édition du Festival International RAPANDAR du 29 Avril au 02 Mai
 2015

Rap, Hip Hop, Reggae, Expositions d’arts

FESTIVAL RAPANDAR prévoit  240 Artistes.

Publié dans News