Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
11
Mar, Aoû
15 Nouveaux Articles

« Perspectives économiques en Afrique 2020 » : l’Afrique centrale devrait agir sur le développement de compétences et de capacités adaptées aux réalités économiques

« Perspectives économiques en Afrique 2020 » : l’Afrique centrale devrait agir sur le développement de compétences et de capacités adaptées aux réalités économiques

L’absence de diversification des économies, la faiblesse du capital humain, le manque d’emplois décents et de compétences appropriées sont des défis majeurs pour l’Afrique centrale

La Banque africaine de développement réfute les propos du Président de la Banque mondiale sur le profil de la dette de l’Afrique

La Banque africaine de développement a à cœur le développement du continent africain

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 14 février 2020/APO Group/ -- Dans plusieurs articles de presse, le président de la Banque mondiale, David Malpass, a récemment déclaré que certaines banques multilatérales de développement, dont la Banque africaine (AfDB.org) de développement, ont tendance à octroyer trop facilement des prêts et, ce faisant, à aggraver les problèmes d’endettement du continent.

Sommet mondial sur le genre : pour des politiques macroéconomiques favorables à l’autonomisation des femmes en Afrique

La contribution des femmes à la création de la richesse nationale compte pour plus de 36% au Burkina, Sénégal et dans la plupart des pays africains

KIGALI, Rwanda, 26 novembre 2019/APO Group/ --

Un panel consacré aux politiques macroéconomiques s’est tenu ce mardi au Sommet mondial sur le genre, co-organisé par la Banque africaine de développement (AfDB.org), le gouvernement du Rwanda et des partenaires de développement.

Renforcement de l’intégration économique des pays arabes et africains de nouvelles décisions prises par l’itfc

La Société Internationale  Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), et ses partenaires  envisagent de nouvelles initiatives dans le cadre du programme « Arab-Africa Trade Bridges (AATB) » pour renforcer les secteurs tels que l’agriculture, les énergies et les industries. 

Crise économique, banques en faillite, limitation des retraits: Les Libanais de Dakar en zone trouble, vivent un calvaire

Les Libanais de Dakar sont dans une zone de trouble depuis un certain temps. Connus dans le milieu des affaires et leur manière de vivre un peu réservée, ils ruminent une souffrance sans commune mesure. Ces Libanais, de vrais habitués du transfert de fonds, s’inquiètent. Leur pays d'origine, recevant une partie importante de capitaux venus d’ailleurs, est qualifié comme étant la « Suisse du Moyen Orient ». Leral…a fait une immersion dans l’univers des Libanais.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, participera au Sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cemac à Yaoundé

L’ordre du jour du Sommet a fixé une évaluation du programme régional de réforme économique et financière de la Cemac et de la situation des économies des pays

YAOUNDE, Cameroun, 21 novembre 2019/APO Group/ --

Le président de la Banque africaine de développement (AfDB.org), Akinwumi Adesina, participera au Sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) du 21 au 22 novembre à Yaoundé, au Cameroun.

Sénégal - Réforme fiscale : Ces mesures phares qui attendent les contribuables et les importateurs, dès Janvier 2020

Le Sénégal va connaître à compter de l’année 2020, une véritable réforme fiscale. Il s’agit d’un ensemble de mesures décidées par l’Etat qui vont être ressenties par l’ensemble des Sénégalais. Ce sera une politique budgétaire qui vise à maintenir, ‘’la viabilité des finances publiques et la soutenabilité de la dette à moyen terme’’.

Les pays anglophones d'Afrique de l'Ouest dénoncent la décision «unilatérale» de renommer le CFA en « Eco »

Le Nigeria et plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, notamment anglophones, ont dénoncé jeudi à Abuja la décision de remplacer le franc CFA par l'eco, affirmant qu'elle n'était «pas conforme» au programme adopté récemment par l'ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique.

DÉCENTRALISATION – Soutien à la coopération : 262 milliards pour les collectivités territoriales

Le Sénégal et la France ont porté à plus de 262 milliards de francs Cfa le financement des projets dans le cadre du dispositif conjoint de soutien à la coopération décentralisée. Le choix des projets à financer dépendra, pour le compte de ce nouveau dispositif, de leur cohérence avec les thématiques du développement socio-économique du plan Sénégal émergent.

E-commerce: 1400 entreprises répertoriées au Cameroun

Sur les plus de 200 000 entreprises créées et recensées sur l’ensemble du territoire camerounais, plus de 1400 ont posé leurs valises dans le commerce électronique.

Endettement : le Sénégal a- t -il triché ?

             

Ce que l'on appelle " tricherie du gouvernement"  ne l'est aucunement !

 Le gouvernement a toujours parlé de l'encours de ses dettes, selon les  critères retenus par l'UEMOA et acceptés par le FMI et la Banque mondiale.

C'est ce qui fait  que le plafond de la dette à 70% du PIB, calculé selon ces critères,  a  autorisé nos Chefs d'Etat,  à crier contre ce qu'ils appellent un " acharnement" sur leur politique d'endettement pour financer leurs besoins en infrastructures, alors que la dette des pays des grandes puissances dépasse de loin leur PIB en pourcentage, contre seulement 45% pour l' Afrique! 

Meissa Babou, économiste, sur les 55 milliards levés par l’État sur le marché de l’uemoa «le Sénégal va dans le gouffre»

 Lever 55 milliards sur le marché financier pour une grande entreprise, à fortiori , un Etat n’est pas de la mer à boire. Mais le Sénégal sous ajustement, qui a fait l’effort d’augmenter les prix de quelques produits à la consommation et de baisser quelques dépenses, sous la houlette de la Banque mondiale pour le rééquilibrage des comptes du Trésor public doit nécessairement arrêter tous les projets qu’il finance et surtout ne pas engager d’autres. C’est ce que préconise l’Economiste Meissa Babou pour faire face aux engagements exigibles.

Résultats financiers du pad, en 2018 9 milliards de francs cfa de bénéfices engrangés

 En 2018, le Port autonome de Dakar  a fait des bénéfices  de 9 milliards de francs. L’annonce a été faite hier, jeudi 16 mai, par le directeur général du Pad Aboubacar Sédikh Béye qui faisait face à la presse.