Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

16
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : Sports

Le statut actuel de champion du monde de l'Afrique du Sud et son statut de triple champion du monde témoignent des compétences exceptionnelles, de la détermination et de l'engagement de l'Afrique envers le rugby

PARIS, France, 23 août 2023/APO Group/ -- 

Aujourd'hui, lors de sa visite officielle en France, Herbert Mensah, le nouveau président de Rugby Afrique (www.RugbyAfrique.com), l'instance dirigeante du rugby en Afrique, a rencontré Julien Collette, directeur général du Comité d'Organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2023, afin de discuter de la participation de l'Afrique dans la Coupe du Monde de Rugby. La réunion a eu lieu au siège de France 2023, à la Maison de la Mutualité, située au cœur de Paris. 

Publié dans News

Sénégal   Une partie de la délégation sénégalaise notamment les athlètes (équipe nationale de basketball féminin) et son staff, Balla Dièye (Taekwondo) et son coach, Hawa Ly Ndiaye(natation), Amadou Ndiaye (athlétisme) et le DTN, Hortance Diédhiou (judo) a fait un périple de plus de 30 heures pour rallier Rio de Janeiro qui abrite les Jeux olympiques d’été (5 au 21 août). Partis depuis mardi 2 août au matin, certains dont Hawa Ly (natation), Amadou Ndiaye (athlétisme), Hortance Diédhiou (judo), ne sont arrivés au Brésil que le jeudi 4 août, veille de l’ouverture des JO,  avec une autre partie qui s’est envolée à l’avant-veille, mercredi 3 août. Une odyssée pathétique via Bamako, Addis-Abeba-Luanda avant d’arriver à Rio.  

Publié dans La Une de la Presse

Siteu / Zarco le 13 juin
Après que la date du 17 mai a été changée pour cause de Kazou Rajab, Luc Nicolaï aurai t fixé le samedi 13 ju in pour le combat Siteu / Zarco. Le promoteur des Grands Evènements tient alors son évènement majeur.

Les contradictions de Tapha Guèye
Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de Le Témoin, mardi dernier, Moustapha Guèye dit qu’il est d’avis que Gris Bordeaux attende le vainqueur de Mod’Lô / Bombardier, prévu le 25 juillet, en même temps qu’il souhaite un autre combat à son poulain avant la fin de la saison, pour se faire de l’argent. Est-ce possible, directeur technique ?

Publié dans La Une de la Presse

Tapha Tine 1er VIP à se jeter à l’eau
Parmi le lot des lutteurs dits VIP, Tapha Tine sera le premier ténor à se jeter à l’eau. Ce sera dans le cadre du tournoi de la RDV dont la première journée est prévue le samedi 4 avril 2015. Les autres VIP vont lutter à partir du 5 avril avec Eumeu / Balla Gaye 2.

Publié dans La Une de la Presse
TOUSSE... TOUSSE... TOUSSE...

Lac Rose / Malick Niang for tement démarché…
Le retour de Luc Nicolaï risque de chambouler les plans de certains promoteurs de la place qui étaient en contact avec quelques lutteurs. C’est le cas de Mbaye Fall et sa structure qui étaient depuis la saison écoulée sur le combat entre Lac Rose et Thieck. Ils doivent se dépêcher puisque Luc Nicolaï est entré dans la danse, démarchant le choc entre Malick Niang et Lac Rose.

Publié dans La Une de la Presse
TOUSSE... TOUSSE... TOUSSE...

Bruce Lee très relaxe
Prochain adversaire de Feugueuleu, Bruce Lee de l’écurie Fass a été aperçu hier vers 8 heures du matin devant chez lui aux Parcelles Assainies. Assis sur une brique, le lutteur fassois était habillé d’un short orange et d’un débardeur blanc. Il était entouré de quelques amis et discutait de l’actualité

Publié dans La Une de la Presse
ECHOS DE LA TANIERE - ABDOULAYE DIAGNE FAYE, DÉFENSEUR INTERNATIONAL - «Le Sénégal a les atouts pour se qualifier à la CAN»

Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2015, prévue en terre marocaine, n’est pas clément pour les Lions. Logé dans le groupe G, le Sénégal s’explique-ra avec de grosses cylindrées comme l’Égypte et la Tunisie. Ancien défenseur des Lions, Ablaye Diagne soutient que c’est jouable. Entretien

Parlez-nous un peu de votre saison à Hull City ?

Publié dans La Une de la Presse

SAO PAULO (Brésil) : L’y voici, l’y voilà ! 64 ans après un premier passage, la Coupe du monde de football revient au Brésil ! Et c’est une incongruité qui est réparée. « Le pays du football », cinq fois champion du monde (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002) qui a vu naître Pelé, Romario, Ronaldo, Garrincha et autres virtuoses du ballon rond retrouve, à partir d’aujourd’hui, l’épreuve qui lui a apporté sa plus grosse désillusion mais qui a également fait sa gloire. 

Publié dans La Une de la Presse

Bombardier est redevenu «Roi des arènes». Et cela, après sa victoire sur Balla Gaye 2 dimanche au stade Demba Diop. A peine deux minutes auront suffi à l’enfant de Mbour pour freiner le fils de Double Less. Lui qui occupait le fauteuil de «Roi des arènes» depuis deux ans.

Dix ans après l’avoir perdu, Bombardier a repris sa couronne dimanche à Demba Diop. Le lutteur de Mbour est sorti vainqueur de son duel avec Balla Gaye 2, pourtant largement favori aux yeux des observateurs. «Roi des arènes» depuis deux ans, le fils de Double Less était visiblement dans les dispositions de poursuivre son ascension. C’était sans compter sur la détermination du B52. Comme face à Tyson, en 2002, l’enfant de Mbour a encore créé la surprise en reprenant le titre de «Roi des arènes». 

Publié dans La Une de la Presse

Le B52 de Mbour, Bombardier, a battu, avant-hier au stade Demba Diop, le fils de Double Less, Balla Gaye 2, au terme d’un combat qui n’a duré que 2 mn 30 secondes. Une véritable démonstration de force du chef de file de l’écurie Mbour qui a dominé de bout en bout le « lion » de Guédiawaye et… repris sa couronne de « roi des arènes » à la surprise générale. 
 Ainsi, Bombardier met fin au règne du fils de Double Less, Balla Gaye 2, dans l’arène. C’est une véritable démonstration de force que le B52 de Mbour a effectuée, avant-hier, lors de son face-à-face contre Balla Gaye 2 au stade Demba Diop. Contrairement à sa stratégie habituelle qui est d’attaquer et de harceler son adversaire, Balla Gaye 2 a laissé l’initiative au chef de file de l’écurie Mbour. Un lutteur qui s’est taillé une réputation de défenseur voire de contre attaquant, mais qui a complètement changé de stratégie, en voulant vaille que vaille marcher sur son vis-à-vis, aussitôt après le coup d’envoi de l’arbitre. Excès de confiance ou bonne lecture du combat ? Peut-être les deux à la fois. 

Publié dans PEOPLE