Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

01
Ven, Mar
34 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : Banque africaine de développement


Alors que l’Afrique dispose de 65 % des terres arables non cultivées dans le monde, la Banque africaine de développement estime que le continent peut se nourrir lui-même et nourrir le reste du monde

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 29 janvier 2024/ -- Le Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Consortium des centres internationaux de recherche agricole (CGIAR) se sont engagés à renforcer leur collaboration pour accroître la production alimentaire et assurer une meilleure nutrition à la population croissante de l’Afrique.

Publié dans News

Au Burundi, des producteurs se félicitent des bons rendements agricoles obtenus cette année grâce au soutien de la Banque africaine de développement
Pour renforcer la sécurité alimentaire et la nutrition dans ce pays d’Afrique de l’Est, la Banque africaine de développement a mis en place le Projet d'appui au développement durable des chaînes de valeur de l'agriculture et de l'élevage au Burundi

Publié dans News

Angola : la Banque africaine de développement approuve un prêt de 105 millions de dollars pour rendre les petites exploitations agricoles plus productives afin de réduire les importations de denrées alimentaires
Ce programme vise à renforcer la politique agricole et l’environnement des affaires pour améliorer la production alimentaire et contribuer à la diversification économique

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 13 décembre 2023/ -- Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a approuvé le 13 décembre 2023 à Abidjan, un prêt de 105,19 millions de dollars américains à l’Angola pour mettre en œuvre le Programme de réforme du secteur de l’agriculture. Ce programme vise à renforcer la politique agricole et l’environnement des affaires pour améliorer la production alimentaire et contribuer à la diversification économique.

Publié dans ÉCONOMIE

La Banque africaine de développement et la Société islamique pour l’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (SIACE) s’associent pour soutenir le financement de projets ESG en Côte d’Ivoire avec une couverture d’assurance de 194 millions d’euros
Le partenariat de la Banque africaine de développement avec la SIACE est essentiel pour renforcer le système de garantie partielle du crédit de la Banque afin de permettre le financement nécessaire de Standard Chartered Bank

Publié dans ÉCONOMIE

Afrique du Sud : la Banque africaine de développement approuve une garantie d’un milliard de dollars pour soutenir la transition énergétique juste grâce à l’appui du Royaume-Uni
Ceci est la marque d’un partenariat important entre notre gouvernement, le Royaume-Uni et la Banque pour renforcer notre capacité à mettre en œuvre la transition énergétique juste de l’Afrique du Sud d’une manière équitable et socialement responsable

Publié dans News

Elle améliorera également l’accès au financement et soutiendra le commerce intra-africain entre le Zimbabwe, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et le reste de l’Afrique

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 6 décembre 2023/APO Group/ -- 

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (http://www.AfDB.org) a approuvé, jeudi 30 novembre 2023 à Abidjan, une facilité de garantie des transactions de financement du commerce de 15 millions de dollars américains en faveur de NMB Bank au Zimbabwe.

Publié dans News

Le programme soutient la stratégie du gouvernement kenyan qui vise à allonger la durée moyenne du portefeuille de la dette publique afin de réduire les coûts de son service à long terme

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 30 novembre 2023/APO Group/ -- 

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a approuvé, mercredi 29 novembre 2023 à Abidjan, l’octroi d’un prêt de 73 millions d’euros au Kenya pour appuyer la mise en œuvre de la Phase III du Programme d’appui à la compétitivité et à la relance économique. Ce financement couvre les exercices budgétaires 2023-2024.

Le financement est destiné à renforcer la résilience et à soutenir la relance économique inclusive après la crise du Covid-19, en améliorant la gouvernance économique et en stimulant le développement industriel et la compétitivité. Le programme soutient le développement à moyen et long terme du Kenya à travers trois composantes : l’assainissement budgétaire pour atteindre la viabilité des finances publiques ; le renforcement du développement industriel et de la compétitivité ; et l’amélioration de l’inclusion économique et sociale.

Le Kenya poursuit le redressement vigoureux de son économie après la pandémie de Covid-19 et est actuellement confronté à des chocs importants

Le programme, conçu initialement comme une opération programmatique d’appui budgétaire général, a permis au gouvernement kenyan, au cours des phases I et II, de combler le déficit de financement pour les exercices 2021-2022 et 2022-2023, lui permettant de mener à bien la relance économique post-Covid-19.

La phase III du programme soutiendra le déploiement du système électronique de passation des marchés publics, de faire adopter le projet de loi 2023 portant modification de la loi sur la gestion des finances publiques afin d'améliorer le cadre de gestion de la dette, ainsi que les projets de lois sur la privatisation et la politique de propriété notamment afin de s’attaquer aux problèmes de gouvernance et de financement des entreprises publiques. Il permettra aussi de faire adopter le projet de loi sur la protection sociale et le déploiement dans 29 comtés du registre unique amélioré pour la protection sociale. Il aidera le gouvernement à intensifier les mesures visant à renforcer davantage la résilience et la relance économique dans différents secteurs.

Ces mesures soutenues contribueront à consolider les avancées réalisées au cours des deux premières phases du programme. Le programme soutient la stratégie du gouvernement kenyan qui vise à allonger la durée moyenne du portefeuille de la dette publique afin de réduire les coûts de son service à long terme. Le programme appuiera également les efforts du gouvernement pour promouvoir la compétitivité et l’emploi et pour soutenir les moyens de substance des plus vulnérables.

« Le Kenya poursuit le redressement vigoureux de son économie après la pandémie de Covid-19 et est actuellement confronté à des chocs importants. Le pays fait notamment face à la pire sécheresse qu’il ait connue depuis 40 ans et aux conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le financement supplémentaire de 73 millions d’euros, approuvé aujourd’hui par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement, permettra au pays de consolider les progrès déjà accomplis et au gouvernement de disposer d’une marge de manœuvre budgétaire pour faire face à l’impact des chocs extérieurs », a déclaré Nnenna Nwabufo, directrice générale du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, à la sortie de la réunion du Conseil.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Publié dans ÉCONOMIE

Cette opération intervient dans un contexte de pénurie de devises étrangères en Égypte en raison de facteurs macroéconomiques et géopolitiques complexes

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 30 novembre 2023/APO Group/ -- 

Financement

  • Nom du programme : Financement au profit de la Commercial International Bank of Egypt (CIB)
  • Montant total et instruments déployés : 148 millions de dollars américains

Une ligne de crédit à long terme de 10 millions de dollars d'une maturité de dix ans.

Publié dans ÉCONOMIE

Les banques multilatérales de développement collaborent pour aider à accélérer la transition réussie vers un avenir à faible émission de carbone et résilient aux changements climatiques en soutenant des voies de développement à long terme appropriées, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 7 juillet 2023/APO Group/ -- 

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et d’autres banques multilatérales de développement ont publié un ensemble de principes sur l’alignement du financement climatique aux objectifs de l’Accord de Paris (apo-opa.info/43cahwB).

Publié dans News

Destiné à mettre en œuvre le Programme d’assainissement pluvial des villes secondaires (PAPVS), ce financement a obtenu le feu vert du Conseil d’administration de la Banque, mercredi 5 juillet 2023 à Abidjan

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 6 juillet 2023/APO Group/ -- 

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) accorde 164,25 d’euros de prêts au Bénin, pour assainir le cadre de vie des populations et renforcer leur résilience face aux inondations qu’entraînent les changements climatiques.

Destiné à mettre en œuvre le Programme d’assainissement pluvial des villes secondaires (PAPVS), ce financement a obtenu le feu vert du Conseil d’administration de la Banque, mercredi 5 juillet 2023 à Abidjan. Il se décline en deux prêts, l’un de 118,75 millions d’euros de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et l’autre de 45,50 millions d’euros de l’Africa growing together fund (https://apo-opa.info/3xiGeG0), un fonds spécial cofinancé avec la Chine. À charge pour le gouvernement béninois d’apporter un financement de 13,79 millions d’euros comme contrepartie.

Publié dans News