Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
04
Mer, Aoû
0 Nouveaux Articles

[ VIDEO ] L’intégralité du message à la nation du chef de l’Etat
 Court Extrait : "Je demande à tous, musulmans et chrétiens, de s’en arrêter là et de clore l’incident pour continuer notre belle aventure d’entente exceptionnelle entre une minorité chrétienne et une majorité musulmane, entente pour laquelle le Sénégal est souvent félicité.

Ce dimanche 20 décembre restera longtemps dans la mémoire de Jacques Kourouma, de Cheick Ahmed Seck et de Bountou Raby Bangoura, les organisateurs. Prévue entre 15h et 19, la conférence n'avait pas encore commencé à 18h10 lorsque la police des Lilas est intervenue pour séparer les deux camps.

Voici quelques séquencesvidéos de la renconte

CONFLIT GUINEE

http://www.xibar.net/photo/1791253-2437077.jpg?v=1262239666

LAS QUOTIDIEN : Comme dans un cauchemar ! Pourtant non. C’est la triste réalité. Une réalité regrettable. En effet, quelques heures après la sortie du Cardinal, c’est comme si la terre se dérobait sous nos pieds et pour cause. À défaut de présenter des excuses au peuple sénégalais, c’est un spectacle jusque-là inconnu qui a été présenté aux Sénégalais, hier. Les policiers ont tout simplement profané un lieu de culte en y balançant des grenades.

Un accident de circulation s’est produit ce lundi  matin au rond point des mamelles( Ouakam), faisant un bilan provisoire de 37 blessés, dont une dizaine dans un état grave. Le minibus communément appelé Ndiaga Ndiaye, qui roulait à vive allure, a embouti plusieurs autres véhicules avant de se renverser sur la chausée avec ses 42 passagers, rapporte la Radio RFM. Selon le premier constat des experts mécaniciens dépêchés sur place pour examiner les causes de l’accident, l’état vétuste du véhicule pourrait être en cause. «Trois ambulances ont été mobilisées pour l’évacuation des blessés dans les hôpitaux de la ville car certains sont atteints de traumatisme crânien », a déclaré le capitaine Moussa Dia des sapeurs pompiers de Dieuppeul.

ASCOSEN

Après avoir dénoncé le laxisme devant la spéculation sur le sucre, et les prix du savon, l'Ascosen obtient de l'Etat, la baisse du sucre et du savon, et une saisie de 6 tonnes de sucre. Momar NDAO demande à l'Etat d'en faire autant pour l'Huile et les autres produits et les consommateurs à refuser tout prix supérieur à ceux annoncés.