16
Ven, Nov
54 Nouveaux Articles
dimanche, 25 mars 2018 12:01

Enlèvements et meurtres d’enfants au Sénégal Macky Sall tape sur la table Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sénégal Le Président Macky Sall est décidé à traquer et punir toutes les personnes responsables des rapts et assassinats d’enfants constatés ces derniers temps-ci au Sénégal. De retour de Kigali  (Rwanda) où il a signé l’accord de libre-échange continental, le chef de l’Etat a fait part de son engagement résolu à mettre fin aux nombreux cas d’enlèvements d’enfants suivis de meurtres en mettant à contribution toute la force publique du Sénégal. Macky Sall s’exprimait hier, vendredi, sur les ondes de la Rfm. Le président de la République, Macky Sall, a vivement déploré hier, vendredi 23 mars, les nombreux cas d’enlèvements d’enfants suivis de meurtres notés ces temps-ci au Sénégal. « J’ai appris avec beaucoup de consternation et de douleur ces rapts d’enfants suivis de meurtres », a ainsi déclaré le chef de l’Etat sur les ondes de la Rfm.  Selon le président, les mesures nécessaires seront prises pour mettre un terme à ce phénomène. « J’ai déjà donné des instructions les plus fermes au ministre de l’Intérieur, au ministre des Forces armées pour que la police, la gendarmerie, disons tous les services de sécurité de l’Etat, les renseignements puissent se mobiliser pour traquer ces malfaiteurs et les traduire devant la justice », a-t-il dit.


 
Et de poursuivre, « aucune facilité ne saura accorder à ces malfaiteurs. Le Sénégal se mobilisera plus que par le passé encore une fois pour mettre un terme définitif à ces d’assassinats et de rapts d’enfants. C’est ignoble, inacceptable et le Sénégal ne saurait tolérer cela ». Le Président Macky Sall s’est d’ailleurs voulu clair dans l'engagement de mettre fin à ce phénomène qui heurte les consciences et sème la psychose générale. « Aucune facilité ne sera accordée à ces malfaiteurs. Le Sénégal se mobilisera plus que par le passé, encore une fois, pour mettre un terme définitif à cette vague d'assassinats et de rapts d'enfants »'.
 
Pour Macky Sall, ces actes dépassent d’ailleurs la raison.  « C'est ignoble, c'est inacceptable et le Sénégal ne saurait tolérer cela». Macky Sall manifestera par suite toute sa solidarité à l'intention des familles éplorées. « Je saisis l'occasion pour présenter les condoléances à la famille du jeune Fallou Diop qui a été la dernière victime ainsi qu'à toutes les familles qui ont eu à souffrir de ces pratiques ignobles ».
 
Le chef de l’Etat a réitéré dans la même mouvance sa volonté de ne laisser aucune chance aux criminels de filer entre les mailles de la justice. « Croyez-moi, le président de la République, le gouvernement prendront toutes les mesures qu'exige la situation ». Et toujours dans la perspective de mieux défendre l'enfant sénégalais, le président de la République  a tenu à relever les diverses dispositions institutionnelles comme juridiques prises dans ce cadre. « J'ai institué récemment un ministère en charge uniquement de la petite enfance. Là, ce qui est en jeu, c'est non seulement la défense des droits de l'enfant et la protection mais c'est aussi veiller à ce que la législation soit revisitée au besoin, de sensibiliser tous les acteurs pour que le travail des enfants, l'exploitation sexuelle  des enfants, toutes les mauvaises pratiques infligées aux enfants soient bannies. Et si au besoin, il faut légiférer, nous ferons adapter davantage la législation au contexte actuel ».

MEURTRES DE SENEGALAIS EN EUROPE : Macky Sall dit suivre l’affaire de près

Les morts de ressortissants sénégalais en Espagne et en Italie ne resteront point sans suite. C'est l'assurance qu’a donnée hier le Président Macky Sall. Pour lui, rien ne sera laissé au hasard pour que toute la lumière soit faite autour de ces drames.  « Depuis que nous avons enregistré récemment le premier meurtre en Italie ainsi que les meurtres qui ont suivi récemment en Espagne, enfin un meurtre plus un décès ...nous attendons justement les conclusions des autopsies  et aussi les conclusions de l'enquête. Mon gouvernement, sous mes instructions, a saisi le royaume d'Espagne, convoqué l'ambassadeur d'Espagne pour lui notifier la condamnation ferme du Sénégal face à ces traitements dégradants et inacceptables. Je pense que la réaction espagnole a été immédiate. C'était d'abord de veiller à ce que toute la lumière soit faite  sur ce qui s'est passé à Madrid récemment et ces engagements de l'Espagne et de la mairie de Madrid, qui a reçu le directeur général des Sénégalais de l'Extérieur en compagnie du consulat du Sénégal à Madrid  ainsi que l'ambassade du Sénégal à Madrid et qui a pris des dispositions transitoires notamment en permettant aux Sénégalais vivant actuellement à Barcelone de pouvoir bénéficier d'un certain nombre de facilités. Évidemment, parmi ces facilités, il y aura la formation qui leur permettra une meilleure insertion dans le tissu économique de la ville  mais aussi l'accès à des soins ... De façon générale, l'Espagne a regretté. Nous attendons quand même les conclusions de cette enquête' ».

 

SOURCE:http://www.sudonline.sn/macky-sall-tape-sur-la-table_a_38911.html

 

Lu 26201 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.