19
Ven, Oct
45 Nouveaux Articles

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Serigne Mbaye Sy Mansour, le Khalife général des Tidianes, n’a pas épargné Idrissa Seck, relativement à la sortie de ce dernier sur la Mecque comme lieu de pèlerinage des Musulmans. S’invitant à la polémique, l’actuel guide de Tivaouane a vivement condamné les propos du patron de Rewmi qu’il a accusé d’avoir renié les préceptes de l’Islam. Non sans avertir sans détours que «Tous ceux qui ne prononceront pas (contre la sortie d’Idrissa Seck-ndlr) seront voués à la géhenne avec celui qui a parlé».

 En réaction aux propos du leader de Rewmi, Idrissa Seck, relatifs au lieu de pèlerinage des Musulmans qu’est la Mecque ou selon du différentiel Makka-Bakka, le Khalife général des Tidianes s’est fendu avant-hier, samedi 26 mai, d’une virulente sortie contre l’ancien Premier ministre sous Me Wade.  Dans une vidéo longue de 17 minutes, Serigne Mbaye Sy Mansour s’est porté-en-faux contre les propos d’Idrissa Seck qu’il a vigoureusement rappelé à l’ordre.  « Tous les politiciens qui usent des versets du Coran pour consolider ou conforter leur assise politique se trompent : ils ne seront plus crédibles en le faisant. Allah ne nous a pas fait don de son Verbe pour qu’on en abuse. La parole de Dieu, ce sont des proscriptions et des prescriptions à l’Adoration. Ce n’est pas pour faire de la campagne (électorale-ndlr) ». Avant d’enchaîner sans fioritures, en langue wolof : « Celui qui a dit de tels propos (Idrissa Seck-ndlr) devait se demander s’il était un érudit….Kou Yalla guéné si bopam, seytané molay awou (celui que Dieu a expulsé de Lui-même voit son discours relayer par le démon»-Traduction approximative.
 
Stipulant qu’Idrissa Seck s’est perdu à son jeu de manipulation du Coran à des fins de politique politicienne, le Khalife général des Tidianes jugera de suite qu’il y a nécessité de répondre aux déclarations infondées de l’ancien Premier ministre. Aussi, Serigne Mbaye Sy Mansour dira-t-il : « Tout le monde doit se prononcer sur ces propos. C’est un devoir de musulman ». Et d’appeler dans la foulée à des répliques cinglantes à travers les  réseaux sociaux, Facebook, Whatsapp… pour condamner la sortie d’Idrissa Seck dont les propos ne peuvent être justifiés. Faisant remarquer dans la foulée qu’en temps ordinaire, il ne se prononçait pas sur de tels propos, le Khalife général des Tidianes a dit qu’il ne pouvait pas ne pas parler de ça. « Tout le monde sait que ce qui a été dit sur le Prophète et la Mecque n’est pas vrai. Mais la politique a gangréné tout le monde ». Avant de déclarer sans détours : « Toux ceux qui ne parleront pas seront voués à la géhenne (enfer) avec celui qui a parlé ».
 
Loin de s’en arrêter-là, Serigne Mbaye Sy Mansour a tenu à dédouaner les premiers contradicteurs des propos d’Idrissa Seck, en l’occurrence Sidy Lamine Niasse et Bamba Ndiaye, que le patron de Rewmi avait qualifiés de « Mousseylimatoul Kazab », en gros de plus grands menteurs de l’histoire. Au contraire, le Khalife général des Tidianes a dit apprécier ces sorties condamnant les propos jugés blasphématoires d’Idrissa Seck sur le Prophète et la Mecque. Non sans renvoyer le qualificatif de «Mousseylimatoul Kazab » à l’ancien maire de Thiès lui-même.

source:http://www.sudonline.sn/serigne-mbaye-sy-mansour-clashe-idy_a_39696.htmlhttp://www.sudonline.sn/serigne-mbaye-sy-mansour-clashe-idy_a_39696.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir