Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

21
Dim, Avr
0 Nouveaux Articles

Campagne de commercialisation arachidière au Fouladou l’équation du manque d’argent

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

 Il y a une certaine lenteur, mais globalement la campagne de commercialisation est correcte, explique le chef de service régional du développement rural de Kolda, Abibou Laye Sidibé.  Mais sur le terrain, plus que la grogne, certains producteurs sont enragés par rapport aux discours des autorités qui refusent de reconnaître  la vérité sur le terrain. Il y a encore plusieurs tonnes d’arachide dans les villages qui attendent d’être achetées.


 Mais pour Abibou Laye Sidibé, le chef de service régional du développement rural de Kolda, il y a certes des lenteurs, mais les choses avancent et il y a une promesse ferme des banques de continuer à donner des financements pour l’achat de la production. M. Sidibé refuse d’envisager des cas de bons impayés pour cette campagne.
 
S’exprimant sur les ondes d’une radio koldoise, il martèle qu’il n’y aura pas de bons impayés.  M. Sidibé, chef service régional du développement rural indique que de façon globale, la campagne est normale, et donne des chiffres : «Pour les semences certifiées, sur un besoin 3984 T, la région a déjà collecté 1877 T. Pour les semences écrémées, avec un besoin de  7182T, déjà  4494T ont été collectées, soit 63 %.
 
Pour les huiliers 16735T sont déjà achetées sur un objectif de 85 000T sur l’ensemble de la Casamance», dit-il.

 

source:http://www.sudonline.sn/l-equation-du-manque-d-argent_a_38420.html