Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

24
Mer, Juil
3 Nouveaux Articles

Adhésion officielle de l’Égypte et l’Éthiopie au BRICS

Adhésion officielle de l'Égypte et l'Éthiopie au BRICS

Adhésion officielle de l'Égypte et l'Éthiopie au BRICS

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

L’Égypte et l’Éthiopie sont officiellement devenus membres des BRICS le 1er janvier 2024, après leur admission, lors du 15e sommet de cette organisation tenue à Johannesburg, en Afrique du Sud, en août 2023. Les deux pays africains ont été invités, aux côtés de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de l’Iran, à rejoindre le groupe.

C’est officiel, depuis le 1er janvier 2024, l’Égypte et l’Éthiopie ont officiellement intégré les BRICS, la plateforme importante de coopération entre les marchés émergents et les pays en développement. Les deux pays ont été invités, aux côtés de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de l’Iran, à rejoindre le groupe en août 2023, après le 15e sommet des BRICS qui s’est tenu à Johannesburg, en Afrique du Sud.

L’intégration de l’Égypte et l’Éthiopie au sein des Brics est une excellente nouvelle pour le continent africain. Cela rentre dans une stratégie de vouloir élargir l’intégration des pays membres. Par ailleurs, ce choix là, a été porté notamment sur des critères économique, puisqu’il ne faut pas oublier, c’est la jeunesse même des Brics, par ailleurs il y a un réel engouement des pays africains Avec des réel visibilités d’intégrer cette structure là pour plusieurs raisons, tout d’abord parce que c’est un moyen de pouvoir peser dans les relations internationales et sur les chéquiers. Et par ailleurs sur le plan économique c’est une espérance de pouvoir augmenter son PIB quand on sait que l’entité a polarisé 27 % du PIB mondiale.

Composé initialement du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine puis de l’Afrique du Sud, le bloc a acté son élargissement fin août 2023. L’organisation, qui produit 23% de la richesse mondiale et rassemble 41% de la population globale, revendique un équilibre économique et politique mondial multipolaire notamment au regard de l’hégémonie de l’Occident. ​​​​​​​

Avec cette idée et cette doctrine de vouloir commercer  en monnaie locale entre les pays membres, et puis ça rentre également dans une stratégie géopolitique puisque désormais, les Brics ont toujours soutenu la politique d’un monde multipolaire et dans cette idée là, sortir de la dollarisation des échanges économiques. Donc on espère bien évidemment l’élargissement de ces pays va pouvoir profiter au continent et que dans les décennies à venir pourquoi pas espérer que d’autres pays intégrer cette entité.

Rappelons que la dernière expansion des BRICS remonte à plus de dix ans, soit depuis la décision du groupe de pays de coopter l’Afrique du Sud. Les deux pays africains rejoignent ainsi l’Afrique du Sud, qui était jusque-là le seul du continent à faire partie des BRICS. Avec l’adhésion officielle de l’Egypte et de l’Éthiopie, de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de l’Iran, les BRICS comptent désormais dix membres.