Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

23
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

La République arabe d'Égypte adhère à l'Accord d’Etablissement du Fonds pour le Développement des Exportations en Afrique (FEDA) de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank)

La République arabe d'Égypte adhère à l'Accord d’Etablissement du Fonds pour le Développement des Exportations en Afrique (FEDA) de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank)

La République arabe d'Égypte adhère à l'Accord d’Etablissement du Fonds pour le Développement des Exportations en Afrique (FEDA) de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank)

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting


La signature de cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour le renforcement des relations commerciales entre l'Égypte et les autres nations africaines

KIGALI, Rwanda, 29 février 2024/ -- Le Fonds pour le Développement des Exportations en Afrique (FEDA), la filiale de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) (www.Afreximbank.com) axée sur l'impact, a le plaisir d’annoncer que la République Arabe d'Égypte a récemment signé son Accord d'établissement.

En qualité d'actionnaire fondateur et de pays hôte du siège d'Afreximbank, ce récent développement témoigne de l'engagement continu de l'Égypte à soutenir la vision d’Afreximbank et de FEDA dans leur mission de catalyser le commerce intra-africain et le développement des exportations. La signature de cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour le renforcement des relations commerciales entre l'Égypte et les autres nations africaines.

L'adhésion de l'Égypte en tant que pays membre élargit considérablement le champ d’action de FEDA, dont l’objectif premier est de fournir des capitaux à long terme aux économies africaines, en mettant l’accent sur l’industrialisation, le commerce intra-africain et les exportations à valeur ajoutée.

Le professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank et président des conseils d’administration d’Afreximbank et de FEDA, a exprimé sa gratitude pour l'adhésion de l'Égypte en déclarant : "Nous nous félicitons vivement de la signature de l'accord d'établissement de FEDA par la République Arabe d'Égypte. Cette avancée illustre le soutien indéfectible de l'Égypte envers Afreximbank et ses initiatives depuis sa création. Avec l'adhésion de l'Égypte, FEDA sera en mesure de réaliser des investissements d’envergure dans le pays".
Distribué par APO Group pour Afreximbank.

À propos de FEDA :
Le Fonds pour le Développement des Exportations en Afrique (“FEDA”) est la filiale d’Afreximbank spécialisée dans l’investissement d’impact, créée pour fournir des fonds propres, des quasi-fonds propres et de la dette afin de financer le déficit de financement de plusieurs milliards de dollars (en particulier en fonds propres) nécessaire à la transformation du commerce en Afrique.

FEDA poursuit une stratégie d’investissement multisectorielle tout au long de la chaîne de valeur du commerce intra-africain, du développement des exportations à valeur ajoutée et de la fabrication, qui comprend les services financiers, la technologie, les biens de consommation et de détail, la fabrication, le transport et la logistique, l’agro-industrie, ainsi que les infrastructures auxiliaires d’appui au commerce, telles que les parcs industriels.


À propos d’Afreximbank :
La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Depuis 30 ans, Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Fervente défenseur de l’Accord sur la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf), Afreximbank a lancé les opérations d’un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. En collaboration avec le Secrétariat de la ZLECAf et l’UA, la Banque a entrepris de mettre en place un Fonds d’ajustement de 10 milliards de dollars US pour aider les pays à participer de manière effective à la ZLECAf. Au 31 septembre 2023, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à environ 33,4 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 5,8 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 104 milliards de dollars US entre 2016 et 2023. Afreximbank est notée A par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par Japan Credit Rating Agency (JCR) et BBB par Fitch. Au fil des ans, Afreximbank est devenue un groupe constitué de la Banque, sa filiale de financement à impact appelée Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA), et sa filiale de gestion d’assurance, AfrexInsure, (les trois entités forment « le Groupe »).
SOURCE
Afreximbank