Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

23
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

Assises de l’entreprise : Mohammed Boune Dione invite le privé national à diversifier sa clientèle

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Le Premier ministre, M. Mohamed Boun Abdallah Dionne qui présidait ce lundi matin, la cérémonie d’ouverture des Assises nationales organisées par le Conseil national du patronat, profité de la tribune qui lui a été ainsi offerte pour inviter le secteur privé national à éviter d’avoir l’Etat seul comme client. Selon lui, les entreprises nationales qui ont comme seul client, l’Etat vont souvent vers des difficultés, si ce dernier ne parvient à honorer ses factures vis-à-vis d’elles.

Pour le Premier ministre, même si la commande publique occupe une place importante dans l’économie nationale, ce n’est pas elle seule qui peut doper l’économie nationale. Il invite les entreprises privées nationales à diversifier leur portefeuille client. M. Mohammed Boun Dionne révèle par ailleurs que si le Chef de l’Etat, M. Macky Sall a décidé d’introduire la notion d’offres spéciales dans le code des marchés publics, c’est pour que 20% de ces offres soient réservées au secteur privé national. 

 

M. Dionne cite l’exemple du King Fahd Palace dont l’Etat a préféré pour sa gestion avoir recours à l’expertise nationale en le confiant à un promoteur national ayant fait ses preuves dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie. Selon lui, il ne saurait y avoir donc d’exclusion par l’Etat du secteur privé national.
Par ailleurs, le Premier ministre est revenu sur le montage de l’aéroport international Blaise Diagne. «Le président Macky Sall a trouvé en arrivant, un aéroport qui est déjà vendu à Daport. Une société dont les propriétaires sont inconnus». C’est pourquoi, soutient-il, l’Etat avec le concours de l’Allemagne, a obtenu «pour que le business continue, que Fraport, en son nom propre, dans son identité entière, vienne au Sénégal et soit son interlocuteur». C’est ainsi qu’au terme des négociations, c’est Fraport qui détient 51% des actions de l’aéroport, et l’Etat les 49%. Il n’est pas exclu, ajoute le Premier ministre que l’Etat cède une partie des actions qu’il détient au secteur privé national.


 


source:http://www.leral.net/Assises-de-l-entreprise-Mohammed-Boune-Dione-invite-le-prive-national-a-diversifier-sa-clientele_a131700.html