Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

18
Mar, Jui
0 Nouveaux Articles

Marché du mobile au Sénégal : La part de Tigo en hausse

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Au cours du deuxième trimestre 2015, l’opérateur Tigo s’est retrouvé avec 23,41% de part de marché ; soit selon le dernier rapport trimestriel sur le marché des télécommunications, une hausse de 0,07 point par rapport au premier trimestre ; tandis qu’Orange avec 56,80% de part de marché, a perdu 0,05 point. Expresso, qui a engrangé 19,79% de part de marché, a perdu 0,02 point.

Tigo a repris du poil de la bête. La part de marché, en nombre de lignes, de cette filiale du Groupe Millicom évaluée à 23,41%, qui étaient en baisse les trimestres précédents, a augmenté de 0,07 point au cours du second trimestre 2015, révèle le dernier rapport trimestriel sur le marché des télécommunications. Quant à ses deux autres concurrents, notamment Orange et Expresso, ils ont vu leur part de marché dégringoler durant cette période sous revue (avril au 30 juin). Avec 56,80% de part de marché, Orange a perdu 0,05 point. Ayant perdu 0,02 point, Expresso s’est retrouvé avec 19,79% de part de marché durant ce semestre. 

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile, selon les statistiques de l’Observatoire de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), s’élève à 109,70%, soit une hausse de 0,89 point par rapport au trimestre précédent.
Aussi mentionne le document, «le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées avec 99,32% du parc global contre 0,68% pour les offres post payées. La croissance du parc post payé (3,61%) reste supérieure à celle du parc prépayé (0,80%) au cours de ce trimestre.
La part du trafic on-net voix dans le trafic total (environ 92,7%) est en légère baisse. Le trafic off-net en légère hausse représente environ 5,1% du trafic sortant. Le reste du trafic est réparti entre le trafic voix sortant vers les réseaux de téléphonie fixe, environ 0,4 %, et le trafic sortant vers l’international, environ 1,8%.
Les mêmes tendances sont observées, pour le trafic Sms avec environ 94,4 % du trafic total constitué du trafic Sms on-net».
Quid du parc de téléphonie mobile ? Il est évalué à «14 millions 819 mille 053 lignes, soit une hausse de 0,82% par rapport au trimestre précédent. L’aug­men­tation du parc de lignes de téléphonie mobile est portée par Orange qui a enregistré une croissance de 0,73 % de son parc, Tigo, 1,10% et Expresso, 0,70%».
«Le volume des communications émises est estimé à 4,87 milliards de minutes cumulées au cours de ce trimestre, en hausse de 4,73 % par rapport au cumul du trimestre précédent. En glissement annuel, le trafic mensuel estimé à 1,55 milliard en juin 2015, a augmenté de 7,18%.
L’usage moyen mensuel suit la même tendance que le trafic. En hausse au début du trimestre, il a par contre baissé de 7 minutes au mois de juin par rapport à mai. Il est de 105 minutes au mois de juin», note le rapport.
Pour le trafic Sms, 406 millions d’unités d’après le document, ont été émises au cours de ce trimestre contre 402 millions le trimestre précédent, soit une hausse de 0,99%.

Marché de l’Internet
Les abonnements augmentent de 1,5%
Le parc Internet a également positivement évolué. Du mois d’avril au 30 juin 2015, les abonnements à l’Internet fixe et les abonnements actifs à l’Internet mobile ont enregistré une hausse de 1,5% et s’établissent au cours de ce trimestre à 7 millions 256 mille 717. Cependant souligne l’Observatoire du secteur des télécommunications, «la croissance du parc a ralenti au cours de ce trimestre et reste la plus faible par rapport aux trimestres précédents».
L’Internet mobile, hors clés mentionne-t-il, «représente 94,20% du parc Internet total contre 4,14% pour le parc des clés Internet et 1,41% pour le parc Adsl. Le parc bas débit représente 0,25% du parc Internet total.
Le parc Adsl s’élève à 102 mille 623 lignes, en hausse de 0,21% par rapport au trimestre précédent contre un parc bas débit de 18 mille 283 lignes, en hausse de 2,06%.
Les parcs clés Internet évalués à 300 mille 273 lignes et Internet mobile hors clés, 6 millions 835 mille 538 lignes, ont augmenté de respectivement 1,1% et 1,5%».
Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes, souligne l’Observatoire. 
Avec 67,53%, le parc de l’opérateur Orange a connu une hausse de 1,87 point par rapport au trimestre précédent. Expresso et Tigo, qui ont enregistré un recul, suivent avec respectivement 9,77% et 22,70% de parts de marché.
S’agissant du taux de pénétration de l’Internet au Sénégal, la progression se poursuit. De 52,95% le trimestre précédent, il est passé à 53,72% au courant de ce trimestre, soit une hausse de 0,77 point.

Le marché du fixe toujours en baisse
Avec 305 mille 843 lignes, le parc global de téléphonie fixe a régressé de 0,4% par rapport au trimestre précédent. Cette baisse indique les agents de l’Artp, «s’explique par le recul de 0,7% du parc résidentiel et de 1,1% du parc des lignes publiques».

Dans leur rapport trimestriel, ils informent aussi que «le taux de pénétration, en baisse de 0,01 point, s’élève à 2,26% au cours de ce trimestre.
Dans le même temps, le volume de trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est en baisse. Il est estimé à 21,79 millions de minutes mensuelles contre 22,16 millions de minutes au trimestre précédent.
L’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic. Corrélativement au trafic, il a aussi baissé en avril et mai. Il est de 73 minutes au mois de juin».
En terme de parts de marché de lignes, «l’opérateur historique Sonatel qui détient 93,26 %, a connu une hausse de 0,4 point par rapport au trimestre précédent. Expresso par contre détient au cours de ce trimestre 6,4% de parts de marché.
Environ 62,45% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminé vers les réseaux de téléphonie mobile contre 27,6 % du trafic terminé vers les réseaux de téléphonie fixe et 10% vers l’international».

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/marche-du-mobile-au-senegal-la-part-de-tigo-en-hausse