Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

30
Jeu, Nov
17 Nouveaux Articles

Les tendances qui façonnent l'industrie pharmaceutique en Afrique

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

BeBacklink.com guest posts service backlinks hosting

L'Afrique vue comme un marché à un haut potentiel pour les sociétés des sciences de la vie et de la santé

LE CAP, Afrique du Sud, 22 octobre 2015/APO (African Press Organization)/ -- 
« Imagine the future » : La conférence annuelle régionale de DHL « Life Sciences & Healthcare » a pour thème la chaîne logistique des sciences de la vie et la santé et l'amélioration du secteur des sciences de la vie et de la santé.
L'Afrique vue comme un marché à un haut potentiel pour les sociétés des sciences de la vie et de la santé

 


La croissance des marchés développés stagnant, les sociétés du marché des sciences de la vie et de la santé cherchent de plus en plus à se développer en Afrique.

Ce sont les propos de Andrew Mitchell, Président de DHL EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) Sciences de la vie et Santé à « DHL Customer Solutions & Innovation », qui est intervenu à la 5e conférence annuelle de DHL « Life Sciences & Healthcare » qui s'est tenue aujourd'hui à Johannesbourg en Afrique du Sud. Il a déclaré que cette tendance requiert que les acteurs de l'industrie mondiale adoptent des stratégies plus judicieuses afin de mener à bien leurs opérations sur le continent.

Concernant l'Afrique : « Un continent d'opportunités pour les patients de l'industrie pharmaceutique» 1, article de McKinsey & Company, la valeur de l'industrie pharmaceutique en Afrique a connu une hausse spectaculaire en 2013 en atteignant 20,8 Md $ contre à peine 4,7 Md il y a 10 ans, et passera de 40 à 65 Md $ d'ici à 2020. Il déclare également qu'entre 2013 et 2020 les prescriptions de médicaments devraient atteindre un taux de croissance annuel moyen de 6 % en Afrique, avec 9 % pour les médicaments génériques, 6 % pour les médicaments sans ordonnance et 11 % pour le matériel médical.

Mitchell déclare que lorsqu'il a débuté dans le transport des médicaments en Afrique, l'industrie avait dû relever de nombreux défis fondamentaux tels que, garantir le contrôle de la température dans différents environnements conformément aux règlements sur les Bonnes pratiques de distribution des dispositifs médicaux, la rentabilité, la conformité à la règlementation du commerce et l'innovation pour une amélioration continue, toutes des conditions clés pour réussir. « Lors de cette conférence, nous avons souhaité parler des changements affectant notre industrie et discuter des meilleures stratégies pouvant être adoptées en matière de gestion de la chaîne logistique pour capitaliser sur le potentiel de croissance de l'Afrique et parvenir à se conformer aux règlementations, » dit Mitchell.

Des représentants de sociétés pharmaceutiques et de santé leaders étaient présents à la conférence pour parler des dernières tendances, innovations et solutions ayant un impact sur la chaîne logistique des sciences de la vie, avec une orientation spécifique sur l'Afrique en tant que région à haut potentiel de croissance.

Hennie Heymans, Directeur général de DHL Express Afrique subsaharienne, a déclaré que la logistique est considérée depuis longtemps comme un facteur de soutien clé dans le secteur des sciences de la vie, mais que son importance prend rapidement de l'ampleur en raison de l'intérêt majeur des sociétés de produits pharmaceutiques pour les marchés émergents.

Il déclare que de nombreuses tendances façonnent ce secteur, l'une d'entre elles étant l'urbanisation. « DHL s'attend à ce que les fabricants de produits pharmaceutiques et de matériel médical développent leurs capacités dans les grandes villes d'Afrique, et un jour dans les villes émergentes et mêmes dans les zones rurales, et qu'en conséquence plusieurs approches se profilent pour la distribution et la logistique.»

Heymans a ajouté que le commerce électronique transforme également fondamentalement la chaîne logistique pour le commerce des entreprises aux particuliers (B2C)/marchés des médicaments sans ordonnance des sciences de la vie, tels que les cosmétiques, les vitamines, les lentilles de contact et la nutrition ainsi que les marchés mettant en relation les clients/fournisseurs (B2B), tels que les fournitures pour diagnostics et laboratoires. 

« Nous pensons que les fabricants de produits pharmaceutiques construiront des réseaux de distribution plus directs jusqu'à l'utilisateur final, et développeront aussi leurs propres opérations de commerce en ligne ou distribueront leurs produits par l'intermédiaire de plateformes externes. »

Heymans déclare que les changements sur le marché et la décentralisation de la chaîne logistique conduiront à la construction de nouvelles routes de transport. « Dans certaines parties de l'Afrique, les mécanismes de la chaîne d'approvisionnement et de distribution représentent toujours des défis, qui vont des infrastructures inadéquates et non développées aux règlementations spécifiques de certains pays. En raison de chaînes logistiques plus complexes, les acteurs politiques internationaux imposent des règlementations plus strictes aux fabricants et aux logisticiens, et les délais de dédouanement et de retards réglementaires potentiels peuvent influencer les chances d'un produit de parvenir au laboratoire ou chez le client.

Pour que les fabricants de matériel médical et de produits pharmaceutiques soient plus compétitifs en Afrique, ils doivent faire preuve d'innovation, et s'adapter aux nouvelles normes réglementaires et aux exigences de la distribution des produits, déclare Heymans. « Les fournisseurs souhaitant capitaliser sur la croissance du continent dans ce marché doivent chercher à former un partenariat avec des fournisseurs locaux, en mesure de mettre en œuvre et de gérer des chaînes logistiques complexes tout en traitant les marchés et les défis complexes des marchés sur le continent. » 

McKinsey & Company : Afrique : article : « Un continent d'opportunités pour les patients de l'industrie pharmaceutique » (en anglais)

 

 

Distribué par APO (African Press Organization) pour Deutsche Post DHL.