Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

23
Dim, Jui
0 Nouveaux Articles

Revue : Ce que l’Omc décèle dans la politique commerciale du Sénégal

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

L’Organisation mondiale du Commerce (OMC) vient de boucler sa mission au Sénégal. Jacques Degbelo, Chef de la Mission, après avoir passé en revue la politique commerciale du pays, a fait un débriefing pour dévoiler leurs constats. « La politique commerciale du Sénégal baigne dans 4 environnements. Il y a les contraintes nationales. Il y a les contraintes régionales qui sont de deux ordres : Uemoa et Cedeao. Il y a aussi ce que le Sénégal a comme engagements bilatéraux et les contraintes multilatérales, c’est-à-dire tout ce que le Sénégal a pris comme engagements au niveau de l’OMC », a-t-il expliqué.

Et au niveau régional, ajoute M. Degbelo, « il y a eu beaucoup de changements, car le Sénégal est passé du tarif extérieur commun de l’Uemoa au Tec de la Cedeao. Ce qui a changé la physionomie des taxations au niveau du Sénégal ». Au niveau national, ajoute le technicien de l’OMC, « des avancées significatives ont été faites ». Quant aux rapports du Sénégal avec le système commercial multilatéral, notre pays « est très actif à l’OMC et tout ceci a reflété tout ce qu’il y a eu comme changements dans sa politique commerciale ces dernières années ». 

M. Degbelo estime cependant qu’« il y a des domaines dans lesquels des efforts pourront être faits et ce sera l’objet de la seconde mission ». Et lors de la seconde mission, les discussions porteront sur ces aspects, assure M. Degbelo : « Et nous pourrons dire à juste titre tous les domaines dans lesquels, peut-être, il y a des améliorations à faire et discuter avec les autorités sénégalaises », dit-il.

« Un grand réajustement à faire »

Mme Assome Aminata Diatta, Directrice du commerce extérieur, d’indiquer à son tour : « Ce que nous tirons comme enseignement de cette revue c’est que le secteur du commerce ne travaille pas assez avec certains sectoriels qui sont très importants. Parce qu’on le dit souvent, le commerce est transversal. La mission de l’OMC a attiré notre attention sur l’importance de travailler ensemble davantage avec les autres secteurs. Parce que certains secteurs, comme ceux qui s’occupent du commerce des services, les télécoms, le Tourisme, etc., ne voyaient pas trop quel est le lien entre le commerce et ce qu’ils font. Maintenant, il faut que le commerce s’active davantage et aille vers les sectoriels pour les informer davantage. Il y a un grand réajustement à faire parce qu’il faudra aller vers les sectoriels », a-t-elle conclu.


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com

source: http://www.seneweb.com/news/Economie/revue-ce-que-l-rsquo-omc-decele-dans-la-_n_200722.html