Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

01
Ven, Mar
34 Nouveaux Articles

Mise en œuvre du plan Sénégal émergent 25% du financement bouclés par des investissements dans le tourisme

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

 L’Agence sénégalaise de promotion touristique  (Aspt) a organisé hier, mardi 26 décembre, un séminaire sur le thème: «L’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal». Présidant la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, a révélé que 25% du financement  du Plan Sénégal émergent (Pse) ont été bouclés aujourd’hui  grâce aux  investissements dans le secteur  touristique. 25% des financements du Plan Sénégal émergent (Pse) ont été bouclés par les investissements dans le secteur touristique. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, qui présidait  hier, mardi 26 décembre, un séminaire organisé par l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) portant sur le thème: «L’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal».


 
«Le tourisme constitue l’une des priorités du Pse, référentiel de base de nos politiques  et levier structurant l’effort national de développement  économique et social. Au  moment où nous parlons, 25%  du financement du Pse ont été bouclés par des investissements  dans le secteur touristique», indique-t-il. Selon lui, le gouvernement compte faire jouer à ce secteur un véritable rôle de pivot de croissance économique inclusive, à travers la création de richesses et d’emplois pour les populations.
 
Revenant sur le thème de la rencontre, Mame Mbaye Niang  relève  que le journaliste a un rôle d’information, ce qui fait de lui un vecteur d’influence prépondérant. «Dans un pays en construction comme le notre, un pays aux immenses potentialités  inexploitées, votre rôle est aussi de nous aider  à relever les défis  et d’être attentifs à la préservation de l’image  du Sénégal. Sous ce rapport, le ministère du Tourisme, à travers ses démembrements, vous tend la main afin que nous fassions bloc, face aux difficultés conjoncturelles diverses, pour servir ensemble la cause du tourisme national dans un élan solidaire et patriotique», lance-t-il aux professionnels des médias.

Ainsi invite-t-il les journalistes à les accompagner par l’information de qualité et la communication constructive pour la promotion de la destination Sénégal, et de vulgarisation de leurs actions. «Je vous invite à refuser la dictature de l’éphémère, du volatile  et du sensationnel dans le traitement de l’information et à promouvoir un journalisme qui construit  aussi sur le durable en mettant l’accent sur ce que nous avons de meilleur», soutient le ministre du Tourisme.
 
Mame Mbaye Niang a d’ailleurs saisi cette occasion pour déplorer le traitement des alertes de sécurité souvent diffusées par certaines ambassades  qui conseillent à leurs  ressortissants de ne plus fréquenter les hôtels au bord de la mer. «A un moment donné, nous assistons à des alertes sécuritaires dans nos pays. Ceux qui diffusent ces alertes ont plus de menaces que nous-mêmes. Pourtant, ils le gèrent avec leur presse pour ne pas gêner l’évolution économique de leur pays», se désole-t-il.

 

source:http://www.sudonline.sn/25-du-financement-boucles-par-des-investissements-dans-le-tourisme-_a_37671.html