Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

01
Ven, Mar
34 Nouveaux Articles

Sénégal - Financement de crédits hôtelier et touristique à hauteur de 7,5 milliards pour 2018, les acteurs du secteur se disent insatisfaits

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Les acteurs du tourisme ne sont pas satisfaits du montant (7,2 milliards Fcfa) alloués au financement des projets de rénovation et d’extension d’établissements d’hébergement touristique. En effet, 3 hôteliers ont reçu chacun une enveloppe symbolique de 100 millions. "Un montant qui ne représente absolument rien pour un hôtel", selon le représentant des bénéficiaires, Pathé Dia, "vu également l'importance du secteur dans l’économie". La cérémonie de signature de convention de financement et la remise des chèques ont eu lieu ce jeudi 4 janvier, sous la présidence du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Pour relancer le secteur du tourisme, l’Etat du Sénégal a signé, ce jeudi, des conventions avec les acteurs dudit secteur et remis des chèques de 100 millions à 12 bénéficiaires de crédit de la BNDE. Avec pour l’année 2018, une dotation initiale de cinq (5) milliards de FCFA, suivie d’une rallonge de 2,5 milliards de FCFA , le Crédit hôtelier et touristique vise à accompagner les entreprises du secteur, en termes de financement des projets de rénovation et d’extension d’établissements d’hébergement touristique.

Avec ce financement, selon le représentant des bénéficiaires Pathé Dia, « c’est toujours bon à prendre mais 100 millions c’est très peu pour le secteur ». Avant de reconnaitre qu’« on a connu une crise qui date de 12 voire 13 ans. Heureusement que le Premier ministre a été notre syndicaliste pour demander le relèvement du plafond.

Mais comme au départ, la convention c’était 100 millions, on ne peut que prendre. Mais j’avoue que pour certains hôtels au niveau de Saly, 100 millions ne représentent absolument rien. Et nous en avions déjà parlé au chef de l’Etat pour qu’il mette les moyens en accordant aux hôteliers des crédits beaucoup plus intéressants, je pense que on peut relancer le tourisme par nous-mêmes 
».

M. Dia a profité de cette tribune pour étaler leurs doléances devant le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dione et le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang. Notamment le problème des talibés qui envahissent la situation de Saly. « Nous sommes envahis par une horde de talibés et cela dénature un peu la nature la station de Saly Portugal. Le président de la République avait investi un milliard de francs Cfa au niveau de la station touristique, pour redonner à Saly un lustre. Mais malheureusement, l’entrée de Saly est devenue aujourd’hui un garage avec des gargottes. Nous avons interpellé le ministre de tutelle pour que l’entrée de Saly puisse être assainie », tonne M. Dia.

Pour cette saison, M. Dia toujours d’informer que ça s’annonce bien, bien que le secteur ait connu des saisons extrêmement difficiles mais tout se passe bien au niveau de Saly. En effet, il reconnaît que Dakar n’a pas ce souci puisque c’est un hub d’affaires mais au niveau de Saly et Saloum, "nous avons senti en tout cas un regain".

A son tour le Premier ministre a rassuré les acteurs du secteur du tourisme, en parlant de l’arrivée de la compagnie aérienne nationale « Air Sénégal » qui entraînera selon lui, la baisse du prix des billets d’avions.

Toujours en réponse aux doléances des hôteliers, le chef du gouvernement a annoncé le lancement prochain du projet de lutte contre l’érosion côtière.

Il a informé en présence du ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang, qu’une réunion entre la police touristique et les acteurs du secteur sera tenue ce 15 janvier, pour le renforcement de la sécurité des hôtels.



Cheikh Makhfou Diop Leral.net

 

source:https://www.leral.net/Financement-de-credits-hotelier-et-touristique-a-hauteur-de-75-milliards-pour-2018-les-acteurs-du-secteur-se-disent_a217953.html