Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

18
Mar, Jui
0 Nouveaux Articles

Cherté loyer au Sénégal: l’État admet son impuissance face aux manœuvres des propriétaires

Cherté loyer au Sénégal: l’État admet son impuissance face aux manœuvres des propriétaires

Cherté loyer au Sénégal: l’État admet son impuissance face aux manœuvres des propriétaires

La Commission nationale de régulation des loyers pour les habitations (Conarel) a réagi en réponse à un article concernant les problèmes liés aux loyers à Dakar et sa banlieue. Le secrétaire exécutif de la Conarel, Idrissa Baldé, reconnaît que la plupart des préoccupations soulevées par les locataires relèvent bien des compétences de la commission mais précise que les nouvelles pratiques des propriétaires échappent à leur domaine. Les obstacles à l’application de la loi sur les locations risquent d’aggraver la situation pour les locataires car la Conarel admet ses limites face aux nouvelles méthodes des propriétaires.

Lire la suite...

Image alarmante de l’incivisme au Sénégal : Un immeuble en ruine toujours habité, malgré « l’alerte » d’une pluie récente

Image alarmante de l’incivisme au Sénégal : Un immeuble en ruine toujours habité, malgré « l’alerte » d’une pluie récente

Image alarmante de l’incivisme au Sénégal : Un immeuble en ruine toujours habité, malgré « l’alerte » d’une pluie récente

Situé en plein centre-ville, l’état de cet immeuble en ruine toujours habité, ne rassure même pas ceux qui passent à côté. Pourtant, avec dame-nature, l’alerte d’une pluie récente est plus que significative, car dès que l’information fut postée, des pans sont tombés après les averses. Mais malgré l’alerte, « ce danger ambiant » situé à Dakar Plateau, à la Rue Tolbiac, voie qui mène vers le marché Sandaga, est toujours habité ! Son image postée sur la page « Stop à l’incivisme au Sénégal » suscite de nombreux commentaires dont Leral vous propose quelques-uns…

Lire la suite...

Drame à Rufisque - l’effondrement d’un immeuble R+2 fait 05 morts et un rescapé

Drame à Rufisque-l ’effondrement d’un immeuble R+2 fait 05 morts et un rescapé

Drame à Rufisque-l ’effondrement d’un immeuble R+2 fait 05 morts et un rescapé

L’immeuble situé dans la zone de la ZAC de Mbao, en face du magasin Auchan, était en réfection avec une dizaine d’ouvriers, (douze (12) plus le gardien du bâtiment) qui travaillaient à renforcer les fondations, en vue de modifications. Malheureusement, au moment où ils étaient en train de travailler, la fondation a cédé et le bâtiment s’est affaissé. Six (06) parmi les occupants ont pu s’en tirer avec des blessures légères, pendant que les six (06) autres ouvriers et le gardien de l’immeuble étaient restés coincés dans les décombres.

Lire la suite...

Sénégal - Spoliation foncière et accaparement des terres : une gangrène nationale

Sénégal - Spoliation foncière et accaparement des terres : une gangrène nationale

Sénégal - Spoliation foncière et accaparement des terres : une gangrène nationale

 Les problèmes liés à la gestion du foncier ne sont pas spécifiques à la région de Dakar. Si le littoral et la zone des Niayes font l’objet de convoitises, il est aussi à signaler que le reste du pays n’échappe pas à cette boulimie foncière. A Sédhiou, les populations s’opposent à un lotissement fait par un responsable politique de la localité. Mieux, les populations désireuses de revenir au bercail après un déplacement obligé par le conflit casamançais, éprouvent des difficultés à trouver des terres. Dans la région nord du pays, les conflits y sont récurrents.

Lire la suite...

TITRES DE PROPRIÉTÉ AUX HABITANTS DE LA CITÉ BALLABEY: «Il y a anguille sous roche, il se cache quelque chose», (maire Thiès-Est)

TITRES DE PROPRIÉTÉ AUX HABITANTS DE LA CITÉ BALLABEY: «Il y a anguille sous roche, il se cache quelque chose», (maire Thiès-Est)

TITRES DE PROPRIÉTÉ AUX HABITANTS DE LA CITÉ BALLABEY: «Il y a anguille sous roche, il se cache quelque chose», (maire Thiès-Est)

Le maire de la commune de Thiès-Est, Me Ousmane Diagne, est très remonté contre le ministre des Transports Mansour Faye et le gouverneur de Thiès Alioune Badara Mbengue. Au cours d’un point de presse, il les a accusés d’avoir «bafoué les fondamentaux de la République et de l’Administration par rapport à la décision de l’État du Sénégal d’octroyer des titres de propriété aux habitants de la cité Ibrahima Sarr (ex-Ballabey). Il pense qu’«il y a anguille sous roche», qu’«il se cache quelque chose».
Lire la suite...

Mamadou Lamine DIALLO : «Amadou BA est un danger pour le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest »

Mamadou Lamine DIALLO : «Amadou BA est un danger pour le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest »

Mamadou Lamine DIALLO : «Amadou BA est un danger pour le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest »

L’actuel Premier ministre « est le chef de la bourgeoisie foncière au Sénégal ». C’est l’avis du leader du mouvement Tekki qui estime qu’Amadou BA qui veut devenir le prochain candidat de Benno Bokk Yakaar et défenseur infatigable du président Macky SALL risque de mener le Sénégal à sa perte. A en croire Mamadou Lamine DIALLO qui s’exprime à travers sa Questekki, le foncier qui est à la base de nombreux problèmes au Sénégal risque d’exploser si jamais Amadou BA prend les rênes du pays en 2024.

Lire la suite...

Le foncier au Sénégal donne l’image d’un cadavre en putréfaction que des vautours prennent d’assaut pour se le partager

Le foncier au Sénégal donne l’image d’un cadavre en putréfaction que des vautours prennent d’assaut pour se le partager

Le foncier au Sénégal donne l’image d’un cadavre en putréfaction que des vautours prennent d’assaut pour se le partager

C’est franchement, l’image que nous donne la situation du foncier qui prévaut actuellement dans notre pays. Et les faits ne se passent pas seulement sur le littoral qui défraie en ce moment la chronique, mais c’est bien globalement sur l’ensemble des terres du Sénégal que cette pratique s’exerce.

Lire la suite...

Fissuration d’une dalle à Colobane : Ce qui s’est réellement passé

Fissuration d’une dalle à Colobane : Ce qui s’est réellement passé

Fissuration d’une dalle à Colobane : Ce qui s’est réellement passé

Après l’effondrement d’un bâtiment de la Sipres à Rufisque, les autorités ont alerté la population sur les dangers qui menacent les édifices en modification. Une semaine après ce drame qui a fait cinq mort et huit blessés,  le toit d’un immeuble de dix étages s’est affaissé à la Cité Keur Gorgui en face de la VDN. Pis encore, la fissuration d’une dalle a fait un blessé. Cette fois-ci les faits ont eu lieu à Colobane.Une alerte a permis aux forces de l’ordre et de sécurité de faire le déplacement tout en sécurisant le lieu. Dans ce reportage de SeneNews, un témoin oculaire et un responsable de la mairie apportent des éclaircissements sur le bâtiment en question.

Lire la suite...

Sénégal - Affectation des terres aux privés, non-implication des populations, foisonnement des conflits fonciers l’inertie coupable de l’état

Affectation des terres aux privés, non-implication des populations, foisonnement des conflits fonciers l’inertie coupable de l’état

Affectation des terres aux privés, non-implication des populations, foisonnement des conflits fonciers l’inertie coupable de l’étatAffectation des terres aux privés, non-implication des populations, foisonnement des conflits fonciers l’inertie coupable de l’état

Les litiges fonciers sont à l’ordre du jour au Sénégal, avec leur lot de controverses, de zizanie et d’incompréhensions. Et l’affaire qui est venue, en premier, les remettre sur la table est le différend entre le président du groupe Sédima, Babacar Ngom, et les habitants de Ndingler avant que ceux d’un autre village (Djilakh) avoisinant la ferme de l’homme d’affaires n’entrent dans la danse et réclament l’annulation du titre foncier qui donne à l’investisseur la propriété de 225 hectares. Même si des initiatives qui ne font pas l’objet de contestation existent, il est à déplorer les rapports heurtés entre populations et investisseurs privés qui deviennent de plus en plus récurrents.  L’affaire des terres de Ndingler n’est donc que la face visible de l’iceberg. Mieux, elle a déclenché une vague de soulèvement des populations rurales.

Lire la suite...

La Cote d’Ivoire choisit IGN FI pour moderniser son administration fonciere

La Cote d’Ivoire choisit IGN FI pour moderniser son administration fonciere

La Cote d’Ivoire choisit IGN FI pour moderniser son administration fonciere

Simplification et transformation digitale du foncier urbain en Côte d’Ivoire

PARIS, France, 27 janvier 2020/APO Group/ --

La Côte d’Ivoire connaît depuis de nombreuses années des difficultés de gestion des droits de propriété. Le traitement manuel des demandes et la complexité des procédures engendrent des lenteurs et sont sources d’erreurs qui remettent en cause l’efficacité de l’administration et la sécurisation des droits de propriété pour les citoyens.

Lire la suite...

Le Khalife de Medina Baye arnaqué, les mis en cause arrêtés par la DIC

Le Khalife de Medina Baye arnaqués, les mis en cause arrêtés par la DIC

Le Khalife de Medina Baye arnaqués, les mis en cause arrêtés par la DIC

Le Président du Conseil des notables Lebou du Grand Cap-Vert (Cnl), ainsi que le responsable des questions domaniales, le responsable des affaires juridiques et foncières et le secrétaire général, ont tous été appréhendés par la Division des Investigations Criminelles (Dic).

 
Ces arrestations font suite à une plainte de Mariam Niass. Elle est la fille de Baye Niasse et les accusations portent sur des actes d’escroquerie et d’abus de confiance relatifs aux 603 hectares de terres de Baye Niasse à Nioro du Rip. Cette femme avait été désignée par le khalife général de Médina Baye pour régulariser le patrimoine foncier de Baye Niasse.
Lire la suite...

UNE DES CAUSES DU CONFLIT CASAMANÇAIS Le foncier continue de faire des malheureux à Ziguinchor

UNE DES CAUSES DU CONFLIT CASAMANÇAIS Le foncier continue de faire des malheureux à Ziguinchor

UNE DES CAUSES DU CONFLIT CASAMANÇAIS Le foncier continue de faire des malheureux à Ziguinchor

 Une des sources de l’éclatement du conflit en Casamance, les litiges fonciers vont crescendo dans la partie sud du pays. Un phénomène qui prend de l’ampleur et les complaintes sont nombreuses partout dans la région.

A l’instar de celles de ces Ziguinchorois qui déplorent une boulimie foncière qui a fini de priver la commune d’espaces verts et d’espaces réservés dans la commune de Ziguinchor. « Il n’y a presque plus d’espaces verts dans la commune », déplore un habitant de Ziguinchor qui place au banc des accusés certaines autorités municipales. Une véritable spéculation foncière qui imprime une situation de litiges fonciers qui défraie la chronique. Le maire de Ziguinchor dont l’institution est souvent indexée avait averti et fait savoir que « la mairie n’est ni de près ni de loin mêlée à une quelconque spéculation foncière ».

Lire la suite...

Saint-louis - atelier sur la gouvernance et la sécurisation du foncier rural dans la vallée Les collectivités territoriales invitées a s’approprier les outils d’appui mis en place par la saed

Saint-louis - atelier sur la gouvernance et la sécurisation du foncier rural dans la vallée Les collectivités territoriales invitées a s’approprier les outils d’appui mis en place par la saed

Saint-louis - atelier sur la gouvernance et la sécurisation du foncier rural dans la vallée Les collectivités territoriales invitées a s’approprier les outils d’appui mis en place par la saed

La Société Nationale d’Aménagement et d’Exploitation des terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) a initié hier, jeudi 23 janvier, un atelier de 3 jours sur les outils d’appui à la gouvernance et à la sécurisation du foncier rural dans la vallée du Fleuve Sénégal.

 L’occasion a été saisie par le Directeur général de la SAED pour inviter les agriculteurs et les collectivités territoriales à s’approprier ces outils d’appui existant depuis des années et que sont le Plan d’Occupation et d’Affectation des Sols (PAOS) et la Charte du Domaine Irrigué (CDI).
 

Lire la suite...