Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
31
Mar, Jan
5 Nouveaux Articles

DES PROBLÈMES DE COUPLE VIRENT AU DRAME PASSIONNEL : Le « modou-modou» Matar Mal risque la perpétuité pour avoir incendié la maison de sa belle-famille et tué son beau-père italien

NEWS ITALIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

N'ayant pas accepté la séparation avec Tatiana, son ex-femme italienne avec qui il a eu deux enfants, Matar Mal, «modou-modou» de 33 ans, a incendié la maison de ses beaux-parents. Gravement brulé à 90%, son beau-père, architecte de 59 ans, est mort vendredi dernier au bout de deux semaines de souffrances, alors que l'ex-femme de l'émigré, sa belle-mère et sa belle-sœur sont brûlées. Inculpé de meurtre avec préméditation et de tentative de meurtre, Matar Mal, lui-même brûlé et actuellement interné dans un hôpital de Bergamo, risque la perpétuité.


DES PROBLÈMES DE COUPLE VIRENT AU DRAME PASSIONNEL : Le « modou-modou» Matar Mal risque la perpétuité pour avoir incendié la maison de sa belle-famille et tué son beau-père italien
BERGAMO - Matar Mal, «modou-modou» de 33 ans, est dans de sales draps. Sénégalais émigré en Italie, ses turpitudes avaient été relayées par la presse, notamment le journal «L'As» qui écrivait dans son édition du 30 mars dernier : «à Borgo Di Terzo, à Bergamo, un compatriote n'a rien trouvé de mieux à faire que de mettre le feu au domicile de sa compagne italienne, (causant) des blessures graves à la compagne du Sénégalais, sa mère, sa sœur et son fils de 27 ans qui vivaient dans la maison». Il faut dire que les choses se corsent pour le Sénégalais puisque l'affaire a finalement débouché sur mort d'homme. 

Retour sur les événements. Matar Mal, qui a vécu pendant cinq années en ménage avec Tatiana, une italienne de 36 ans avec qui il a eu deux enfants de 4 ans et de 8 mois, voit son couple battre de l'aile. Sentant son compagnon devenir de plus en plus violent, Tatiana, fille d'un riche architecte, le quitte pour rejoindre avec ses deux enfants le domicile de ses parents afin de retrouver la paix. Une décision qui met dans une colère folle le Sénégalais. En effet, au motif qu'il veut voir ses enfants, il débarque chez sa belle-famille muni d'un bidon d'essence, d'un briquet et d'un couteau. Après avoir déversé sa bile sur son ex-femme devant la sœur de cette dernière et ses beaux-parents stupéfaits, Matar, qui a été sommé de vider les lieux, refuse d’obtempérer. Et contre toute attente, il retire la capsule du bidon pour tenter d'en déverser le contenu sur sa compagne qui tenait dans ses bras leur bébé de 8 mois. 

Accusé de meurtre avec préméditation et tentative de meurtre, il risque la perpétuité 

Son beau-père s'est alors interposé, mais a reçu l'essence sur tout le corps. A l'aide du briquet, le «modou-modou» met le feu sur l'architecte et sur un coin de la maison. Le beau-père sera brulé à 90% alors que la belle-mère, Tatiana et sa sœur de 27 ans sont brûlées aux jambes. Quant aux enfants, ils ont contracté une intoxication due à la fumée de l'incendie criminel causé par leur père; lui-même blessé et actuellement interné dans un hôpital de Bergamo. Interrogé par les enquêteurs dans son lit d'hôpital, juste après les faits, il avait refusé de se livrer. L'on croyait que l'affaire allait connaitre son épilogue. Que non. Vendredi dernier, l'information tombe : son beau-père, plongé dans le coma depuis deux semaines suite aux sévères brûlures, meurt dans un hôpital de Milan où il était interné d'urgence. L'affaire prend alors une autre tournure. Auparavant poursuivi pour tentative de meurtre contre son ex-femme, sa belle-fille et ses beaux-parents, il est maintenant inculpé pour meurtre avec préméditation et tentative de meurtre, et risque la perpétuité. Dans cette affaire, la justice italienne est aussi interpellée pour avoir tardé à intervenir près plusieurs plaintes de la famille de Tatiana qui se plaignait des agissements débordants de leur beau-fils sénégalais. Une des causes ayant rendu populaire cette affaire tant chez les populations qu'au niveau des autorités judiciaires de la Lombardie. 

Chérif MBAYE (Correspondant) 
Source Le Populaire

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?