Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Jeu, Oct
57 Nouveaux Articles

SENETOILE BLOGS

Ici vous pouvez vous informer et poster librement votre blog. Créez votre compte utilisateur, c'est rapide et gratuit.

Cabo Verde : Le port modernisé de Maio va transformer l’économie et stimuler le commerce du pays

36 millions d’euros, dont 17,87 millions de la Banque africaine de développement ont été investis pour moderniser les ports de Maio et de Palmeira

MAIO, Cap Vert, 8 septembre 2022/APO Group/ -- 

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org), M. Akinwumi A. Adesina, a inauguré mercredi les installations modernisées du port de Maio, au Cabo Verde. L’infrastructure va permettre de réduire le temps de trajet maritime vers la capitale, Praia, et stimuler le commerce.

 

36 millions d’euros, dont 17,87 millions de la Banque africaine de développement ont été investis pour moderniser les ports de Maio et de Palmeira. L’Union européenne, partenaire stratégique de la Banque, a apporté 11 millions d’euros, le gouvernement du Cabo Verde apportant une contrepartie de 7,8 millions d’euros.

« Un investissement comme celui-ci entraîne une amélioration rapide des moyens de subsistance et transforme les économies. Le port permettra de relier Maio au reste du pays et au monde », a déclaré le Premier ministre José Ulisses de Pina Correia e Silva.

« Maio recèle un grand potentiel pour le tourisme durable et un juste équilibre entre l’environnement et l’économie. Nous nous réjouissons de notre future collaboration avec la Banque africaine de développement et d’autres partenaires à cet égard », a-t-il ajouté.

M. Adesina a déclaré que l’inauguration du port marquait une autre étape importante pour cette nation résiliente d’Afrique de l’Ouest. « Ce magnifique port va transformer le visage de l’économie de Maio. Elle sera mieux connectée au reste du pays, ce qui permettra d’accroître rapidement les opportunités commerciales et économiques et de stimuler le tourisme », a déclaré M. Adesina.

Jusque-là, il fallait trois heures pour se rendre à Maio depuis Praia par la mer. Avec la modernisation du port, la durée du trajet sera désormais réduite à moins d’une heure. Le projet devrait également faciliter la vente de sel, de fromage, de poisson et d’autres produits de base. 

Maio recèle un grand potentiel pour le tourisme durable et un juste équilibre entre l’environnement et l’économie

Le projet de modernisation du port a consisté en la remise en état de la jetée, la construction d’une rampe de chargement et de déchargement pour les navires et de routes d’accès. Il a apporté également un appui à des associations de femmes pour la production de sel, de lait et de fromage à Maio, et un centre de formation est en cours de construction pour former de jeunes entrepreneurs dans le secteur du tourisme.

Felix Fernandez Shaw, directeur de la coopération internationale et de la Politique de développement de l’Union européenne, a déclaré que ce port aiderait le pays à retrouver sa trajectoire de croissance durable et à stimuler le tourisme durable et l’accès aux marchés régionaux.

Lorsque le volet Palmeira du projet sera achevé, les deux ports transformeront considérablement l’économie de Cabo Verde. Le trafic annuel de passagers devrait croître de 34 %, passant de 41 700 à plus de 55 000 en 2024. Le trafic de marchandises augmentera également de 184 %, passant de 150 900 à 429 000 tonnes.

Le président de la Banque a félicité le gouvernement pour sa proactivité dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui a eu un impact considérable sur l’économie, en particulier sur le tourisme. En 2020, la Banque africaine de développement a débloqué 30 millions d’euros pour financer la réponse du pays à la pandémie de Covid-19, aidant ainsi le Cabo Verde à dépasser les espérances concernant son programme de vaccination. Plus de 84 % de la population est vaccinée, un taux bien supérieur à la moyenne de 18 % pour l’Afrique.

Le pays s’est également bien remis de la pandémie, enregistrant une croissance de 7, 1 % de son PIB en 2021.

La Banque africaine de développement investit également dans d’autres secteurs pour transformer l’économie du pays. Elle a apporté un financement de 30 millions d’euros pour la modernisation de l’aéroport de Praia. Résultat, le trafic de passagers a augmenté de 150 %. Un projet énergétique cofinancé avec l’Agence japonaise de coopération internationale a permis de fournir de l’électricité à plus de 10 000 personnes. Un autre partenariat avec la Banque européenne d’investissement et d’autres partenaires a financé la centrale éolienne de Cabeolica, d’une valeur de 63 millions d’euros. Cette centrale fournit désormais 20 % de l’électricité du pays, faisant ainsi du Cabo Verde un pays modèle en matière d’énergie propre.

Marie-Laure Akin-Olugbade, vice-présidente par intérim chargée du Développement régional, de l’Intégration et de la Prestation de services, Joseph Ribeiro, directeur général adjoint pour l’Afrique de l’Ouest, Joel Daniel Muzima, économiste-pays principal et Patrick Rugumire, ingénieur en chef des transports accompagnent M. Adesina dans cette visite qui va durer trois jours.

Depuis 1977, la Banque africaine de développement a investi 643 millions de dollars au Cabo Verde. Le pays va bientôt bénéficier du projet de corridor de transport multimodal Praia-Dakar-Abidjan, afin d’accroître sa compétitivité commerciale au sein de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

The Wealthiest Cities in the World in 2022 -- Henl...
Webb Fontaine poursuit son développement et ses in...

Sur le même sujet:

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?