Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

05
Mar, Mar
34 Nouveaux Articles

SENETOILE BLOGS

Ici vous pouvez vous informer et poster librement votre blog. Créez votre compte utilisateur, c'est rapide et gratuit.
Fast backlinks and Guest-post hosting

Burkina Faso : 118 associations burkinabés pratiquent la culture hors-sol de vivres

Au Burkina Faso, près de 10 % de la population est composée de personnes déplacées internes. Pour contribuer à leur indépendance, le gouvernement burkinabè encourage les initiatives d’agriculture hors-sol, qui sont plus de 90% moins exigeantes en eau que l’agriculture traditionnelle. Seulement, les coûts d’installation et d’équipement agricole peuvent avoisiner les 2 millions de francs CFA, trop onéreux pour les petits exploitants.

Au Burkina Faso, près de 10% de la population se compose de personnes déplacées internes. Une tranche fragile de la population en quête de résilience économique et alimentaire. Pour contribuer à leur indépendance, le gouvernement burkinabè encourage des initiatives d’agriculture hors-sol. 118 associations principalement féminines sont impliquées dans des initiatives agricoles de cultures hors-sol à travers le pays. La culture hors sol encore appelée hydroponie est une technique de production de légumes et de fruits qui s’adapte aux petits espaces, en général, des serres de 100 m²  250 m² en moyenne au Burkina Faso.

“Les femmes et les enfants représentent la composante majoritaire des personnes déplacées internes. La plupart de ces femmes sont des agricultrices et avec leur déplacement, elles n’ont pas accès à la terre. Alors, il nous fallait une stratégie novatrice pour pouvoir les mettre dans les conditions de production. C’est dans ce cadre que nous avions choisi la culture hors-sol…”

Nandy SOME DIALLOMinistre en charge de l’Action humanitaireBurkina Faso

Le climat burkinabé de type pré-sahélien du Burkina Faso qui enchaîne des périodes humides et sèches sous des températures variant de 25 degrés à 45 degrés celsius rend l’agriculture traditionnelle difficile. Dans ce contexte, l’hydroponie apporte une solution car 90 à 98 % plus économe en eau pour des rendements quinze fois plus élevés. 

“Nous allons collaborer avec le ministère en charge de l’Environnement et de l’Eau pour, soit réhabiliter les forages déjà existants, ou alors réaliser de nouveaux points d’eau pour que ces femmes puissent convenablement mener cette activité”.

Nandy SOME DIALLOMinistre en charge de l’Action humanitaireBurkina Faso

Le développement de l’agriculture hors-sol rencontre souvent de nombreux obstacles. L’accès au matériel et aux produits nécessaires peut être difficile et coûteux pour de nombreux petits exploitants. Les coûts pour l’installation et le matériel agricole peuvent se situer à environ 2 millions de FCFA. 

 

source:https://africa24tv.com/burkina-faso-118-associations-burkinabes-pratiquent-la-culture-hors-sol-de-vivres/

Saint-Louis: Ibrahima Ndiaye, international sénéga...
Indignation au Burkina après le refus de la France...

Sur le même sujet: