Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

20
Jeu, Jui
0 Nouveaux Articles
SENETOILE NEWS logo
Génocide dans la bande de Gaza : l’Afrique du Sud porte plainte contre Israël auprès de la CIJ

Fast backlinks and Guest-post hosting

Crimes de guerre, crimes contre l’humanité, génocide. Voici les motifs retrouvés dans la plainte de l’Afrique du Sud vis- à -vis d’Israël. En effet, le 29 décembre 2023 le gouvernement sud africain a déposé une plainte auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) contre l’État d’ Israël suite aux différentes attaques sur la bande de Gaza en Palestine depuis le 7 octobre 2023. Des attaques qui sont à l’origine du décès de plus de 21 000 personnes.

Le 29 décembre 2023, l’Afrique du Sud a déposé une plainte devant la Cour internationale de justice (CIJ) contre l’Etat d’Israël avec pour motif génocide dans la bande de Gaza. Cette plainte rejoint celle déposée conjointement en novembre 2023 avec quatre autres pays demandant une enquête sur l’opération militaire d’Israël à Gaza. Pour les autorités sud africaines, les actes du gouvernement israëlien constituent une violation des obligations qui lui incombent en vertu de la Convention sur le génocide.

Le châtiment collectif des civils palestiniens par l’usage illégal de force par Israël est un crime de guerre. Le refus délibéré de fournir des médicaments, de la nourriture, du carburant et de l’eau aux habitants de Gaza équivaut à un génocide.

Cyril RamaphosaPrésident de la République – Afrique du Sud

En protestation contre les attaques à Gaza, le 21 novembre 2023, les députés sud-africains ont voté en faveur d’une motion visant à fermer l’ambassade d’Israël à Pretoria, la capitale sud-africaine, et à suspendre les relations diplomatiques avec ce pays du Moyen-Orient. Pour l’Afrique du Sud, la Cour internationale de Justice devrait  prendre des mesures provisoires pour protéger les droits du peuple palestinien.

Nous pensons que la nature de la réponse d’Israël est devenue une punition collective  qui échappe complètement à la pratique du droit international humanitaire et du droits international des hommes.

Naledi Pandor Ministre des Relations internationales et de la Coopération

Plusieurs pays, ONG et surtout un collectif constitué de 500 avocats de différentes nationalités ont également porté plainte contre le gouvernement israélien pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Pour rappel, depuis le 7 octobre 2023 le conflit israelo-palestinien a déjà fait plus de 21 000 morts et plus de 55 000 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes.

source: https://africa24tv.com/genocide-dans-la-bande-de-gaza-lafrique-du-sud-porte-plainte-contre-israel-aupres-de-la-cij/

Génocide dans la bande de Gaza : l’Afrique du Sud porte plainte contre Israël auprès de la CIJ

Génocide dans la bande de Gaza : l’Afrique du Sud porte plainte contre Israël auprès de la CIJ

Fast backlinks and Guest-post hosting

Crimes de guerre, crimes contre l’humanité, génocide. Voici les motifs retrouvés dans la plainte de l’Afrique du Sud vis- à -vis d’Israël. En effet, le 29 décembre 2023 le gouvernement sud africain a déposé une plainte auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) contre l’État d’ Israël suite aux différentes attaques sur la bande de Gaza en Palestine depuis le 7 octobre 2023. Des attaques qui sont à l’origine du décès de plus de 21 000 personnes.

Le 29 décembre 2023, l’Afrique du Sud a déposé une plainte devant la Cour internationale de justice (CIJ) contre l’Etat d’Israël avec pour motif génocide dans la bande de Gaza. Cette plainte rejoint celle déposée conjointement en novembre 2023 avec quatre autres pays demandant une enquête sur l’opération militaire d’Israël à Gaza. Pour les autorités sud africaines, les actes du gouvernement israëlien constituent une violation des obligations qui lui incombent en vertu de la Convention sur le génocide.

Le châtiment collectif des civils palestiniens par l’usage illégal de force par Israël est un crime de guerre. Le refus délibéré de fournir des médicaments, de la nourriture, du carburant et de l’eau aux habitants de Gaza équivaut à un génocide.

Cyril RamaphosaPrésident de la République – Afrique du Sud

En protestation contre les attaques à Gaza, le 21 novembre 2023, les députés sud-africains ont voté en faveur d’une motion visant à fermer l’ambassade d’Israël à Pretoria, la capitale sud-africaine, et à suspendre les relations diplomatiques avec ce pays du Moyen-Orient. Pour l’Afrique du Sud, la Cour internationale de Justice devrait  prendre des mesures provisoires pour protéger les droits du peuple palestinien.

Nous pensons que la nature de la réponse d’Israël est devenue une punition collective  qui échappe complètement à la pratique du droit international humanitaire et du droits international des hommes.

Naledi Pandor Ministre des Relations internationales et de la Coopération

Plusieurs pays, ONG et surtout un collectif constitué de 500 avocats de différentes nationalités ont également porté plainte contre le gouvernement israélien pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Pour rappel, depuis le 7 octobre 2023 le conflit israelo-palestinien a déjà fait plus de 21 000 morts et plus de 55 000 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes.

source: https://africa24tv.com/genocide-dans-la-bande-de-gaza-lafrique-du-sud-porte-plainte-contre-israel-aupres-de-la-cij/